Rentrée scolaire 2017 : les quatre priorités de l'Inspection académique du Doubs

Publié le 08/03/2017 - 10:20
Mis à jour le 08/03/2017 - 18:48

Suite au Conseil départemental de l'Éducation nationale (CDEN) de ce lundi 6 mars 2017, quatre priorités ont été décidées pour la rentrée 2017 ainsi que les ouvertures et fermetures de classes et d'écoles. Un second et dernier CDEN se déroulera fin juin pour les derniers "ajustements". 

img_6134.jpg
Jean-Marie Renault, directeur de l'Inspection académique du Doubs ©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

L’académie de Besançon comptera 35 postes supplémentaires que le recteur répartira dans les quatre départements. Dans le Doubs, 17 postes sur les 35 seront déployés « alors qu’il y aura 272 élèves en moins dans le département à la rentrée 2017 », précise Jean-Marie Renault, directeur de l’Inspection académique de Besançon. (Jura : +4 postes, Haute-Saône : +6, Territoire de Belfort : +8) 

Les quatre priorités, présentées en CDEN sont : 

Priorité 1 : « La poursuite de la mise en œuvre des mesures pour l’école » (selon la loi d’orientation et de programmation)

Quatre dispositifs « Plus de maîtres que de classes » supplémentaires

1,5 poste pour l’accueil des enfants de moins de 3 ans (niveau départemental élevé en éducation populaire, mais un besoin de s’adresser à des familles plus éloignées de l’école par des expérimentations qualitatives, dont les trois projets de dispositifs « passerelles » et la mise en place de classes dédiées).

Priorité 2 : Le renforcement du remplacement 

« Je souhaite pouvoir améliorer le taux de remplacements et développer la formation des enseignants. Et pour qu’ils soient disponibles pour suivre des formations, ils doivent être remplacés », souligne Jean-Marie Renault.

L’Inspection académique souhaite également poursuivre le déploiement de l’apprentissage de l’Allemand à l’école primaire, notamment en lien avec l’ouverture de classes bilangues de continuité en collège. Pour cela, 27 postes de remplacement sont prévus dès la rentrée 2017. 

Priorité 3 : « La mise en œuvre du protocole Ruralité » 

« L’objectif est d’améliorer l’offre scolaire et périscolaire dans les territoires ruraux », indique l’Inspecteur académique du Doubs. Il évoque également un « émiettement des réseaux d’école avec des sites à une classe : il est difficile de travailler en équipe lorsqu’il y a qu’une seule classe et un unique enseignant. Il s’agit donc de mieux équiper l’école en regroupant les classes en respectant les temps de l’enfant et des temps de transport et ces limites, nous les examinons avec les élus locaux ».

Pour la mise en œuvre de cela, six postes équivalent temps plein sont maintenus. Il sera également possible d’obtenir un abonnement de moyens du ministère pour financer tout ou partie de ce surcoût, sous condition de la production d’une convention ou d’un protocole Ruralité avec 5 postes en équivalent temps plein.

Priorité 4 : « La poursuite de l’effort d’accompagnement des élèves à besoins éducatifs particuliers »

Jean-Marie Renault annonce 2 ULIS (unités localisées pour l’inclusion scolaire) dans le premier degré (1 à l’école de Doubs et 1 à l’école de Valdahon) « sous réserve des accords des élus ». S’ajoutent 2 IME (instituts médico-éducatifs) et d’un poste IMP (indemnité pour mission particulière).

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Bientôt un centre d’études et de recherches olympiques universitaires à Besançon

Bientôt un centre d’études et de recherches olympiques universitaires à Besançon

Ce vendredi 20 septembre 2019, l'Université de Franche-Comté et le Comité régional olympique et sportif de la région ont signé une convention de partenariat, pour permettre la création du premier centre d'études et de recherches olympiques universitaires (CEROU) de France ici, à Besançon.

Des ateliers d’aide à la parentalité à Planoise

Des ateliers d’aide à la parentalité à Planoise

La Ville de Besançon, avec le soutien du conseil départemental du Doubs et l''Éducation nationale, expérimente pour la quatrième rentrée scolaire des ateliers d'aide à la parentalité sur le quartier de Planoise. Les parents sont invités dix fois dans l'année à participer à ces réunions d'échanges.

Besançon Planoise et Montbéliard – Bethoncourt labellisées cités éducatives

Besançon Planoise et Montbéliard – Bethoncourt labellisées cités éducatives

Le gouvernement a dévoilé la liste des  80 "cités éducatives", inspirées du rapport Borloo. Ces quartiers vont se partager une enveloppe de 100 millions d’euros de crédits par an sur trois ans dans le but de mieux coordonner les actions au sein et en dehors des établissements scolaires. Le préfet du Doubs, Joël Mathurin, et le recteur de l’académie de Besançon, Jean-François Chanet, se félicitent de l’annonce de cette labellisation pour Besançon et Montbéliard Bethoncourt.

Rentrée 2019 : quelles ouvertures et fermetures de classes dans le Doubs ?

Rentrée 2019 : quelles ouvertures et fermetures de classes dans le Doubs ?

carte scolaire • Après la tenue du CTSD (comité technique spécial départemental) ce mardi suite au recomptage des élèves dans les classes, l'inspecteur d'académie du Doubs a fait le point sur les ouvertures et fermetures de classes dans le département pour cette rentrée 2019. 

Tutorat Santé Besançon : pour prendre un bon départ en première année commune aux études de santé

Tutorat Santé Besançon : pour prendre un bon départ en première année commune aux études de santé

Paces • Plus de 600 étudiants étaient réunis lundi 2 septembre 2019 dans le grand amphithéâtre de la faculté de médecine et pharmacie pour assister à la Tut’rentrée  : un rendez-vous pour rassurer les étudiants dans l'inconnu d'une filière sélective et pour leur donner les clés clés essentielles de la réussite

9.000 élèves ont fait leur rentrée dans les écoles de Besançon

9.000 élèves ont fait leur rentrée dans les écoles de Besançon

8.900 élèves (3.400 en maternelle et 5.500 en école élémentaire) ont fait leur rentrée dans les écoles de Besançon. Des effectifs stables et une rentrée sereine malgré le manque places toujours problématique dans les cantines de la ville. Des études sont en cours pour augmenter la capacité de production et d'accueil...

Lycée Condé à Besançon : une nouvelle formation crémerie-fromager, un restaurant d’application, de la vente directe de fromages…

Lycée Condé à Besançon : une nouvelle formation crémerie-fromager, un restaurant d’application, de la vente directe de fromages…

Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, les vice-présidents et les conseillers régionaux délégués, se sont déplacés dans huit lycées pour marquer le début de la nouvelle année scolaire. Ce lundi 2 septembre 2019, nous nous sommes rendus au lycée professionnel Condé à Besançon.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.83
ciel dégagé
le 21/09 à 3h00
Vent
2.13 m/s
Pression
1019.39 hPa
Humidité
73 %

Sondage