PSA : Le Maire se battra "pour l'avenir industriel" d'Hérimoncourt

Publié le 13/02/2019 - 17:42
Mis à jour le 17/04/2019 - 10:22

Le ministre des Finances Bruno Le Maire a assuré ce mercredi 13 février 2019 qu'il se battrait "pour l'avenir industriel" du site de PSA à Hérimoncourt (Doubs), menacé de fermeture, assurant que le patron du constructeur automobile Carlos Tavares écrirait aux élus pour les "inviter" à en parler.

site PSA Hérimoncourt
site PSA Hérimoncourt © Google Street View ©

"Je ne peux imaginer un instant que Peugeot ne garde pas une activité industrielle sur le site d'Hérimoncourt", a affirmé le ministre à l'Assemblée nationale, en réponse à une question du député Frédéric Barbier (LREM).

"C'est là qu'est née la grande aventure de Peugeot", a-t-il rappelé, après l'annonce la semaine dernière par PSA de son projet de transférer en 2020 vers son centre de pièces détachées de Vesoul (Haute-Saône) l'activité principale d'Hérimoncourt dans les pièces de rechange.

Bruno Le Maire se "battra" pour le site

"Je me suis battu pour le site d'Ascoval. Je me bats pour le site de (Ford) Blanquefort à Bordeaux. Je me battrai également pour le site d'Hérimoncourt et pour qu'une activité industrielle soit préservée sur le site", a assuré M. Le Maire.

"Je peux donc vous annoncer que vous recevrez, dans quelques heures ou quelques jours, un courrier du président de PSA Carlos Tavares qui vous invitera à discuter avec tous les élus de la région de l'avenir industriel du site d'Hérimoncourt pour que nous maintenions des emplois industriels sur le site", a-t-il anticipé.

L'activité principale de ce site PSA est le reconditionnement de moteurs usagés destinés à être revendus et réemployés dans des automobiles. Le transfert de ces activités à Vesoul viderait ce site de sa substance et
fait planer la perspective de sa fermeture, bien que le groupe assure rechercher une solution de reconversion. L'atelier assemble aussi des moteurs neufs en toute petite série, une production cependant insuffisante pour assurer sa pérennité.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Fonds de solidarité pour les entreprises en difficulté : le nouveau formulaire sera en ligne dès le 4 décembre

Le fonds de solidarité dans le Doubs au 1er décembre 2020 ce sont 26 975 aides versées pour 10 210 entreprises et un montant total de 36,68M€. La Direction Départementale des Finances Publiques rappelle aux entreprises en difficulté que le nouveau formulaire pour la période de confinement du mois de novembre est en ligne depuis le 4 décembre 2020.

Idée cadeau de Noël à Besançon : une écharpe boutonnière vintage de l’artisane bisontine Vidjinn !

Pour donner un coup de pouce au commerce de Besançon en ces temps difficiles et encourager une consommation locale pour les fêtes de fin d'année, maCommune.info met en lumière des idées cadeaux de Noël chaque jour… Aujourd'hui, mardi 1er décembre 2020, découvrez l'idée cadeau de l'artisane Vidjinn !
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 5.67
légère pluie
le 04/12 à 3h00
Vent
4.13 m/s
Pression
986 hPa
Humidité
68 %

Sondage