Alerte Témoin

Prenez le B.U.S et sensibilisez-vous aux contraintes du handicap

Publié le 14/06/2019 - 15:35
Mis à jour le 14/06/2019 - 16:02

Jean-Louis Fousseret a inauguré le nouveau B.U.S (Balade dans l’Univers des Sensibilisations) du CCAS ce vendredi 14 juin 2019 à Micropolis. Le but ? Sillonner le territoire pour que le grand public expérimente les difficultés rencontrées par les personnes handicapées...

Lorsque le parc des expositions a ouvert ses portes ce vendredi, pour la première « vraie » journée du festival Grandes Heures Nature, une pluie battante attendait les visiteurs. Jean-Louis Fousseret, présent en sa qualité de Président du Grand Besançon, gardait le moral. « Quelle idée de faire un salon du sport outdoor en plein air » a-t-il plaisanté, taquin, devant les trombes d'eau. Et de positiver : « Les pratiquants de sport nature quotidiens ont l’habitude de ce genre de temps » a-t-il souri, avant que ne tombe la bâche qui recouvrait le bus du… B.U.S.

Un bus rose et jaune

Ce dernier s’est voulu jaune et rose « flashy », comme le soulignait celui qui est aussi le maire de Besançon, « pour se faire remarquer d’un maximum de personnes. » Car ce bus, vendu un symbolique euro par l’Agglomération au CCAS, parcourra les territoires pour sensibiliser le public aux difficultés rencontrées par les personnes handicapées. « L’isolement social comme l’isolement professionnel » a précisé Jean-Louis Fousseret. Alors autant l’apercevoir de loin !

Des expériences sensorielles pour se mettre à la place de personnes handicapées

A l’intérieur, le véhicule propose des « expériences sensorielles » pour que chacun puisse se mettre à la place d’un handicapé le temps d'un scénario. Et ainsi d’appréhender les difficultés qu'il rencontre qu’elles soient motrices, physiques, visuelles, mentales, cognitives, auditives ou autres. Par exemple, découvrir comment se déplacer en fauteuil, comment se faire comprendre sans le son, comment se comporter avec une personne aveugle...

Le bus (ou B.U.S) a pour vocation de toucher 1500 personnes par an : enfants, adolescents d’établissements scolaires, salariés d’une entreprise, public d’évènements locaux (foires, salons). Afin de « favoriser le vivre ensemble »a conclu le président du Grand Besançon.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

16 % des ménages de Bourgogne-Franche-Comté se chauffent au fioul

Alors que le gouvernement vient d'annoncer qu'à partir de 2022, les Français ne pourraient plus installer chez eux de chaudière à fioul ou charbon, l'Insee Bourgogne Franche-Comté explique que 206.300 ménages se chauffent au fioul, soit 16,1% des ménages de la région. La Bourgogne Franche-Comté se place devant les régions Grand-Est et Bretagne (15 %) bien loin devant l'île-de-France (6%) et la Corse (3%).

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Sécurité à Planoise : le préfet du Doubs saisit l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     16.32
    ciel dégagé
    le 08/08 à 3h00
    Vent
    1.09 m/s
    Pression
    1019 hPa
    Humidité
    88 %

    Sondage