Pourquoi l'édition 2016 des Mots Doubs est-elle annulée ?

Publié le 26/02/2016 - 18:40
Mis à jour le 16/04/2019 - 15:06

Arrivée au pouvoir en mars 2015 après les élections départementales, la nouvelle majorité souhaite réinventer le festival du Livre les Mots Doubs et créer un nouvel événement culturel littéraire en 2017. Ludovic Fagaut, vice-président du conseil départemental en charge de la citoyenneté, du sport et de la culture explique cette décision.

 ©
©

explications

Les libraires locaux sont sous le choc. Il n'y aura donc pas de 15e édition des Mots Doubs à Besançon au mois de septembre prochain. La nouvelle majorité départementale souhaite se donner le temps de la réflexion et a préféré  ajourner l'événement qui attire tous les ans 30.000 visiteurs autour de 200 auteurs.

maCommune.info : Quand avez-vous décidé d'annuler les Mots Doubs  

 Ludovic Fagaut : "La décision a été prise ces dernières semaines dans le cadre du projet de construction du projet départemental. Je tiens à préciser que ce n'est pas l'annulation des Mots Doubs. C'est une année de transition pour revoir cet événementiel culturel littéraire qui sera "remastérisé" partir de l'année 2017"

Pourquoi cette annulation ?

La raison budgétaire n'est pas l'essentiel. Quand nous sommes arrivés au département, nous avons trouvé une incohérence : cette manifestation d'envergure et culturelle n'était pas pilotée par le service culturel, mais par le service communication. Par ailleurs, il semble intéressant dans le cadre du projet de la nouvelle majorité qui sera présenté en mars par la présidente de retrouver une cohérence et d'intégrer cet événement directement à la politique culturelle. Il fallait réorienter les choses.

Et puis, légalement, la loi NOTRe a dégagé la compétence culturelle comme une compétence partagée par l'ensemble des collectivités. Prochainement, une conférence territoriale de l'action publique (CTAP) pilotée par la région autour de ses différentes compétences partagées permettra aux collectivités de savoir comment chacun souhaite intervenir dans chaque champ de compétence. C'est autant valable pour la culture pour le sport que pour le tourisme… 

Combien coûtait ce rendez-vous littéraire ?

Je rappelle que le coût budgétaire n'est pas la première des raisons de la suspension de l'événement. Je répète qu'il s'agit d'un problème de cohérence par rapport au projet départemental. Après, oui, la manifestation a un coût globalisé de 500.000 € dont 170.000 euros d'infrastructure (chapiteaux, etc.) Et dans le cadre d'une politique contrainte budgétairement du fait du désengagement de l'État nous sommes obligés de voir ligne par ligne comment il est possible de faire différemment avec plus d'efficience…

Vous parlez d'un projet pour 2017. Ce sera toujours les Mots Doubs ?

"Ce qui est sûr c'est qu'il va y avoir une nouvelle orientation. Les Mots Doubs ? Je ne sais pas, mais ce sera sûrement différent. Après la présentation du projet départemental par Christine Bouquin en mars, nous aurons un comité de pilotage début avril avec différents acteurs économiques et culturels pour pouvoir reconstruire ensemble un nouvel événementiel culturel et littéraire et qui intégrera aussi plus massivement différents publics. Je pense notamment aux collégiens. Pourquoi également ne pas associer des acteurs du terrain. Le département a une compétence obligatoire que sont les bibliothèques et médiathèques départementales. Nous en avons 288 bibliothèques dans le Doubs. Lorsque l'on regarde la manifestation 2015 qui s'est achevée, il y a eu seulement eu quatre rencontres dans ces médiathèques. On a des idées, on a des pistes, mais il faut d'abord associer l'ensemble des acteurs pour aboutir à un nouvel événement dès 2017". 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

annulation Mots Doubs

La Ville et le Grand Besançon réécrivent l’histoire des “Mots Doubs” avec un nouveau festival littéraire

Il fallait aller vite et prendre date pour ne pas que les éditeurs et auteurs n’aillent voir ailleurs. La Ville de Besançon et la communauté d’agglomération ont décidé de réécrire l’histoire pour remplacer les Mots Doubs en créant un nouveau festival littéraire. Rendez-vous à Besançon les 16, 17 et 18 septembre 2016.

