"Repères" : le dernier numéro sur les adaptations aux changements climatiques dans les territoires

Publié le 29/09/2023 - 16:51
Mis à jour le 29/09/2023 - 17:04

Face aux enjeux d'adaptation aux changements climatiques, l’État, l’ADEME, la Région
Bourgogne-Franche-Comté et d'autres acteurs ont initié un travail collectif en créant le Groupe régional pour l’adaptation au changement climatique (GRACC). Les travaux menés ont permis la réalisation du dernier numéro de "Repères", publication périodique dédiée aux "impacts climatiques : les clés pour s’adapter". 

 © Alterre
© Alterre

L’objectif du GRACC est de partager les informations et les bonnes pratiques et de sensibiliser les acteurs  pour trouver des solutions. Le principe fondateur étant de se positionner pour  "faire mieux" et ne pas "faire à la place de". Le GRACC porte un programme d’actions annuelles qui visent à promouvoir les actions et les problématiques entre les acteurs du territoire, qu’ils soient publics ou privés.

Pour ce faire, il s’appuie sur la production de ressources (webinaires, vidéos, chiffres-clés, publications) afin de communiquer sur les enjeux locaux du changement climatique et valoriser les solutions d’adaptation mises en œuvre dans les territoires.

Quatre problématiques

Les travaux menés par le GRACC ont permis la rédaction du dernier numéro de "Repères", porté par l'expertise d’Alterre. Ce contenu propose de susciter l’engagement et le passage à l’action, avec des idées clés pour faciliter la mise en œuvre de solutions d’adaptation dans les territoires. La revue est structurée en quatre parties qui abordent "sans tabou" la question de l’engagement :

  • Gérer l’inévitable : s’adapter au changement climatique en Bourgogne-Franche-Comté
  • Changement climatique : comprendre pour mieux agir
  • Tous concernés, tous mobilisés ? Embarquer les acteurs des territoires dans les démarches
    d’adaptation
  • S’adapter, combien ça coûte ?

Une pluralité de sujets abordés

Les sujets comme la réalité du financement de l’adaptation y sont abordés mais également les enjeux liés à la ressource en eau. On y retrouve également des thèmes sur les entreprises, l’agriculture, les forêts, les milieux urbains, les stations de ski, l’observation et la sensibilisation....Le changement climatique touche tous les acteurs : plus la mobilisation sera forte, plus vite les adaptations trouveront leur place dans une nouvelle société.

Pour lire la publication, cliquer ici.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Les 10 conseils du Codever pour randonner sereinement

Cet été, un randonneur averti en vaut deux. À l’approche des grands départs en vacances, le Collectif de défense des loisirs verts (CODEVER) souhaite informer les touristes pour qu’ils profitent sereinement de leurs balades, à pied, à vélo, à VTT, à cheval, à moto, en quad etc… Que l’on crapahute en montagne, le long des côtes, en forêt, sur les sentiers ou les chemins, voici la charte de bonne conduite soumise par le CODEVER.

Météo : un week-end ensoleillé mais sous les normales de saison en Franche-Comté

Ce premier week-end de grandes vacances ne se déroulera pas partout en Franche-Comté sous les meilleures hospices. Samedi 12 juillet le soleil sera de la partie mais les températures ne sernt pas très élevées pour un mois de juillet. Le dimanche 14 juillet ce sera un peu mieux et au moins la pluie ne devrait pas s'inviter pour le feu d'artifice selon les prévisions de Météo France…

En images – Les 140 ans de l’Observatoire de Besançon

VIDÉO • Construit en 1884, l’Observatoire des sciences de l’univers de Besançon a fêté mercredi 10 juillet son 140e anniversaire en présence notamment de Anne Vignot, maire de Besançon, Macha Woronoff, présidente de l’université de Franche-Comté, et Philippe Rousselot, directeur de l’observatoire.

Sécheresse 2023 : cinq communes de Haute-Saône reconnues en état de catastrophe naturelle

Par arrêté interministériel du 1er juillet 2024 publié au Journal Officiel du 2 juillet 2024, l’état de catastrophe naturelle a été reconnu pour les communes d'Avrigney-Virey, Bussières, Chenevrey-et-Morogne, et Thiénans pour les dommages causés par des mouvements de terrain consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols, sur la période de janvier à mars 2023.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 15.44
partiellement nuageux
le 19/07 à 00h00
Vent
1.11 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
91 %