Réforme de la filière professionnelle : appel à la mobilisation ce jeudi à Besançon

Publié le 27/09/2018 - 09:54
Mis à jour le 15/04/2019 - 17:39

Les syndicats CGT éduc’action de l’Académie de Besançon, Sud Education, le SNEP-FSU et le SNUEP-FSU appellent à la grève ce jeudi 27 septembre 2018 suite à la réforme de la voie professionnelle. Un rassemblement est prévu à 11h Place Pasteur à Besançon.
 

Les syndicats ne veulent pas de la réforme de la voie professionnelle présentée le 28 mai dernier par le gouvernement. Cette dernière doit être appliquée en septembre 2019.

"Cette contre-réforme, loin de renforcer "l'attractivité de la voie professionnelle", est une attaque sans précédent contre les conditions de travail des salariés et va à l'encontre de l'intérêt des élèves", expliquent le syndicat CGT Educ'action.

Voici ce qui arrivera si "cette contre-réforme aboutit" selon les syndicats :

  • "La mixité des publics au sein de la même classe n'a pour but que de continuer à augmenter les effectifs des classes.
  • Cette même mixité pose la question de la remise en cause de du statut de fonctionnaire d’État (l'immense majorité des CFA sont sous statut privé).
  • La seconde indifférenciée et la baisse drastique des horaires de toutes les matières conduiront nécessairement à une forte diminution du nombre d'enseignants.
  • Afin de pallier la baisse des effectifs, les enseignants seront dans l'obligation d'accepter deux heures supplémentaires, au détriment de la qualité de l'enseignement".

"Si cette contre-réforme aboutit, l'intérêt des élèves sera une nouvelle fois sacrifiée à l'aune de l'austérité :

  • La suppression de la filière GA diminuera l'offre de formation.
  • Des apprentis seront noyés au milieu des élèves en formation initiale avec des périodes en formation en entreprise en décalage : ce non-sens pédagogique conduira nécessairement à une détérioration de la qualité de l'enseignement pour les apprentis et pour les élèves en formation initiale.
  • La seconde indifférenciée risque, à terme, de diminuer les offres de formation.

Nous ne pouvons pas laisser le gouvernement casser l'enseignement professionnel public".

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Classement des collèges de France : quels sont les meilleurs établissements de Besançon ?

Après les résultats du brevet, c'est au tour des collèges d'être évalués par le magazine L’Etudiant qui a publié le 18 juillet 2024 le classement 2024-2025 des meilleurs collèges de France. À Besançon, les notes des établissements vont de A (meilleure note) à E (moins bonne note). Quels sont les meilleurs établissements ? Réponses.

Un accompagnement spécifique pour les projets d’installation agricole en Bourgogne-Franche-Comté

L’AFOCG du Doubs, le CIVAM le Serpolet, Terre de Liens et le collectif InPACT proposent le parcours "de l’idée au projet", en partenariat avec le Grand Besançon Métropole et la région Bourgogne Franche Comté. Celui-ci vise à accompagner "l’émergence de tous types de projets" en lien avec l’installation agricole durant un parcours de 11 jours qui débutera en octobre prochain à Besançon. 

Le taux de réussite au brevet en baisse dans l’académie de Besançon

Comme au niveau national, le taux de réussite au brevet est en baisse dans l’académie de Besançon avec un taux, toutes séries et tous candidats confondus qui s’élève à 85,4 % pour la session 2024. Soit une baisse de 2,8 points par rapport à 2023. Voici les résultats plus en détail communiqués par le rectorat de Besançon.

L’Université de Franche-Comté recherche des patients standardisés pour les examens de médecine

Afin d’aider les étudiants en médecine à développer leurs capacités cliniques et relationnelles, l’université de France-Comté réitère sa recherche de volontaires afin de jouer le rôle de patients standardisés lors des examens des étudiants en 4e, 5e et 6e année de médecine.

Législatives 2024 : la présidente de l’université de Franche-Comté appelle à ”rejeter” le Rassemblement national

La présidente de l’université de Franche-Comté, Macha Woronoff, a partagé un communiqué le 1er juillet 2024 signé de France Universités, de la Conférence des directeurs des écoles françaises d’ingénieurs (CdeÞ), de la Conférence des grandes écoles (CGE) et de la Conférences des directeurs des écoles françaises de management (CDEFM) appelant à dire ”non” au Rassemblement national au deuxième tour des élections législatives anticipées le 7 juillet.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 17.06
partiellement nuageux
le 20/07 à 03h00
Vent
1.22 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
91 %