Pourquoi l'édition 2016 des Mots Doubs est-elle annulée ?

Publié le 26/02/2016 - 18:40
Mis à jour le 16/04/2019 - 15:06

Arrivée au pouvoir en mars 2015 après les élections départementales, la nouvelle majorité souhaite réinventer le festival du Livre les Mots Doubs et créer un nouvel événement culturel littéraire en 2017. Ludovic Fagaut, vice-président du conseil départemental en charge de la citoyenneté, du sport et de la culture explique cette décision.

ludovic_fagaut-t.jpg
Ludovic Fagaut © dr

explications

PUBLICITÉ

Les libraires locaux sont sous le choc. Il n’y aura donc pas de 15e édition des Mots Doubs à Besançon au mois de septembre prochain. La nouvelle majorité départementale souhaite se donner le temps de la réflexion et a préféré  ajourner l’événement qui attire tous les ans 30.000 visiteurs autour de 200 auteurs.

maCommune.info : Quand avez-vous décidé d’annuler les Mots Doubs  

 Ludovic Fagaut : « La décision a été prise ces dernières semaines dans le cadre du projet de construction du projet départemental. Je tiens à préciser que ce n’est pas l’annulation des Mots Doubs. C’est une année de transition pour revoir cet événementiel culturel littéraire qui sera « remastérisé » partir de l’année 2017″

Pourquoi cette annulation ?

La raison budgétaire n’est pas l’essentiel. Quand nous sommes arrivés au département, nous avons trouvé une incohérence : cette manifestation d’envergure et culturelle n’était pas pilotée par le service culturel, mais par le service communication. Par ailleurs, il semble intéressant dans le cadre du projet de la nouvelle majorité qui sera présenté en mars par la présidente de retrouver une cohérence et d’intégrer cet événement directement à la politique culturelle. Il fallait réorienter les choses.

Et puis, légalement, la loi NOTRe a dégagé la compétence culturelle comme une compétence partagée par l’ensemble des collectivités. Prochainement, une conférence territoriale de l’action publique (CTAP) pilotée par la région autour de ses différentes compétences partagées permettra aux collectivités de savoir comment chacun souhaite intervenir dans chaque champ de compétence. C’est autant valable pour la culture pour le sport que pour le tourisme… 

Combien coûtait ce rendez-vous littéraire ?

Je rappelle que le coût budgétaire n’est pas la première des raisons de la suspension de l’événement. Je répète qu’il s’agit d’un problème de cohérence par rapport au projet départemental. Après, oui, la manifestation a un coût globalisé de 500.000 € dont 170.000 euros d’infrastructure (chapiteaux, etc.) Et dans le cadre d’une politique contrainte budgétairement du fait du désengagement de l’État nous sommes obligés de voir ligne par ligne comment il est possible de faire différemment avec plus d’efficience…

Vous parlez d’un projet pour 2017. Ce sera toujours les Mots Doubs ?

« Ce qui est sûr c’est qu’il va y avoir une nouvelle orientation. Les Mots Doubs ? Je ne sais pas, mais ce sera sûrement différent. Après la présentation du projet départemental par Christine Bouquin en mars, nous aurons un comité de pilotage début avril avec différents acteurs économiques et culturels pour pouvoir reconstruire ensemble un nouvel événementiel culturel et littéraire et qui intégrera aussi plus massivement différents publics. Je pense notamment aux collégiens. Pourquoi également ne pas associer des acteurs du terrain. Le département a une compétence obligatoire que sont les bibliothèques et médiathèques départementales. Nous en avons 288 bibliothèques dans le Doubs. Lorsque l’on regarde la manifestation 2015 qui s’est achevée, il y a eu seulement eu quatre rencontres dans ces médiathèques. On a des idées, on a des pistes, mais il faut d’abord associer l’ensemble des acteurs pour aboutir à un nouvel événement dès 2017″. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Loto du patrimoine : zoom sur l’Abbaye cistercienne de Montigny-Lès-Cherlieu (Haute-Saône)

Loto du patrimoine : zoom sur l’Abbaye cistercienne de Montigny-Lès-Cherlieu (Haute-Saône)

121 monuments ont été retenus pour le Loto du patrimoine 2019 destiné à financer la restauration des monuments français. Le tirage spécial aura lieu le 14 juillet 2019 avant le lancement en septembre de jeux à gratter de 3 et 15 €. Quatre lieux ont été sélectionnés en Franche-Comté.

Des élèves d’Ornans présentent à Emmanuel Macron leurs productions sur Courbet

Des élèves d’Ornans présentent à Emmanuel Macron leurs productions sur Courbet

Après son discours et la visite de l'exposition "Yan Pei Ming face à Courbet", Emmanuel Macron a pris le temps de rencontrer une quinzaine d'élèves de l'école primaire Courbet et du collège Pierre Vernier d'Ornans qui ont pu lui présenter leurs travaux réalisés dans le cadre du bicentenaire de la naissance de Courbet.

Le festival Saônorités, de retour ce week-end pour sa 8e édition

Le festival Saônorités, de retour ce week-end pour sa 8e édition

Depuis huit années maintenant, Raphaël Lazzeroni et son équipe de 14 organisateurs organisent leur traditionnel festival Saônorités dans la petite commune de Saône, ce samedi 15 juin 2019. La particularité de cet événement musical ? Un accès libre à tous et surtout gratuit. 

Qui sont les nouveaux « influenceurs » de Besançon ?

Qui sont les nouveaux « influenceurs » de Besançon ?

Instagram, Youtube… depuis maintenant plusieurs années, nombreux sont les créateurs désireux de partager leurs passions à travers ces plateformes. Beaucoup sont devenus de véritables célébrités en France ou dans le monde, d’autres tentent toujours de se démarquer. A Besançon, quelques créateurs, ont su se faire connaitre et attirer un publique plutôt large ou font face à la dure réalité du monde de l’influence. Nous avons échangé avec Pauline (Paulinedress) et Anthony (Chromodesomey)

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.53
nuageux
le 18/06 à 21h00
Vent
2.17 m/s
Pression
1013.19 hPa
Humidité
76 %

Sondage