Pour marquer leur retour, les Jeunes écologistes de Besançon éteignent la lumière des magasins

Publié le 21/11/2021 - 09:43
Mis à jour le 21/11/2021 - 09:43

Après 10 ans en sommeil, les Jeunes écologistes sont de retour à Besançon et en Franche-Comté. Ce retour a été marqué dans la nuit de vendredi 19 à samedi 20 novembre au centre-ville de Besançon…

Les jeunes écolos, c’est le mouvement de jeunesse de l’écologie politique en France. En "autonomie solidaire" avec Europe écologie Les verts, les jeunes adhérents âgés de 15 à 30 ans militent pour défendre les causes écologistes.

"Constatant que l'urgence climatique se fait de plus en plus pressante, que les préoccupation pour l'environnement, la justice sociale et la démocratie sont toujours plus fortes – en particulier chez les jeunes -, que la lutte contre les discriminations est essentielle, que l’égalité femme-homme est un loin d’être acquise..." Les jeunes écolos de Franche-Comté tenteront de remettre ces questions sur la table en organisant régulièrement des temps d’information, de sensibilisation, de formation pour échanger avec les jeunes sur ces questions. Ils planifiera également ces prochains mois des séances de tractage et de collage pour défendre la candidature écologiste de Yannick Jadot à l'élection présidentielle. Le groupe organisera par ailleurs une "action coup de poing" par mois pour mettre en exergue l’un de leur combat.

"C'est toujours pas Versailles ici !"

Les jeunes militants et militantes se sont ainsi réunis ce vendredi 19 novembre autour de 1h00 du matin pour réaliser une opération "rallumons les étoiles" pour sensibiliser à la pollution lumineuse et au gaspillage de l’énergie. Concrètement, ils ont éteint les vitrines des devantures des magasins de la boucle bisontine à l’aide de manches confectionnées à la main. Les Jeunes écologistes rappellent que la loi impose aux commerçants d’éteindre leurs vitrines et leurs enseignes entre 1h et 6h du matin.

© Jeunes écologistes de Besancon - Franche-Comté

1 Commentaire

pourquoi pas.........mais dans ce cas là, faut éteindre les lampadaires sur la rocade et aussi le boulevard.......
Publié le 21 novembre 2021 à 12h07 par robert macarena • Membre

Un commentaire

Laisser un commentaire

Politique

Tarification des transports dans le Grand Besançon : « trop de catégories sociales ont été oubliées » (N. Bodin)

Soumis au vote lors de la dernière assemblée communautaire de Grand Besançon, la question de la nouvelle tarification des transports a fait débat… Accordée pour les demandeurs d’emploi inscrits à pôle emploi, la gratuité totale n’a pas été approuvée pour les collégiens. Nicolas Bodin, à la tête du groupe PS au conseil municipal de Besançon au sein de la majorité de la maire EELV d’Anne vignot, estime que certaines catégories sociales n’ont pas été prises en compte. Il revient sur le sujet dans nos colonnes…

Emmanuel Macron charge Elisabeth Borne de former un « gouvernement d’action »

Dans un entretien à l’AFP ce dimanche 26 juin, Emmanuel Macron assure avoir demandé à la Première ministre, Elisabeth Borne, de lui présenter en fin de semaine prochaine des "propositions" pour "un nouveau gouvernement d’action" qui sera nommé "dans les premiers jours du mois de juillet". Soit, a priori, avant le discours de politique générale de la cheffe du gouvernement devant le Parlement annoncé pour le 5 juillet et l’adoption, le lendemain, du "paquet pouvoir d’achat" en Conseil des ministres.

Emmanuel Macron enjoint les oppositions réticentes à s’inscrire dans la voie de « compromis »

Les oppositions ont fraîchement accueilli l'allocution d'Emmanuel Macron ce mercredi 22 juin 2022 qui, avant d'entamer ce jeudi un marathon international, les a enjointes à "clarifier" dans les 48 heures la manière de "bâtir des compromis" pour résoudre la crise politique née des élections législatives.

Un groupe Nupes à l’Assemblée ? le PS, EELV et le PCF refusent la proposition de J-L Mélenchon

Mise à jour • "La Nouvelle union populaire écologique et sociale devrait se constituer comme un seul groupe" à l'Assemblée nationale, a "proposé" ce lundi 20 juin 2022 Jean-Luc Mélenchon, inquiet que l'obtention de 89 députés par le RN remette en cause son "statut" de première opposition à Emmanuel Macron. La proposition a été déclinée par le PS, EELV et le PCF...

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 24.69
nuageux
le 29/06 à 12h00
Vent
2.53 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
26 %

Sondage