Alerte Témoin

Primes en liquide de Beauvau : Claude Guéant condamné à un an de prison ferme

Publié le 16/01/2019 - 16:12
Mis à jour le 16/01/2019 - 16:15

La cour de Cassation a rejeté le pourvoi de l'ancien bras droit de Nicolas Sarkozy et ancien préfet de Franche-Comté (1998 – 2000) dans le dossier des primes en liquide du ministère de l'Intérieur.

Claude_Guéant_(derivate_work)
© Peter Potrowl

L'ancien bras droit de Nicolas Sarkozy et ex préfet de la région Franche-Comté et du département du Doubs de 1998 à 2000, a été définitivement condamné à un an de prison ferme dans l'affaire des primes en liquide du ministère de l'Intérieur, après le rejet ce mercredi 16 janvier de son pourvoi en cassation.

Dans son arrêt, consulté par l'AFP, la Cour de cassation valide la condamnation à deux ans d'emprisonnement, dont un avec sursis et mise à l'épreuve, prononcée le 23 janvier 2017 par la cour d'appel de Paris à l'encontre de l'ancien grand commis de l'État.

Dans cette affaire de détournement de fonds publics, il avait aussi été condamné à 75.000 euros d'amende et à une interdiction d'exercer toute fonction publique pendant cinq ans.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

« Castaner assassin ! » : peine confirmée en appel pour Frédéric Vuillaume et son ex-compagne

Le leader du mouvement des Gilets jaunes à Besançon et son ex-compagne, ont été condamné en appel à la même peine "1.500 euros d'amende avec sursis" pour avoir outragé Christophe Castaner lors de sa venue à Besançon le 13 mars 2019.  Frédéric Vuillaume (FO) devrait se pourvoir en cassation.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     18.75
    légère pluie
    le 03/08 à 15h00
    Vent
    3.87 m/s
    Pression
    1013 hPa
    Humidité
    79 %

    Sondage