Présidentielle : Macron et Le Pen en tête, Zemmour à 11% (+1 point), selon un sondage

Publié le 21/09/2021 - 14:39
Mis à jour le 22/09/2021 - 14:57

Emmanuel Macron et Marine Le Pen arriveraient en tête au premier tour de la présidentielle, le président sortant (23 %) devançant la présidente du RN (18 %), tandis que le polémiste Eric Zemmour recueillerait 11 %, selon un sondage Harris Interactive pour Challenges publié ce mardi 21 septembre 2021.

Les chiffres pour M. Macron et Mme Le Pen, stables sur une semaine, sont les mêmes quel que soit le candidat de droite (Xavier Bertrand ou Valérie Pécresse) ou écologiste (Yannick Jadot ou Sandrine Rousseau) testés, hormis dans une configuration Jadot/Pécresse où Marine Le Pen monterait à 19 %, selon la 14e vague de ce sondage.

Eric Zemmour, testé dans tous les cas de figure alors qu'il n'a pas encore annoncé sa candidature, gagne de son côté un point sur une semaine, à 11 %.

A droite, Xavier Bertrand recueillerait 14 % (stable par rapport à la semaine précédente) si Yannick Jadot est le candidat des Verts (15 % si c'est Sandrine Rousseau). Yannick Jadot serait à 6 % et Mme Rousseau à 2 %. Valérie Pécresse obtiendrait, elle, 12 % (-1 point). Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France) recueillerait 2 % quel que soit le scénario.

A gauche, Jean-Luc Mélenchon est donné à 11 % dans tous les scénarios, Anne Hidalgo à 7 % (Jadot candidat) ou 8 % (Rousseau candidate), Arnaud Montebourg à 2 % (Jadot candidat) ou 4 % (Rousseau candidate), Fabien Roussel (PCF) à 3 %.

Au second tour, 55 % des personnes interrogées voteraient pour Emmanuel Macron, 45 % pour Marine Le Pen.

Concernant les reports de voix, 39 % des électeurs ayant voté pour Xavier Bertrand voteraient pour Emmanuel Macron au second tour, 28 % pour Marine Le Pen, et 33 % voteraient blanc, nul, ou s'abstiendraient. Ceux d'Eric Zemmour au premier tour se reporteraient à 62 % sur Marine Le Pen tandis que 29 % ne s'exprimeraient pas.

A gauche et chez les écologistes, les électeurs du premier tour hésiteraient fortement entre voter Emmanuel Macron et s'abstenir: ceux de Yannick Jadot se reporteraient à 37 % vers Emmanuel Macron mais 61 % s'abstiendraient ou voteraient nul, ceux de Jean-Luc Mélenchon choisiraient Emmanuel Macron à 32 % mais s'abstiendraient à 48 %, et ceux d'Anne Hidalgo voteraient à 48 % pour le président sortant mais 42 % s'abstiendraient.

Les intentions de vote ne constituent pas une prévision du résultat du scrutin. Elles donnent une indication des rapports de force et des dynamiques au jour de la réalisation du sondage

Enquête Harris Interactive réalisée en ligne du 17 au 20 septembre auprès d'un échantillon de 1.314 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, dont 1.022 inscrites sur les listes électorales, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur entre 1,8 et 4,5 points.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Présidentielle 2022 : la Cour des comptes veut faire entendre sa voix avant la présidentielle

Inédites dans leur format - une quinzaine de pages - ces notes se veulent "synthétiques et pédagogiques", et s'inscrivent dans la stratégie de "modernisation" de la Cour, a défendu son premier président Pierre Moscovici, lors d'une présentation à la presse. La Cour veut ainsi se positionner "en amont des grands débats démocratiques", à six mois des élections présidentielle et législatives.

Rachat de Flowbird (ex-Parkeon) : la maire de Besançon à la rencontre des salariés bisontins

Pour la cinquième fois en moins de 20 ans, la société française Flowbird (ex-Parkeon) va être rachetée pour plusieurs millions d'euros. A Besançon, il s'agit du premier employeur privé. Les salariés, inquiets, ne savent pas encore les conditions de ce rachat. Ils se sont rassemblés une nouvelle fois devant l'entreprise ce jeudi matin. La maire Anne Vignot a rencontré les représentants syndicaux.

A Belfort, Montebourg juge les limitations de l’UE « incompatibles » avec son « Made in France XXL » 

Le candidat ex-PS à l'Elysée Arnaud Montebourg a estimé mercredi 20 octobre à Belfort que les limitations imposées par l'Union européenne (UE) étaient "incompatibles" avec les mesures qu'il souhaite mettre en place pour "reconstruire" l'industrie française et faire du "Made in France de taille XXL".

Précarité numérique : 6.000 ordinateurs prêtés aux lycéens de Bourgogne-Franche-Comté

Ce mardi 19 octobre, Océane Charret-Godard, vice-présidente de la Région en charge des lycées, de l’offre de formation, de l’apprentissage et de l’orientation, a procédé à la remise des ordinateurs portables de prêt aux jeunes du lycée Le Castel à Dijon, en présence de Nathalie Albert-Moretti, rectrice de l’académie de Dijon et de Philippe Viollon, proviseur de l’établissement.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.95
couvert
le 26/10 à 6h00
Vent
1.55 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
98 %

Sondage