Rentrée scolaire 2016 : les nouveautés dans l'académie de Besançon

Publié le 01/09/2016 - 06:30
Mis à jour le 16/04/2019 - 15:06

Le recteur de l'académie de Besançon, Jean-François Chanet, a présenté différents aspects de l'année scolaire 2016-2016. Il a notamment parlé des nouveautés de la rentrée, y compris de la réforme du collège et de l'apprentissage des langues vivantes. 

PUBLICITÉ

Cette rentrée est marquée par la nouvelle organisation du collège pour tous les niveaux d’enseignement. Le collège de 2016 a pur but « de renforcer l’enseignement des savoirs fondamentaux, former à d’autres compétences et avoir un fonctionnement quotidien assoupli pour s’adapter à la diversité des besoins des élèves. » 

Un nouveau socle commun et de nouveaux cycles 

A partir de la rentrée, un nouveau socle commun entre en vigueur. Cinq domaines structurent les programmes de l’école primaire et du collège. Le socle commun de connaissances, de compétences et de culture s’acquiert durant la scolarité obligatoire, organisée en 3 cycles d’enseignement :

  • Cycle 2, cycle des apprentissages fondamentaux : CP, CE1, CE2 ;
  • Cycle 3, cycle des approfondissements : classes de 5e, 4e et 3e 

La cycle 1, cycle des apprentissages premiers, couvre la petite, moyenne et grande section de maternelle. Il précède la scolarité obligatoire.

Les différents cycles permettent à chaque élève de progresser à son rythme et de parvenir ainsi à la maîtrise des fondamentaux. La continuité des apprentissages avec les programmes précédents est assurée. 

Un livret scolaire obligatoire

Chaque élève inscrit dans une école ou un collège de l’enseignement public ou privé sous contrat dispose d’un livret scolaire. Il a pour but d’améliorer la continuité de l’apprentissage, à l’intérieur de chaque cycle de la scolarité obligatoire puis entre le collège et le lycée et en cas de changement d’école ou d’établissement scolaire. Il revêt une forme numérique permettant de disposer d’un outil national de suivi des acquis de l’élève. 

L’apprentissage des langues vivantes

De l’école au collège, les compétences des élèves en langues vivantes seront développées avec un enseignement plus précoce de la première et de la seconde langue vivante. Un double objectif a été fixé pour la rentrée 2016 : proposer une offre linguistique diversifiée dès l’école primaire et veiller à la cohérence et à la lisibilité des parcours linguistiques des élèves. En Franche-Comté, 80 écoles primaires auront l’allemand en plus de l’anglais, soit plus de 60% des écoles de l’académie par rapport à l’année 2015-2016. 

Les sections européennes n’existeront plus au collège dès la rentrée. 

L’apprentissage de la seconde langue vivante commencera en classe de 5e (au lieu de la 6e). Cela concerne 21 000 élèves (public et privé) qui bénéficieront d’une seconde langue en 5e

Sections binationales

Dans l’académie de Besançon, une section bachibac ouvrira à la rentrée 2016 au lycée Le Grand Chênois de Montbéliard (première session en 2019). Le bachibac permet la délivrance simultanée du baccalauréat français et du bachillerato espagnol. Ce diplôme est préparé dans les lycées à section binational français/espagnol « bachibac ».

Les élèves qui l’obtiennent peuvent accéder à l’enseignement supérieur français et à l’enseignement supérieur espagnol. Dix-sept élèves sont inscrits pour l’année 2016-2017. 

Les collèges numériques

Dès la rentrée 2016, 60 « collèges numériques » mettront en œuvre des projets pédagogiques fondés sur une utilisation du numérique à la fois par les enseignants et par les élèves eux-mêmes. De pratiques pédagogiques plus actives seront notamment appliquées : travail en groupe, différenciation pédagogique, auto-évaluation. Les adaptations pédagogiques pour les élèves en situation de handicap seront également poursuivies.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Loi Blanquer : le SNUipp-FSU organise un apéro revendicatif devant la permanence de Jacques Grosperrin

Loi Blanquer : le SNUipp-FSU organise un apéro revendicatif devant la permanence de Jacques Grosperrin

"Non à l'amendement Grosperrin" • Mardi 14 mai 2019 le syndicat national unitaire des instituteurs, professeurs des écoles et PEGC (affilié FSU) organise une assemblée générale à partir 18h suivi d'un apéro revendicatif devant la permanence du sénateur LR Jacques Grosperrin au 34 rue Bersot à Besançon.

Éducation nationale : Planoise, bientôt une cité éducative ?

Éducation nationale : Planoise, bientôt une cité éducative ?

Le quartier de Planoise à Besançon fait partie des 80 territoires « prioritaires » sélectionnés pour accueillir un dispositif « cité éducative ». Ce dernier servira à coordonner les services d'Etat, les collectivités, les associations et les habitants pour accompagner l'enfant de 3 à 25 ans autour du cadre scolaire. Une enveloppe de 100 millions d'euros sur trois ans sera débloquée pour aider les collectivités dans leurs démarches.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.37
légère pluie
le 25/05 à 21h00
Vent
2.03 m/s
Pression
1018.08 hPa
Humidité
95 %

Sondage