Prison ferme pour avoir giflé un enseignant dans l'école de son fils

Publié le 30/03/2018 - 10:16
Mis à jour le 30/03/2018 - 12:43

Un parent d'élève a été condamné ce jeudi 29 mars 2018 par le tribunal correctionnel de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) à huit mois de prison dont quatre ferme pour avoir asséné une "gifle violente" à un enseignant de l'école de son fils, a-t-on appris auprès du parquet. 

PUBLICITÉ

L’homme était jugé en comparution immédiate pour des faits qui se sont déroulés lundi dans l’enceinte de l’école primaire de Mervans « en présence des enfants« , a précisé le procureur de la République de Chalon-sur-Saône, Damien Savarzeix, confirmant une information du Journal de Saône-et-Loire. 

Le papa, qui aurait reproché à l’enseignant d’avoir saisi son fils pour empêcher des violences avec un autre élève, a vu sa peine assortie d’une mise à l’épreuve de deux ans, d’une obligation de soins et de travail ainsi que d’une interdiction de se présenter dans l’établissement.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Après Lexiclic, ils inventent Métalo, une méthode de lecture pour les enfants au CP

Après Lexiclic, ils inventent Métalo, une méthode de lecture pour les enfants au CP

Christophe Lefort et Laurent Jeune, instituteurs à Valdahon, avaient crée en 2015 Lexiclic. Cette application aide les élèves dès leur plus jeune âge à orthographier de la meilleure des façons les mots de la langue française. En juin 2019, ils lancent leur méthode de lecture et d’écriture dédiée aux instituteurs du CP : Métalo.

L’Université Bourgogne Franche-Comté finance 32 projets pédagogiques dans la région

L’Université Bourgogne Franche-Comté finance 32 projets pédagogiques dans la région

L'Université Bourgogne Franche-Comté (UBFC) va allouer près de 300 000 € aux équipes pédagogiques pour contribuer à la réussite des étudiants de 1e cycle de l’enseignement supérieur, à la rentrée 2019. Afin de créer une dynamique de réseau, les acteurs du projet RITM-BFC se réuniront le 27 juin 2019 à Dole (au lycée Nodier).

C’est parti pour le Bac avec la philo : la morale, Montaigne et des profs qui protestent devant les lycées

C’est parti pour le Bac avec la philo : la morale, Montaigne et des profs qui protestent devant les lycées

sujets et corrigés • L'oeuvre d'art, la morale, le travail, les Essais de Montaigne ou un texte de Freud... Les 554.000 candidats des bacs généraux et technologiques ont planché ce lundi 17 juin 2019 sur l'épreuve de philosophie, qui semble se dérouler normalement malgré un appel à la grève de la surveillance. Les 190.000 candidats au bac professionnel passent eux l'épreuve de français.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 34.53
ciel dégagé
le 27/06 à 12h00
Vent
3.12 m/s
Pression
1021.8 hPa
Humidité
55 %

Sondage