Pour aller aux déchetteries du Sybert, il faut prendre rendez-vous !

Publié le 12/05/2020 - 10:36
Mis à jour le 12/05/2020 - 10:48

Depuis le 15 avril, le Sybert ouvre ses déchetteries dans le Grand Besançon uniquement sur rendez-vous. Les réservations se font sur www.sybert.fr, pour les particuliers et les collectivités pour le moment.

L'objectif de la prise de rendez-vous en ligne permet de mieux gérer les flux de véhicules, d'assurer la bonne gestion de l’évacuation des différents types de déchets et de maintenir les gestes barrières et de distanciation pour garantir une sécurité sanitaire des  agents du Sybert, mais aussi des usagers.

Le nombre de personne par créneau horaire étant limité, il est demandé de bien respecter celui choisi.

Comment prendre rendez-vous ?

Pour venir déposer leurs déchets, les usagers doivent s’inscrire au préalable, sur le site du SYBERT, www.sybert.fr.

Il suffit de cliquer ici pour accéder aux formulaires d'inscription et choisir le jour et le créneau horaire souhaités

  • Pour ceux qui n'ont pas accès à internet, et uniquement dans ce cas, la réservation peut se faire au 03 81 21 15 60.

Au moment de la venue en déchetterie

Lors de leur venue, les usagers doivent présenter :

  • leur badge d'accès en déchetterie
  • leur confirmation de prise de rendez-vous reçue par mail (pour ceux ayant réservé en ligne)
  • leur attestation dérogatoire de sortie en vigueur dûment remplie et sur laquelle aura été cochée la case "Déplacement pour effectuer des achats de première nécessité" (pendant la période de confinement)
  • (pour ceux n'ayant pas internet, présenter sa pièce d'identité)

Respect des consignes de sécurité

Afin de réduire au maximum le temps de présence des usagers sur le site, il est indispensable de réaliser un pré-tri en amont par flux.

Dans le souci de protéger les usagers comme les agents en fonction, il sera demandé de respecter les consignes suivantes :

  • ne pas présenter de symptômes du coronavirus
  • ne pas avoir de personnes de son entourage atteintes du coronavirus ou présentant des symptômes
  • porter un écran anti-postillon ( ou masque fait maison) pendant toute la durée de sa présence sur le site
  • être seul dans son véhicule
  • à l'entrée du site, ne pas ouvrir la fenêtre de son véhicule et présenter son message de confirmation en le collant à la vitre.
  • Pour ceux n'ayant pas internet, présenter sa pièce d'identité (sans baisser la vitre).
  • L'agent conseil de déchetterie indiquera les consignes à suivre
  • lors du dépôt, respecter le marquage au sol et rester toujours à deux mètres au moins des agents Sybert et des autres usagers

les agents ne pourront en aucun cas aider les usagers à décharger leur véhicule.

Si ces consignes ne sont pas respectées, votre dépôt ne pourra pas être effectué.

Pour les professionnels le Sybert tient à disposition un ensemble de contacts pour évacuer leurs déchets. Ils peuvent en faire la demande  par mail :

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Violences policières, article 24, formation des forces de l’ordre… Entretien avec Emmanuelle Cordier, policière à Besançon

Après les attentats de 2015 suite auxquels les Françaises et le Français embrassaient les forces de l'ordre, qu'est-ce qui a changé dans leurs relations ? Y a-t-il des brebis galeuses au sein de la police ? Pour ou contre l'article 24 de la proposition de loi de "sécurité globale" ? Nous avons rencontré Emmanuelle Cordier, déléguée interdépartementale unité SGP Police du Doubs à Besançon pour en parler.

Skier à l’étranger ? Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives »

Y’aura-t-il des mesures contraignantes pour empêcher les Français d’aller skier à l’étranger? “S’il y a des pays qui maintiennent des stations ouvertes, il y aura des contrôles pour dissuader les Français” et pour “ne pas créer une situation de déséquilibre avec des stations en France”, a lancé le président Macron ce mardi 1er décembre lors d’une conférence de presse, en marge d’une visite du Premier ministre belge Alexander de Croo.

Missions et enjeux de la 7e brigade blindée de l’armée de Terre. On en parle avec le général Pierre-Yves Rondeau

Envoyés en mission pour 3 à 6 mois à travers le monde (Mali, Côte d'Ivoire, Liban…), les militaires de la 7e brigade blindée, subordonnée à la 1re division dont l'État-major est à Besançon, rentreront en France début 2021 en permission avant de reprendre une année d'entraînement. Le général de brigade Pierre-Yves Rondeau nous parle des missions de ces militaires et des prochains enjeux.

Sondage – En ce moment, soutenez-vous les forces de l’ordre ?

En plein débat sur l'article 24 de la proposition de loi dite de "sécurité globale", des images d'actes de violences de la part de policiers en service ont été rendues publiques ces dernières semaines (évacuation d'un camp de migrants, affaire Michel Zecler, manifestations...). Si certains critiquent les forces de l'ordre et leur hiérarchie, d'autres les défendent et évoquent un "surmenage". Et vous, soutenez-vous les forces de l'ordre malgré l'actualité ? C'est notre sondage de la semaine.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.1
légère pluie
le 04/12 à 12h00
Vent
2.6 m/s
Pression
989 hPa
Humidité
97 %

Sondage