Relance : la France présentera son plan à l'UE sans doute "courant octobre" (Beaune)                            

Publié le 04/09/2020 - 08:18
Mis à jour le 04/09/2020 - 08:18

La France présentera son plan de relance national à ses partenaires européens "sous doute courant octobre", a indiqué ce jeudi 3 septembre 2020 le secrétaire d'Etat aux Affaires européennes, Clément Beaune, en se disant "optimiste" quant à son approbation, qui permettra de débloquer progressivement 40 milliards de subventions.

 © ©Alexane Alfaro
© ©Alexane Alfaro

Présent jeudi lors de la présentation par Jean Castex du plan de relance de 100 milliards d'euros, M. Beaune a précisé qu'il y aurait "une discussion collective à l'automne sur laquelle je suis confiant et optimiste parce qu'elle sera accompagnée de la présentation de nos réformes économiques et de nos priorités d'investissement". Celle-ci doit intervenir "dans les prochaines semaines, sans doute dans le courant du mois d'octobre".

L'Union européenne a voté en juillet la mobilisation de quelque 750 milliards d'euros, dont 390 milliards de subventions, afin de financer les plans de relance nationaux. Chacun de ces plans doit cependant être évalué par la Commission puis validé à la majorité qualifiée des 27 (55% des pays et 65% de la population)."Ce n'est pas l'instituteur qui distribue des bons ou des mauvais points:
chaque pays construit son plan de relance, on en discute pour coordonner nos priorités", a expliqué M. Beaune, soulignant qu'"aucun pays n'a un droit de véto".

"Le plan présenté aujourd'hui est un point de départ prometteur et une bonne base de discussion avec la France", a réagi un porte-parole de la Commission, en précisant que "les discussions avec la France" débutaient "dès à présent". Les échanges pourraient durer jusqu'à deux mois. Sur les 100 milliards d'euros du plan français, 40 milliards doivent provenir de l'Union européenne. "Il y aura le premier versement dès le début de l'année 2021, nous nous battons pour cela", a assuré M. Beaune.

Bercy avait indiqué de son côté que 10% du montant alloué à la France serait versé "à échéance juin 2021". "Nous avons aussi obtenu que dans les crédits européens, nous puissions financer des dépenses qui sont d'ores et déjà engagées dès maintenant et même celles qui ont été engagées au titre de l'urgence depuis le mois de mars", a souligné M. Beaune. Dénonçant des "fake news" et "mensonges", le secrétaire d'Etat aux Affaires européennes a également martelé qu'il n'y avait pas "de facture cachée, il n'y a pas d'impôt européen ou français au titre de la relance".

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Endettement des entreprises : comment les aider ?

En Bourgogne Franche-Comté, près de 20 000 entreprises ont bénéficié d’un PGE (Prêt Garanti par l’Etat). Emprunt qu'il faudra bien rembourser. Alors que l’activité tourne encore au ralenti dans plusieurs secteurs, la Banque Populaire BFC tente d’aider au mieux ces entreprises et leurs prêts avec sa « BOX PGE »…

SNCF Réseau : 423 millions d’euros dans la modernisation du réseau de Bourgogne Franche-Comté en 2021

Pour l'année 2021, SNCF Réseau investira 423 millions d'euros pour la modernisation et la maintenance du réseau en Bourgogne Franche-Comté. 250 chantiers au total sont prévus. Pour Jérôme Grand, directeur territorial SNCF Réseau, 2021 sera "une année exceptionnelle en Bourgogne Franche-Comté."

Bientôt, le nouveau centre commercial Cassin à Planoise ouvrira ses portes dans un écrin plus moderne

Les travaux de la restructuration du centre commercial Cassin dans le quartier Planoise à Besançon commenceront le 18 janvier prochain. Le bail commercial entre Intermarché et Aktya, société d'économie mixte bisontine, a été signé mercredi 13 janvier. Le nouveau centre commercial ouvrira ses portes dans un écrin plus moderne à l'automne prochain.

Un frontalier sur trois travaille dans l’horlogerie

Dans sa dernière étude, l'Ostaj (observatoire statistique transfrontalier de l'Arc Jurassien)  indique que l'industrie horlogère de l'Arc Jurassien emploie 31.400 personnes dont une forte majorité dans des établissements du côté suisse de la frontière. Les agglomérations frontalières du Locle, de La Chaux-de-Fonds et de la vallée de Joux sont les principaux pôles de l’horlogerie.

MaPrimeRénov’ : un dispositif accessible à tous les propriétaires occupants et syndicats de copropriétaires

Depuis ce mois de janvier 2021, le dispositif d'aide à la rénovation énergétique est désormais  étendu à tous, aux bailleurs et copropriétés. Ma "Prime Rénov '" bleu, jaune, violet ou rose :  le montant des aides dépendra du revenus fiscal de référence du foyer et du nombre d'habitants dans le logement.

Technologie : la start-up de Besançon Metabsorber signe un contrat de licence avec l’entreprise Sayens

Société d’Accélération du Transfert de Technologie, la Satt Sayens a annoncé le 4 janvier 2021 la signature d’un contrat de licence avec la start-up née à Besançon Metabsorber spécialisée en ingénierie des métamatériaux appliqué au traitement acoustique.
Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.47
légère pluie
le 17/01 à 15h00
Vent
1.63 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
99 %

Sondage