Programme chargé pour Michèle Delaunay à Besançon les 5 et 6 juin

Publié le 05/06/2013 - 09:56
Mis à jour le 17/04/2019 - 15:38

On en sait un peu plus sur la venue de Michèle Delaunay à Besançon. Arrivant ce mercredi 5 juin 2013 en fin d’après-midi, la ministre déléguée, chargée des Personnes âgées et de l’Autonomie, poursuit sa visite officielle demain jeudi 6 juin dans la capitale comtoise, avec une incursion à Autechaux, près de Baume-les-Dames, pour se satisfaire d’un exemple de « silver économie ».

visite ministérielle

Michèle Delaunay arrive à Besançon mercredi 5 juin 2013 pour rencontrer à 17h45 à l’hôtel de ville les acteurs du pôle de gérontologie interrégional de Bourgogne-France-Comté. Créé en 2010, ce pôle s’est notamment vu confier par les régimes de retraite la mission de concevoir un outil de mesure des risques de fragilité chez les personnes âgées. Cet outil, qui sera livré dès septembre prochain, est en parfaite cohérence avec le volet prévention de la future loi Autonomie, que prépare la ministre déléguée aux Personnes âgées pour fin 2013.

Jeudi 6 juin à 8h45, la ministre participera au Conseil général du Doubs à une table-ronde sur l’aide à domicile. Celle-ci  réunira, autour d’elle et Claude Jeannerot président du Conseil général, les présidents des neuf services d’aide à domicile autorisés du département (AAPA d’Audincourt, ADMR, AFL (emplois familiaux), AFPAD, APASAD, ASSAD, CCAS de Besançon, Montbéliard et Pont-de-Roide) et l’ARS. Il lui sera livré un bilan de l’expérimentation menée par le Conseil général du Doubs depuis 2011. Très novatrice, cette initiative, qui propose une forme nouvelle de partenariat avec ces neuf partenaires permettant un accès facile et de qualité aux services dont les personnes âgées dépendantes ont besoin, trouvera toute sa place dans le chantier de refondation de l’aide à domicile, qui sera engagé fin juin avec l’Assemblée des Départements de France. À cette occasion, cinq conventions emplois d’avenir seront signées avec la ministre.

Puis, Michèle Delaunay se rendra à Autechaux, où elle visitera l’entreprise GMI (Groupe Maillard Industrie). Initialement spécialisé dans la sous-traitance automobile, ce groupe industriel a engagé une politique de diversification qui l’amène à fabriquer des jardinières de hauteur réglable adaptées aux personnes âgées. Cette visite met l’accent sur les opportunités que crée dès aujourd’hui la "silver économie" (ou économie du vieillissement) en termes de marchés et d’emplois.

A 12h, retour à Besançon pour visiter, rue Pasteur, la Maison des Seniors, gérée par le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) de la Ville de Besançon et co-financé par le Département.

Enfin, à 14h la ministre interviendra lors des 36ème rencontres de l’ANCCAS (association nationale des cadres communaux de l’action sociale) qui se tiennent au Kursaal, toujours à Besançon.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Des familles de l’Adapei du Doubs demandent l’exclusion de la secrétaire de l’association, Floriane Jeandenand-Guinchard

C'est à travers un courrier adressé à la présidente de l'Adapei (Association départementale de parents et d'amis des personnes handicapées mentales), Nicole Gauthier, que les familles ont alerté sur la candidature de la secrétaire Floriane Jeandenand-Guinchard pour le rassemblement national aux prochaines législatives.

Législatives : le vice-président de GBM Gabriel Baulieu soutient Laurent Croizier

Le maire de la commune de Serre-les-Sapins et vice-président de Grand Besançon Métropole en charge des finances a publié un communiqué le 18 juin dernier dans lequel il annonce publiquement soutenir la candidature de Laurent Croizier, député sortant de la 1ere circonscription du Doubs. Dans celui-ci, il explique les raisons d’une telle "première". 

Le Rassemblement national, un programme “au service des plus riches” ?

À dix jours du premier tour des élections législatives, l’intersyndicale a souhaité tenir une conférence de presse jeudi 20 juin 2024 à Besançon afin d’apporter son point de vue sur la situation. Elle a notamment voulu rappeler les mesures contre lesquelles l’extrême droite s’est opposée…

Législatives 2024 : Macha Woronoff appelle les étudiants de l’université de Franche-Comté à voter

Alors que le Président de la République Emmanuel Macron a annoncé le 9 juin 2024 la dissolution de l’Assemblée nationale, l’association France Universités rappelle dans un communiqué les valeurs des universités françaises. Un point de vue soutenu et partagé par Macha Woronoff, présidente de l’Université de Franche-Comté.

Amiante à l'école : "pas de danger pour les enfants" affirme la Ville

En octobre 2023, Anne Vignot, la maire de Besançon, avait effectué un point presse suite aux interpellations des élus de l’opposition qui s’inquiétaient de l’état des écoles de la ville au sujet de l'amiante. Si elle s’était déjà voulu rassurante à l’époque, elle le reste aujourd’hui et indique qu’une commission du conseil municipal s’est tenue à quatre reprises pour élaborer un état des lieux et établir des préconisations ainsi qu’un plan d’actions. Ces résultats seront présentés jeudi 20 juin 2024 devant les élus.

Sondage – Comptez-vous aller voter les 30 juin et 7 juillet 2024 aux élections législatives anticipées ?

Suite à la décision du président de la République de dissoudre l'Assemblée nationale après la victoire de l'extrême droite aux élections européennes en France, les électrices et les électeurs sont invités à se rendre aux urnes les 30 juin et 7 juillet 2024 pour élire les député(e)s dans le cadre d'élections législatives anticipées. Comptez-vous aller voter ? C'est notre sondage de la semaine...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 19.32
légère pluie
le 23/06 à 15h00
Vent
4.43 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
72 %