Quelles sont les consignes de vote pour le second tour ?

Publié le 27/03/2014 - 16:07
Mis à jour le 28/03/2014 - 11:45

Après le premier tour des élections municipales à Besançon qui s'est déroulé dimanche 23 mars, des consignes de vote ont été communiquées de la part de certains candidats des listes, colistiers qui ne passent pas au second tour. Quelles sont-elles ?

 ©
©

Emmanuel Girod : aucune consigne de vote. "Notre inde?pendance est essentielle si nous voulons e?tre en mesure de porter nos propositions alternatives, sociales, e?cologiques et de?mocratiques. M. Fousseret a rejete? notre proposition sans me?me daigner nous rencontrer. Pour lui, nul ne peut figurer sur sa liste s’il n’accepte pas a? l’avance de se soumettre a? son diktat : soutien inconditionnel a? sa politique qui n’est, chacun le sait bien, que la traduction de la politique nationale auste?ritaire de Franc?ois Hollande. Il impose en effet a? ses colistiers de s’engager a? voter les budgets des 6 prochaines anne?es les yeux ferme?s. On ne rassemble pas en imposant la muselie?re. Par ce sectarisme, Jean Louis Fousseret et ses allie?s (PCF-EELV) empe?chent les 2852 e?lectrices et e?lecteurs du Front de Gauche d’e?tre repre?sente?s au Conseil Municipal et a? la CAGB." 

Les alternatifs et la gauche anticapitaliste : Jean-Louis Fousseret. "Nous appelons clairement à ce qu’aucune voix ne se porte sur la liste de droite synonyme de moins de services publics et encore moins sur la liste d’extrême droite porteuse de haine des autres. Pas une voix (ni vote blanc ni abstention) ne doit mener à ce que la ville soit gérée par la droite."

Frank Monneur : aucune consigne de vote. Il a cependant indiqué lors de sa conférence de presse mardi 25 mars que "Je voterai blanc". Par ailleurs, Didier Gendraud, un de ses colistiers et à l'origine de la liste "Besançon générations citoyennes" a déclaré qu'"On est dans une élection où le parti compte mais l'homme aussi compte et j'aime bien les gens qui ont un esprit d'ouverture donc je voterai en fonction de cet esprit d'ouverture".

Lazhar Hakkar : Jean-Louis Fousseret. "Parce que j'apprécie l'homme".

Jean-François Humbert : aucune consigne de vote.

Ismaël Boudjekada: Jacques Grosperrin, qui "n'a jamais porté le moindre jugement de valeur vis-à-vis des représentants de notre liste indépendante, allant jusqu'à féliciter et encourager à plusieurs reprises la démarche".

Nicole Friess : non communiqué

Apolline Trioulaire : non communiqué

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Régionales en Bourgogne Franche-Comté : les candidats et la fusion des régions

Depuis 2015, la Bourgogne et la Franche-Comté font destin commun. Une fusion qui n'est pas pour autant acceptée par tous les habitants. Certains y voient une perte d'identité et de visibilité. Comment les candidats aux élections régionales voient-ils cette rivalité entre les deux ex régions et entre Besançon et Dijon ?

Régionales et Départementales 2021 : déplacement de trois bureaux de vote à Besançon

Dans le cadres des élection régionales et départementales de 20 et 27 juin 2021, la Ville de Besançon a essayé de maintenir les bureaux de vote à leur adresse habituelle mais trois d’entre eux ont dû être déplacé. Ces élections ont la particularité d’être un double scrutin simultané et nécessitent une organisation particulière, le nombre de bureau de vote passant de 68 à 136.

Poutine salue un sommet « constructif » avec Biden mais n’annonce rien

Le président russe Vladimir Poutine a jugé mercredi 16 juin 2021 que son premier sommet avec son homologue américain Joe Biden avait été constructif, "sans animosité", mais n'a pas annoncé d'initiative concrète. Les deux hommes se sont retrouvés à Genève pour essayer d'apaiser les tensions très fortes entre les deux pays.

Régionales en Bourgogne-Franche-Comté : quel candidat répond le mieux à l’urgence climatique ?

+ Réaction EELV • Le Réseau Action Climat a publié ce jeudi 17 juin une analyse des programmes des quatre principaux candidats pour la Région Bourgogne-Franche-Comté, au regard de leurs propositions pour faire face à l’urgence climatique et sociale. Alors que Marie-Guite Dufay (PS-PCF) et Denis Thuriot (LREM) proposent "des programmes insuffisants", Gilles Platret (LR) et Julien Odoul (RN) "sont largement à la traîne et ne tiennent visiblement pas compte de l’urgence climatique", selon l'étude.

Régionales 2021 : Gabriel Attal à Besançon en soutien au candidat LREM

Pour remplacer la venue de Jean Castex, c'est le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal qui vient soutenir Denis Thuriot, candidat de la majorité présidentielle aux élections régionales en Bourgogne Franche-Comté lors d'un meeting à Besançon ce vendredi 18 juin 2021. Une dizaine de gilets jaunes se sont rendus sur place afin d'attendre l'arrivée du porte-parole du gouvernement.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.34
légère pluie
le 20/06 à 18h00
Vent
4.68 m/s
Pression
1007 hPa
Humidité
98 %

Sondage