Alerte Témoin

Rentrée 2016 : quels moyens déployés par l'Académie de Besançon ?

Publié le 24/01/2016 - 14:01
Mis à jour le 25/01/2016 - 14:18

En préparation de la rentrée scolaire 2016 dans l'Académie de Besançon, qui concerne les établissements franc-comtois, un comité technique académique (CTA) s'est réuni se vendredi 22 janvier 2016 pour définir les moyens qui seront déployés.

college.jpg
©roman mCi

Dans le second degre?, l’acade?mie connai?t une "relative stabilite? de ses effectifs" avec une augmentation de 106 e?le?ves. Mais cette le?ge?re hausse globale ne doit pas faire oublier les contrastes selon le type d’e?tablissement selon le rectorat : - 338 en colle?ge, + 509 en lyce?e et - 75 en lyce?e professionnel.

L’acade?mie be?ne?ficiera de 5 emplois supple?mentaires.

Par ailleurs, un nouveau mode?le d’allocation des moyens a e?te? conc?u "pour mieux doter les e?tablissements confronte?s aux plus fortes difficulte?s sociales". Ainsi, les colle?ges de l’e?ducation prioritaire comme ceux situe?s en zone rurale socialement fragile be?ne?ficieront de taux d’encadrement "ame?liore?s" avec environ 23 e?le?ves par classe. 

Carte des langues vivantes dans l’Acade?mie 

La mise en place de la nouvelle carte des langues re?pond aux directives ministe?rielles qui "visent a? offrir un meilleur acce?s a? la diversite? linguistique et a? garantir la continuite? des parcours d’apprentissage de l’e?cole au colle?ge, puis du colle?ge au lyce?e".

Le rectorat a conc?u une application informatique destine?e a? rendre accessible aux familles la carte de l’offre en langues dans l’acade?mie.

En 2015, il existait 99 classes bilangues, dont 94 anglais/allemand dans les 109 colle?ges de l’acade?mie. Une seule de ces bilangues e?tait une bilangue de continuite?. Conforme?ment aux instructions ministe?rielles, a? la prochaine rentre?e, le maintien de 53 bilangues suppose leur transformation en bilangues de continuite?.

"Un gros effort est donc fourni de?s cette anne?e scolaire pour re?introduire l’allemand dans le premier degre? et mieux assurer la continuite? des parcours d’apprentissage" précise l'Académie dans un communiqué. Dans le seul de?partement du Doubs, 1 496 e?le?ves sont initie?s a? l’allemand dans 44 e?coles, alors qu’il n’y en avait que 184 dans douze e?coles en 2014-2015.

De plus, comme elle s’y e?tait engage?e, l’acade?mie mettra en place de?s la rentre?e 2016 un partenariat franco-allemand dans la filie?re bois de l’enseignement professionnel.

Quant a? l’e?volution de l’offre en LV2 – de?s la 5e – il y aura six ouvertures, dont deux en italien, une en anglais, une en allemand, une en espagnol et une en arabe. 

À l'unanimité, des organisations syndicales présentes au CTA, se sont exprimées contre les moyens de rentrée 2016 pour le premier degré, bien qu'ils soient en augmentation. Le Rectorat constate que l'an dernier, ces mêmes organisations syndicales s'étaient abstenues quand l'académie devait supprimer 19 postes. En revanche, des abstentions ont permis que les moyens prévus pour le second degré puissent être validés. Un CTA de repli se tiendra le 1er février prochain. 

(Communiqué de l'Académie de Besançon)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Y aura-t-il des sessions de rattrapage du baccalauréat en Franche-Comté ?

Cette année, compte tenu de la situation sanitaire liée au covid19, des aménagements des examens nationaux comme le baccalauréat ont été décidés : l’ensemble des épreuves du diplôme national du brevet et du baccalauréat général, technologique et professionnel sont validées à partir des notes du livret scolaire. Pour celles et ceux qui n'auront pas leur baccalauréat de cette façon, des sessions de rattrapages seront programmées comme l'a déclaré ce vendredi 29 mai Jean-François Chanet, recteur de l'Académie de Besançon.

Réticences à la réouverture des écoles : « Cela fait partie des efforts de persuasion que nous avons à faire » (Recteur)

Des communes telles que Besançon ne souhaitent pas rouvrir toutes les écoles pour diverses raisons. Pour le recteur de l'Académie de Besançon, "il y a un effort à faire (…) aujourd'hui le département du Doubs est à 82% des ouvertures des écoles, il faudra que nous soyons à 100% au cours du mois de juin", a-t-il indiqué lors d'une conférence de presse vendredi 29 mai 2020.

Le Club lecture : « L’appel de la Forêt » (dernier chapitre)

La lecture du soir... • Durant le confinement, l'Académie de Besançon et maCommune.info vous invite à une lecture tous les soirs. Après le chapitre 5 de L'appel de la forêt de Jack London, la lecture se poursuit aujourd'hui, avec le dernier chapitre de l'histoire...        

Places dans les cantines scolaires de Besançon : des parents d’élèves inquiets pour la rentrée 2020

Dans un communiqué du 26 mai, la Fédération des Conseils de Parents d'Elèves (FCPE) et le collectif "Cantines en colère" à Besançon s'inquiètent des capacité d'accueils des enfants dans les cantines de Besançon pour la rentrée 2020. Ils demandent notamment la mise en place à la rentrée d’un double service dans les écoles maternelles, de tout mettre en œuvre pour augmenter la capacité d’accueil dès la rentrée prochaine ou encore une communication transparente avec les parents pour évoquer les problématiques et trouver des solutions adaptées au cas par cas dans les écoles.

« La réussite de la prochaine rentrée de l’apprentissage dépendra de la capacité des entreprises à proposer des contrats aux jeunes alors qu’elles n’auront pas encore surmonté la crise »

Face à la crise du Coronavirus, le secteur de la métallurgie a subi un violent coup d’arrêt en Franche-Comté, région très industrielle dans laquelle l’interdépendance entre les différents secteurs d’activité est forte. Pour le président de l’UIMM Franche-Comté, Jean-Luc Quivogne, "la réussite de la reprise de l’activité dans cette nouvelle période de sortie progressive du confinement est donc vitale pour toutes nos entreprises et c’est par l’engrangement des commandes qu’elles pourront se relever. Le futur plan national de relance du Gouvernement sera déterminant".

Bourgogne Franche-Comté : ouverture des inscriptions aux transports scolaires à partir du 2 juin 2020

La Région Bourgogne-Franche-Comté, en charge des transports scolaires sur les territoires de la Côte-d’Or, du Doubs, du Jura, de la Nièvre, de la Haute-Saône, de la Saône-et-Loire et de l’Yonne, informe que l’inscription aux transports scolaires pour l’année 2020-2021 débutera le 2 juin 2020 sur le site internet de la Région. Les villes couvertes par un réseau urbain (autorités organisatrices de la mobilité) ainsi que le Territoire de Belfort ne sont pas concernés par ce dispositif.

Les concours enseignants reprogrammés à partir du 16 juin prochain

La crise sanitaire a nécessité d’interrompre l’organisation des concours du ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, comme cela a été précisé dans un communiqué du 15 avril dernier et dans le courrier adressé à cette même date à chacun des candidats inscrits à ces concours. Ils seront reprogrammés à partir du 16 juin 2020.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.59
partiellement nuageux
le 03/06 à 0h00
Vent
0.96 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
54 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune