Alerte Témoin

Rentrée : "Générations Citoyennes" s'interroge

Publié le 05/09/2014 - 09:36
Mis à jour le 05/09/2014 - 12:45

Le Mouvement Générations Citoyennes, présidé par Frank Monneur et co-présidé par Didier Gendraud, s'interroge et posent "les incertitudes" concernant la rentrée scolaire 2014, en particulier les nouveaux rythmes scolaires, l'organisation, le coût et la compétence des animateurs pour les activités periscolaires… 

capture_decran_2014-06-05_a_15.40.46.png
Frank Monneur et Didier Gendraud ©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

Dans un premier temps, le Mouvement se pose des questions concernant l'utilité de la création de trois types d'horaires : "Pourquoi différencier les horaires des écoles maternelles de Planoise ? Certaines maternelles terminent les cours à 16h, au lieu de 16h20 l'année passée, un gain de 20 minutes qui justifierait les cours du mercredi matin, dans ces conditions ce mercredi matin apparaît comme littéralement sacrifié pour les enfants !" 

"Les parents sont particulièrement inquiets" 

Concernant les activités périscolaires organisées les après-midi de la semaine à quatre jours, Frank Monneur et Didier Gendraud indiquent que "les parents sont particulièrement inquiets concernant l'encadrement et la qualité des activités." Ils ajoutent qu'"Il sera très difficile pour la Ville de trouver des animateurs compétents et diplômés pour ses 69 écoles, les parents n'ont à ce jour aucune garantie. D'ailleurs, beaucoup ont compris dès le 1er  jour que jusqu'à la Toussaint le périscolaire se résumerait à une grande récréation. La Ville est ainsi hors la loi en ne proposant aucune activité aux enfants."

Enfin, Générations Citoyennes se demande quel sera le coût de ces nouveaux rythmes : "Les aides de l'Etat sont partielles et limitées dans le temps. La Ville aura-t-elle les moyens d'assurer seule cette nouvelle dépense ? Le Maire peut-il garantir que les activités périscolaires resteront à la charge de la Ville et ne seront pas transférées sur les familles ? Les élus travaillent actuellement à l'élaboration du budget 2015, le Maire peut-il assurer la gratuité des activités périscolaires pour septembre 2015 ?"

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Collège Diderot : le recteur maintiendra « en partie » les moyens alloués aux enseignants référents

Après une opération "collège mort" lundi, puis une journée de grève ce mardi, au collège Diderot à Besançon, le recteur de l'académie a convoqué la presse mardi 18 février pour y répondre et annoncer le maintien "en partie" des moyens dans cet établissement du réseau d'éducation prioritaire (REP+).

Planoise : « Collège Mort » à Diderot

Les parents n'ont pas envoyé leurs enfants au collège Diderot lundi 17 février 2020 à Besançon pour protester contre la perte des postes d'enseignants référents en éducation prioritaire renforcée (Rep+) de Planoise. Mardi, ce sont les enseignants qui seront en grève avant une marche dans les rues du quartier en fin de journée. Dans le Doubs, la baisse des moyens dans les secteurs sensibles provoque également la grogne à l'école Mandela de Bethoncourt et au Collège Lou Blazer de Montbéliard.

Baisse des dotations horaires au collège Diderot : Anne Vignot apporte son soutien au personnel

Comme nous le dénonçait le Snes FSU dans un article en date du 6 février dernier, les moyens vont baisser pour la rentrée 2020 dans les collèges et lycée. Ce 16 février 2020, Anne Vignot, candidate à l'élection municipale de Besançon, souhaite apporter son soutien aux personnels du collège Diderot.

Orientation : programme 2020 des portes ouvertes des collèges, lycées et universités en Franche-Comté…

Futurs collégiens, lycéens et étudiants doivent penser à leur avenir notamment en visitant des établissements et choisir celui qu'ils considèreront comme le meilleur… Voici le calendrier 2020 des portes ouvertes en Franche-Comté. De nombreux rendez-vous sont au programme ce samedi 15 février 2020.

« Mise à pied » d’un professeur à Dole : une mobilisation prévue mardi 18 février

Le syndicat CGT du lycée Duhamel de Dole a tenu alerter l'opinion publique le 12 février 2020  dans le cadre de la "mise à pied" d'un professeur suite à sa "participation à la contestation des épreuves d'E3C". Les organisations syndicales, SNES-FSU, Snuep-FSU, CGT Educ’Action, SUD Education, Unsa Education et SNFOLC se mobiliseront le mardi 18 février à partir de 11h45 Avenue Charles Laurent Thouverey à Dole. Pour rappel,  Une pétition a été mise en ligne.

Baisse de moyens dans les collèges et lycées : « Blanquer déclare la guerre aux pauvres ! » (Snes)

Le syndicat dénonce la baisse de moyens pour la rentrée 2020 avec 30 postes retirés dans les collèges et lycée de l'académie de Besançon. Le Snes FSU précise que les volumes de retraits d'heures les plus importants concernent les établissements technologiques et ceux situés en zone d'éducation prioritaire comme à Planoise.

Trois étudiantes de l’IUT Besançon-Vesoul s’envolent pour le Sénégal pour leur projet humanitaire et solidaire

Le 13 février 2020, Clara, Louise et Emma, trois étudiantes en deuxième année de DUT Information Communication à l'université de Franche-Comté, s'envoleront pour le Sénégal pour une semaine. Après plusieurs mois de travail, ce voyage sera l'aboutissement de leur projet tutoré commun avec cinq étudiants de l'IUT Nancy Charlemagne, au bénéfice de l'association Sénégal en Pages.

Station de Métabief

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.4
partiellement nuageux
le 18/02 à 21h00
Vent
3.26 m/s
Pression
1030 hPa
Humidité
83 %

Sondage