Pour Christine Bouquin, “les Mots Doubs ne peuvent plus s’inscrire dans les priorités du département”

Il y a une semaine, MaCommune.info vous annonçait l’annulation du festival littéraire des Mots Doubs. Cette décision a provoqué une véritable polémique ayant fait réagir de nombreux élus de la Ville de Besançon et du Département. Ce vendredi 4 mars 2016, Christine Bouquin, présidente du Département du Doubs, a tenu à rappeler, dans un communiqué, le contexte ayant conduit à l’annulation de l’édition 2016. 

“Mots Doubs” et mots cinglants au conseil municipal de Besançon

Ce lundi soir au conseil municipal de Besançon (29 février 2016), tous les élus attendaient finalement l’instant où le sujet « Mots Doubs » allait éclater. Annulé en 2016 par la nouvelle majorité départementale, le Salon du livre n’a pas suscité que des mots tendres entre la majorité de Jean-Louis Fousseret et son opposition.

Festival des Mots Doubs : “Un nouveau coup dur pour la culture” selon Claude Jeannerot

Claude Jeannerot (PS), l’ancien président du Conseil général du Doubs s’est exprimé dans un communiqué ce samedi 27 février 2016 à propos de l’annulation de l’édition 2016 du festival littéraire des Mots Doubs à Besançon annoncé ce vendredi. Le conseiller départemental du Doubs se dit « fermement opposé à cette décision » qu’il a appris « avec consternation« .

Culture

Le Festival des Différences revient pour sa 7e édition à Labergement-Saint-Marie

Les vendredi 22 et samedi 23 novembre 2024, l’espace socio-culturel des Vallières du village de Labergement Sainte-Marie, accueillera le 7e Festival des Différences, organisé par l’Espace Mont d’Or. Au programme : des spectacles présentés par des artistes en situation de handicap, des concerts et un stand restauration-buvette.

Audiovisuel public en grève : la maire de Besançon soutient les grévistes

Dans un communiqué du vendredi 24 mai 2024, alors que le projet de loi sur la fusion des médias audiovisuels du service public devait être examiné l’Assemblée nationale jeudi, ce qui a été reporté, la maire de Besançon Anne Vignot exprime son soutien au mouvement de grève et appelle les député(e)s à voter contre cette réforme.

Audiovisuel public en grève : ”Un danger majeur pour la pérennité de la radio de service public”

Un appel général à la grève a été lancé par les syndicats de l’audiovisuel public jeudi 23 et vendredi 24 mai 2024 contre la réforme de l’audiovisuel public votée au Sénat en juin 2023 qui consiste notamment à faire fusionner les médias publics.

La chanteuse bisontine Jozalie sort un nouveau single

Jozalie, une jeune autrice, compositrice et interprète de Besançon a sorti son premier single "Dying" le 8 mars 2024. Le 31 mai 2024, son nouveau single, "Mental Blur" sera disponible à l’écoute. Pour ce second morceau, elle aborde le thème de la dépression, accompagnée de violons, basses et piano.

Le Colomb'in rock revient avec une édition 100 % tributes

Après une année 2023 de tous les records où le festival a vu sa fréquentation doublée (18.000 spectateurs), le Colomb’in rock revient cette année pour une 12e édition 100% tributes. Muse, Michael Jackson, Téléphone, Pink Floyd ou encore Johnny… ils seront tous présents ou presque les 13 et 14 août 2024 à Colombe-lès-Vesoul grâce à des groupes hommages venus interpréter les chansons d’artistes les plus légendaires. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 12.39
légère pluie
le 24/05 à 21h00
Vent
1.17 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
85 %