Régionales : les maires ruraux disent non aux recommandations du conseil scientifique

Publié le 11/04/2021 - 11:49
Mis à jour le 11/04/2021 - 09:22

Les régionales et départementales doivent-elles être maintenues les 13 et 20 juin ? Alors que l'épidémie de Covid-19 maintient la pression sur les services de réanimation, la question suscite les divisions au sein de la classe politique.

Le gouvernement a demandé aux maires, vendredi 9 avril 2021, d’indiquer si, oui ou non, les conditions préconisées par le comité scientifique leur semblaient réunies pour tenir ces deux scrutins. La réponse de l’Association des maires ruraux de France (AMRF) est catégorique : c’est non.

Dans un courrier, consulté par l'Agence France-Presse samedi 10 avril 2021, le président Michel Fournier a rejeté les recommandations du conseil scientifique, jugeant notamment "inacceptable" que les membres des bureaux de vote soient obligatoirement vaccinés.

Dans un avis remis le 29 mars à Matignon, le conseil scientifique préconisait de "solliciter des personnes vaccinées", "c'est-à-dire des personnes plus âgées", pour tenir les bureaux. Le vote pourrait se dérouler "en extérieur" et la tenue du scrutin "obligera à un nettoyage strict" des écoles mobilisées. D'après le président de l'AMRF, "imposer de telles dispositions aux élus locaux est difficilement compatible avec la pratique constatée dans les communes rurales, où il est parfois complexe de trouver des assesseurs en nombre sans mobiliser le personnel communal", a-t-il fait savoir, dans une lettre, au Premier ministre Jean Castex.

La date du scrutin maintenue dans les départements non confinés

L'Association des maires ruraux de France s'inquiète également de l'idée de faire tester 48 heures avant le scrutin les membres des bureaux de vote, soulignant que nombre d'actifs figurent parmi eux. Le gouvernement a demandé vendredi à tous les maires de se prononcer d'ici à lundi midi sur les mesures sanitaires en vue des scrutins régionaux et départementaux des 13 et 20 juin.

L'exécutif avait confirmé la semaine dernière qu'il privilégiait "à ce stade" le maintien de ces dates, sur lesquelles il a aussi demandé leur avis aux partis, groupes politiques et présidents des assemblées. Sur cette question, la position de l'AMRF est que le scrutin pourra se tenir aux dates prévues si les territoires concernés ne sont pas confinés.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Départementales 2021 : qui sont les candidats dans le Doubs ?

DÉPARTEMENTALES • Les élections départementales se dérouleront le 20 et 27 juin 2021 en France, en même temps que les élections régionales. Dans le Doubs, les électeurs doivent  renouveler les 38 conseillers départementaux. Le dépôt des candidatures est désormais clos depuis ce 5 mai 2021 à 16h00. Voici les listes dans les 19 cantons du département.

RN57 et Les Vaîtes : Allenbach demande « un réferendum multi-questions » à Anne Vignot

Groupes de travail, concertations, études d'expert, commissions, conférences citoyennes… Depuis l'arrivée d'Anne Vignot aux manettes de la ville, nous lisons très régulièrement ce type de mots pour tenter d'avancer sur divers projets. Le président du Mouvement Franche-Comté, ex-candidat à la mairie de Besançon, demande à la maire d'organiser un référendum notamment sur les questions de la RN57 et des Vaîtes "pour simplifier les choses".

Marie-Guite Dufay veut « tout faire » pour barrer la route au Rassemblement National

RÉGIONALES 2021 • La présidente socialiste de région, candidate à sa réélection en Bourgogne-Franche-Comté, a présenté sa liste la liste "Notre Région par cœur" pour le département du Doubs. Bilan, enjeux de la campagne, contexte incertain et particulier : Marie-Guite Dufay, "femme de gauche" fait le point et déclare vouloir se battre "avec sincérité et ardeur pour ses idées" face au Rassemblement national.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.01
légère pluie
le 11/05 à 12h00
Vent
2.98 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
97 %

Sondage