Présidentielle : Valls et Raffarin appellent à voter Macron

Publié le 02/03/2022 - 11:57
Mis à jour le 07/04/2022 - 17:30

Les deux anciens premiers ministres Manuel Valls et Jean-Pierre Raffarin ont apporté ce mercredi leur soutien à Emmanuel Macron pour la présidentielle 2022.

 ©
©

L'ancien Premier ministre socialiste Manuel Valls a appelé mercredi à "faire bloc derrière le seul choix possible" en votant pour Emmanuel Macron dès le premier tour de la présidentielle.

"Comme beaucoup de républicains de tous bords, je voterai pour Emmanuel Macron dès le 10 avril", a écrit dans une tribune publiée sur ses comptes l'ancien chef du gouvernement de François Hollande (2014-2016), qui avait déjà voté pour l'actuel président au premier tour en 2017.

Ce nouveau soutien, "de responsabilité et d'exigence", est annoncé juste après celui d'un autre Premier ministre, de droite celui-ci, Jean-Pierre Raffarin et alors que le président de la République, qui s'exprimera à 20h00 sur la guerre en Ukraine, a jusqu'à la fin de la semaine pour se déclarer.

Jean-Pierre Raffarin estime que l'actuel président, "le plus jeune et le plus expérimenté (…) a tout en main pour réussir son second mandat".

"J'ai beaucoup réfléchi sur ce sujet parce que j'ai pour Valérie Pécresse considération et affection, mais la dangerosité de la situation internationale aujourd'hui lève toute hésitation, le temps est à l'unité nationale, il faut se rassembler derrière le chef de notre exécutif", a-t-il mis en avant.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Présidentielle 2022

Présidentielle 2022 : les chiffres de la participation à 17h en Bourgogne Franche-Comté

A 17h00, la participation est de 63,52 % en Bourgogne Franche-Comté et de 63,23 % au niveau national. Dans la région la participation en fin de journée est en recul de plus de trois points points par rapport au 2e tour du 7 mai 2017. Le détail des chiffres par département. Les bureaux de vote sont ouverts jusqu’à 19h00.

Politique

Plan de circulation : des riverains de la rue du Clos-Munier à Besançon se plaignent de la circulation

Après avoir reçu des plaintes de la part de riverains, le président du groupe Besançon Maintenant dénonce publiquement dans un communiqué du 27 janvier 2023 les conséquences "néfastes et inattendues" de la modification du plan de circulation aux abords des avenues de Montrapon et Léo Lagrange.

Huit ans après la fusion, le Mouvement Franche-Comté lance une nouvelle pétition pour séparer la Bourgogne de la Franche-Comté

Le Mouvement Franche-Comté, présidé par Jean-Philippe Allenbach, a lancé ce dimanche 15 janvier, une nouvelle pétition pour la séparation de la Bourgogne et de la Franche-Comté, soit huit ans, quasi jour pour jour, après la fusion des régions.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 3.29
couvert
le 03/02 à 3h00
Vent
1.19 m/s
Pression
1035 hPa
Humidité
88 %