Programme chargé pour Michèle Delaunay à Besançon les 5 et 6 juin

Publié le 05/06/2013 - 09:56
Mis à jour le 17/04/2019 - 15:38

On en sait un peu plus sur la venue de Michèle Delaunay à Besançon. Arrivant ce mercredi 5 juin 2013 en fin d’après-midi, la ministre déléguée, chargée des Personnes âgées et de l’Autonomie, poursuit sa visite officielle demain jeudi 6 juin dans la capitale comtoise, avec une incursion à Autechaux, près de Baume-les-Dames, pour se satisfaire d’un exemple de "silver économie".

2013-05-31-michele_delaunay_ministre_personnes_agees.jpg
©www.social-sante.gouv.fr

visite ministérielle

PUBLICITÉ

Michèle Delaunay arrive à Besançon mercredi 5 juin 2013 pour rencontrer à 17h45 à l’hôtel de ville les acteurs du pôle de gérontologie interrégional de Bourgogne-France-Comté. Créé en 2010, ce pôle s’est notamment vu confier par les régimes de retraite la mission de concevoir un outil de mesure des risques de fragilité chez les personnes âgées. Cet outil, qui sera livré dès septembre prochain, est en parfaite cohérence avec le volet prévention de la future loi Autonomie, que prépare la ministre déléguée aux Personnes âgées pour fin 2013.

Jeudi 6 juin à 8h45, la ministre participera au Conseil général du Doubs à une table-ronde sur l’aide à domicile. Celle-ci  réunira, autour d’elle et Claude Jeannerot président du Conseil général, les présidents des neuf services d’aide à domicile autorisés du département (AAPA d’Audincourt, ADMR, AFL (emplois familiaux), AFPAD, APASAD, ASSAD, CCAS de Besançon, Montbéliard et Pont-de-Roide) et l’ARS. Il lui sera livré un bilan de l’expérimentation menée par le Conseil général du Doubs depuis 2011. Très novatrice, cette initiative, qui propose une forme nouvelle de partenariat avec ces neuf partenaires permettant un accès facile et de qualité aux services dont les personnes âgées dépendantes ont besoin, trouvera toute sa place dans le chantier de refondation de l’aide à domicile, qui sera engagé fin juin avec l’Assemblée des Départements de France. À cette occasion, cinq conventions emplois d’avenir seront signées avec la ministre.

Puis, Michèle Delaunay se rendra à Autechaux, où elle visitera l’entreprise GMI (Groupe Maillard Industrie). Initialement spécialisé dans la sous-traitance automobile, ce groupe industriel a engagé une politique de diversification qui l’amène à fabriquer des jardinières de hauteur réglable adaptées aux personnes âgées. Cette visite met l’accent sur les opportunités que crée dès aujourd’hui la « silver économie » (ou économie du vieillissement) en termes de marchés et d’emplois.

A 12h, retour à Besançon pour visiter, rue Pasteur, la Maison des Seniors, gérée par le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) de la Ville de Besançon et co-financé par le Département.

Enfin, à 14h la ministre interviendra lors des 36ème rencontres de l’ANCCAS (association nationale des cadres communaux de l’action sociale) qui se tiennent au Kursaal, toujours à Besançon.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Municipale : Karim Bouhassoun, candidat « libre et indépendant » à Besançon

Municipale : Karim Bouhassoun, candidat « libre et indépendant » à Besançon

Mouvement "Bisontines - Bisontins" • Karim Bouhassoun, cofondateur du mouvement "Bisontine Bisontins" , a annoncé mardi 17 septembre 2019 à 18h sa  candidature "comme une évidence" à l'élection municipale de Besançon afin de "rendre la Ville aux habitants". Karim Bouhassoun veut inscrire sa campagne sous l'égide du renouveau et de la proximité autour d'une liste citoyenne et libre. "Nous devons rompre avec certaines pratiques et refonder la vie citoyenne à Besançon" a-t-il déclaré.

Le téléphérique imaginé par Besançon Métropole 2020 n’est pas « une simple desserte de la Citadelle »

Le téléphérique imaginé par Besançon Métropole 2020 n’est pas « une simple desserte de la Citadelle »

Alexandra Cordier, référente de La République En Marche dans le Doubs et membre du collectif Besançon Métropole 2020, formulait en juin dernier trois propositions dans le cadre de sa candidature à l'investiture LREM. Ce 12 septembre 2019, elle a tenu a éclaircir le projet de téléphérique proposé par le collectif.

Besançon Planoise et Montbéliard – Bethoncourt labellisées cités éducatives

Besançon Planoise et Montbéliard – Bethoncourt labellisées cités éducatives

Le gouvernement a dévoilé la liste des  80 "cités éducatives", inspirées du rapport Borloo. Ces quartiers vont se partager une enveloppe de 100 millions d’euros de crédits par an sur trois ans dans le but de mieux coordonner les actions au sein et en dehors des établissements scolaires. Le préfet du Doubs, Joël Mathurin, et le recteur de l’académie de Besançon, Jean-François Chanet, se félicitent de l’annonce de cette labellisation pour Besançon et Montbéliard Bethoncourt.

Une liste dissidente « En Marche » à Besançon ?

Une liste dissidente « En Marche » à Besançon ?

Alexandra Cordier va-t-elle mener une liste dissidente face à Éric Alauzet, candidat officiellement investi par LREM le 10 juillet dernier pour l'élection municipale à Besançon ? La question est posée depuis le début de la semaine. La référente départementale "En Marche" dit actuellement ne pas être dans cet état d'esprit et espère qu'Éric Alauzet rassemblera "tous les marcheurs" bisontins.

Municipales 2020 : Jean-Louis Fousseret déclare pouvoir aider au rassemblement

Municipales 2020 : Jean-Louis Fousseret déclare pouvoir aider au rassemblement

municipales 2020 • À sept mois des élections municipales, l’ancienne majorité plurielle du maire sortant est plus divisée que jamais. Comme un message à Éric ALauzet, le candidat officiellement investi par En Marche, le maire LREM de Besançon estime qu’aucun candidat ne peut gagner seul... Jean-Louis Fousseret, qui a toujours déclaré qu’il ne repartirait pas pour un quatrième mandat, se pose aujourd’hui en rassembleur. Une rencontre est prévue avec Éric Alauzet samedi...

Des élus demandent un arrêté anti-pesticides à Besançon

Des élus demandent un arrêté anti-pesticides à Besançon

L'intergroupe EELV- PC  Société civile de l'ancienne majorité plurielle demande au maire de Besançon de prendre  un arrêté interdisant les pesticides à Besançon, à l'instar de la décision du maire de Boussières dans le Grand Besançon. Jean-Louis Fousseret réaffirme ce mercredi matin qu'il est contre les pesticides, mais estime qu'il ne faut pas confondre "courage et démagogie".

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 23.04
ciel dégagé
le 20/09 à 12h00
Vent
5.85 m/s
Pression
1022.03 hPa
Humidité
42 %

Sondage