Réforme de la filière professionnelle : appel à la mobilisation ce jeudi à Besançon

Publié le 27/09/2018 - 09:54
Mis à jour le 15/04/2019 - 17:39

Les syndicats CGT éduc'action de l'Académie de Besançon, Sud Education, le SNEP-FSU et le SNUEP-FSU appellent à la grève ce jeudi 27 septembre 2018 suite à la réforme de la voie professionnelle. Un rassemblement est prévu à 11h Place Pasteur à Besançon.  

Les syndicats ne veulent pas de la réforme de la voie professionnelle présentée le 28 mai dernier par le gouvernement. Cette dernière doit être appliquée en septembre 2019.

"Cette contre-réforme, loin de renforcer "l'attractivité de la voie professionnelle", est une attaque sans précédent contre les conditions de travail des salariés et va à l'encontre de l'intérêt des élèves", expliquent le syndicat CGT Educ'action.

Voici ce qui arrivera si "cette contre-réforme aboutit" selon les syndicats :

  • "La mixité des publics au sein de la même classe n'a pour but que de continuer à augmenter les effectifs des classes.
  • Cette même mixité pose la question de la remise en cause de du statut de fonctionnaire d’État (l'immense majorité des CFA sont sous statut privé).
  • La seconde indifférenciée et la baisse drastique des horaires de toutes les matières conduiront nécessairement à une forte diminution du nombre d'enseignants.
  • Afin de pallier la baisse des effectifs, les enseignants seront dans l'obligation d'accepter deux heures supplémentaires, au détriment de la qualité de l'enseignement".

"Si cette contre-réforme aboutit, l'intérêt des élèves sera une nouvelle fois sacrifiée à l'aune de l'austérité :

  • La suppression de la filière GA diminuera l'offre de formation.
  • Des apprentis seront noyés au milieu des élèves en formation initiale avec des périodes en formation en entreprise en décalage : ce non-sens pédagogique conduira nécessairement à une détérioration de la qualité de l'enseignement pour les apprentis et pour les élèves en formation initiale.
  • La seconde indifférenciée risque, à terme, de diminuer les offres de formation.

Nous ne pouvons pas laisser le gouvernement casser l'enseignement professionnel public".

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Salaires des profs : 100 euros par mois de plus à partir de mai prochain pour les débutants

Le ministère de l'Education a annoncé ce lundi 16 novembre 2020 aux enseignants que le salaire des professeurs débutants allait augmenter de 100 euros nets par mois, versés sous forme de prime, à partir de mai prochain, et confirmé pour tous l'octroi d'une prime informatique de 150 euros par an.

Covid-19 et établissements scolaires : les chiffres donnés sont « une restitution fidèle et sincère de ce qui nous est transmis » (J-F Chanet)

Suite à la polémique des derniers jours (notamment Checks News dans Libération) sur les chiffres de contamination communiqués par le Ministère de l'Éducation, Jean-François Chanet, recteur de l'Académie de Besançon, s'insurge ce 13 novembre 2020. Il accuse un "très mauvais procès".

Confinement#2  : la préfecture du Doubs répond à vos questions...

Vous êtes nombreux à nous envoyer vos questions. Est-il possible d'établir plusieurs attestations par jour, doit-on toujours porter le masque pour aller courir sur les berges du Doubs à Besançon, une personne asthmatique  fait-elle partie des personnes à risque ? Et pour aller s'occuper de son cheval ? La préfecture du Doubs répond à vos questions...

« Grève sanitaire » : une soixantaine de personnes s’est mobilisée à Besançon

L'intersyndicale a appelé à la manifestation ce mardi 10 novembre 2020 suite à protocole sanitaire jugé insatisfaisant. À Besançon cet après-midi, une soixantaine de personnes s’est réunie devant le rectorat. Nous avons posé quelques questions à Patrice Durand, inspecteur d'Académie du Doubs...
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.53
ciel dégagé
le 26/11 à 21h00
Vent
0.92 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
81 %

Sondage