Prix : l'UFC-Que Choisir dénonce les marges excessives

Publié le 03/12/2009 - 15:14
Mis à jour le 03/12/2009 - 15:14

Se basant sur une enquête effectuée dans la région de Besançon, Pontarlier et Ornans dans le cadre de son opération « haro sur les marges », l’antenne bisontine de l’UFC-Que Choisir dénonce « le montant excessif » des marges entre le prix versé aux producteurs et celui payé par les consommateurs sur des produits pourtant peu transformés.

 ©
©
L’enquête s’est basée sur le prix de l’échine de porc, du poulet et du lait. UFC-Que choisir a constaté des différentiels très élevés. Par exemple, un kilo de porc est acheté 1,34€ au producteur et revendu en magasin à 6,85€. La marge est de 5,51€ pour les intermédiaires… Pour le lait et le poulet, l’association a constaté les mêmes abus.
 
Pire, s’insurge Que Choisir, quand le prix du lait payé au producteur baisse de 7% entre septembre 2007 et septembre 2009, son prix de vente continue à augmenter entre 5 et 11%. Ce qui apporte de l’eau au moulin des agriculteurs.
 
Du coup, la présidente de l’association réclame «l’application pour ces produits de faible transformation d’un coefficient modérateur négocié entre toutes les parties, y compris les consommateurs ».
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

La Région prévoit plus de 65,5 millions d’euros d’aides en Bourgogne-Franche-Comté 

Réunis en commission permanente, vendredi 7 mai, les élus régionaux ont voté plus de 65,5 millions d’euros d’aides régionales. Une partie de ces crédits concerne des aides d’urgence et le Plan d’accélération de l’investissement régional (PAIR) mis en place par la Région pour faire face à la crise sociale et économique provoquée par l’épidémie de COVID-19
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.22
légère pluie
le 14/05 à 9h00
Vent
1.96 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
100 %

Sondage