Alerte Témoin

PS-écologistes: sur la même liste, mais pas dans le même train...

Publié le 14/02/2011 - 20:45
Mis à jour le 14/02/2011 - 20:45

PS, MRC et Verts ont fait liste commune au second tour des régionales en 2010. Mais sur un dossier aussi important que le TGV Rhin-Rhône, la majorité actuelle du conseil régional s'entredéchire. Dernière péripétie en date: le vice-président écologiste Alain Fousseret qui déclare dans une interview à L'Est Républicain: "Nous voterons contre la branche-est".

1297713711.jpg
Marie-Guite Dufay et Alain Fousseret lors de la campagne des régionales de 2010 entre les deux tours : une unité de façade ©archives carvy
Cela dit, la branche-est sera achevée sur 140 km en décembre prochain. Pour Europe Ecologie Les Verts, elle ne doit pas être achevée à ses deux bouts entre Belfort et Mulhouse (35 km) et entre Villers-les-Pots et Dijon (15 km). Les écologistes réclament un moratoire national pour la totalité des TGV, alors que la présidente PS du conseil régional se bat sur tous les fronts pour faire aboutir la branche-est et avancer la branche-sud.

En ce qui concerne la branche-sud entre Dijon et Lyon, Alain Fousseret estime qu'elle est "financièrement infaisable" avec son coût de 3,3 milliards d'euros.

En fait, plutôt que de consacrer des milliards à la grande vitesse, Europe Ecologie voudrait que cet argent serve à la remise en état du réseau régional.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

3.400 lits d’hospitalisation ont été fermés en 2019 dans les établissements de santé français

Alors que le ministre de la Santé, Olivier Véran, doit gérer l'épidémie de coronavirus, les chiffres publiés mardi 29 octobre 2020 par son ministère vont rappeler la crise des hôpitaux à son bon souvenir. Selon l’étude, un peu plus de 3.400 lits d’hospitalisation complète ont été fermés en 2019 dans les établissements de santé français. Dans le même temps, ils ont créé 1.500 places d’hospitalisation partielle.

Elevages de visons interdits « sous cinq ans » : un élevage concerné en Franche-Comté

En plus de la prochaine interdiction de la présentation d'animaux sauvages dans les cirques, la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili a annoncé mardi 29 septembre la fin de l'élevage de visons pour la fourrure d'ici 2025. Des décisions très attendues depuis des décennies par tous les défenseurs des animaux. En Franche-Comté, un élevage en Haute-Saône est concerné.

Sénatoriales en Bourgogne-Franche-Comté : prime au sortant…

Physionomie région • Sur 14 sièges à pourvoir, les 10 sénateurs sortants qui se représentaient ont tous été réélus (1 LREM, 5 LR, 2 UDI, 1 DVD, 1 PS). Le patron des sénateurs LREM François Patriat et le secrétaire d'Etat Jean-Baptiste Lemoyne ont été élus sénateurs dimanche, tandis que les 10 sortants qui se représentaient en Bourgogne-Franche-Comté ont été réélus.

Sénatoriales 2020 : trois sénateurs réélus en Côte d’Or

1.638 grands électeurs étaient invités à voter dans le département du Doubs pour élire trois  nouveaux sénateurs et départager les candidats inscrits sur six listes. Alain Houper et Anne-Catherine Loisier de la liste d'union de la droite et du centre sont réélus (701 voix - 43,37%). François Patriat conserve également son siège avec sa liste "Territoires et Liberté" (428 voix -26,6%)

Sénatoriales : Dominique Vérien (UDI) réélue. Jean-Baptiste Lemoyne (REM) passe au second tour

1.118 grands électeurs étaient invités à voter dans le département de l'Yonne pour élire deux nouveaux sénateurs et départager les sept candidats en lice. La sénatrice UDI sortante Dominique Vérien a été réélue au premier tour avec 64,04% des suffrages (698 voix). Le secrétaire d’Etat Jean-Baptiste Lemoyne (REM) a été élu au second tour avec 52,56% des voix.

Sénatoriales 2020 : Cédric Perrin réélu dans le Territoire-de-Belfort

382 grands électeurs du Territoire de Belfort étaient appelés à voter ce dimanche 27 septembre 2020 pour renouveler le seul et unique siège de sénateur  dans le département et départager cinq candidats. Cédric Perrin, 46 ans, a été réélu avec 72,24 % des suffrages pour un deuxième mandat de sénateur.

Sénatoriales 2020 : Alain Joyandet et Olivier Rietmann (LR) élus en Haute-Saône

LR en force • Les 972 grands électeurs de Haute-Saône étaient ont voté ce dimanche 27 septembre 2020 pour deux sièges de sénateurs dans le département. 10 candidats se présentaient lors de ce scrutin majoritaire. Alain Joyandet (LR) a été réélu dès le premier avec 55,50% des suffrages (515 voix). Olivier Rietmann (LR) , maire de Jussey  a été élu au second tour avec 497 voix.

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.78
couvert
le 02/10 à 0h00
Vent
1.8 m/s
Pression
1000 hPa
Humidité
96 %

Sondage