PSA : Le Maire se battra "pour l'avenir industriel" d'Hérimoncourt

Publié le 13/02/2019 - 17:42
Mis à jour le 17/04/2019 - 10:22

Le ministre des Finances Bruno Le Maire a assuré ce mercredi 13 février 2019 qu'il se battrait "pour l'avenir industriel" du site de PSA à Hérimoncourt (Doubs), menacé de fermeture, assurant que le patron du constructeur automobile Carlos Tavares écrirait aux élus pour les "inviter" à en parler.

site PSA Hérimoncourt
site PSA Hérimoncourt © Google Street View
PUBLICITÉ

« Je ne peux imaginer un instant que Peugeot ne garde pas une activité industrielle sur le site d’Hérimoncourt », a affirmé le ministre à l’Assemblée nationale, en réponse à une question du député Frédéric Barbier (LREM).

« C’est là qu’est née la grande aventure de Peugeot », a-t-il rappelé, après l’annonce la semaine dernière par PSA de son projet de transférer en 2020 vers son centre de pièces détachées de Vesoul (Haute-Saône) l’activité principale d’Hérimoncourt dans les pièces de rechange.

Bruno Le Maire se « battra » pour le site

« Je me suis battu pour le site d’Ascoval. Je me bats pour le site de (Ford) Blanquefort à Bordeaux. Je me battrai également pour le site d’Hérimoncourt et pour qu’une activité industrielle soit préservée sur le site », a assuré M. Le Maire.

« Je peux donc vous annoncer que vous recevrez, dans quelques heures ou quelques jours, un courrier du président de PSA Carlos Tavares qui vous invitera à discuter avec tous les élus de la région de l’avenir industriel du site d’Hérimoncourt pour que nous maintenions des emplois industriels sur le site », a-t-il anticipé.

L’activité principale de ce site PSA est le reconditionnement de moteurs usagés destinés à être revendus et réemployés dans des automobiles. Le transfert de ces activités à Vesoul viderait ce site de sa substance et
fait planer la perspective de sa fermeture, bien que le groupe assure rechercher une solution de reconversion. L’atelier assemble aussi des moteurs neufs en toute petite série, une production cependant insuffisante pour assurer sa pérennité.

(Source AFP)

1 Commentaire

si c'est comme Florange ??????????????? le ministre de l'époque c'est embourbé !!!!!!!!!!!!!!!!
Publié le 14 fevrier à 19h14 par MACARENA • Membre

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Bourgogne-Franche-Comté : la production industrielle a progressé en août

Bourgogne-Franche-Comté : la production industrielle a progressé en août

Banque de France • Les derniers chiffres de la Banque de France concernant la conjoncture économique en Bourgogne Franche-Comté pour le mois d'août 2019. "La production industrielle a globalement progressé, mais les carnets de commandes restent faibles. Un recul de la production est attendu", est-il indiqué. Dans les services marchands, l’activité a été dynamique et les prévisions demeurent favorables.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.55
peu nuageux
le 17/09 à 18h00
Vent
2.83 m/s
Pression
1019.62 hPa
Humidité
70 %

Sondage