Alerte Témoin

République en Marche : Emmanuel Macron lorgne à droite

Publié le 14/03/2018 - 07:13
Mis à jour le 16/04/2019 - 09:41

Selon le Figaro, le président de la République a récemment rencontré lors d'un déjeuner des élus de droite dits "compatibles" avec  son parti "La République En Marche". Le maire de Vesoul, Alain Chrétien, était l'un des invités…

alain_chretien.jpg
© AA - DP

Le déjeuner s'est tenu à l'Élysée le 28 février 2018 en présence des conseillers d'Emmanuel Macron et du délégué général de la République En Marche  Christophe Castaner. Parmi les convives : des élus LR, de l'UDI ou encore d'Agir. Le Président a indiqué que les élus de droites partageant avec lui des visions communes (modernisation de l'économie, construction européenne, enseignement supérieur) étaient "les bienvenus"

10 maires étaient autour de la table selon le journal qui explique que ce déjeuner était un signal pour "souligner que la recomposition politique enclenchée avec l'élection d'Emmanuel Macron était loin d'être achevée", notamment pour bâtir "un axe central" en vue des élections européennes et de municipales, selon un des invités.

Emmanuel Macron a expliqué que les élus de droite qui partageaient avec lui des visions communes sur un certain nombre de sujets - comme la construction européenne, la modernisation de l'économie, la formation et l'enseignement supérieur -, étaient les bienvenus.

Les maires présents au déjeuner 

  • Alain Chrétien (Vesoul),
  • Marie-Claude Jarrot (Montcheau-les-Mines),
  • Michel Veunac (Biarritz),
  • Olivier Carré (Orléans),
  • Christophe Bouchet (Tours),
  • François Decoster (Saint-Omer),
  • Patrice Vergriete (Dunkerque),
  • Laurent Hénart (Nancy),
  • Christian Estrosi (Nice),
  • Christophe Béchu (Angers).

Le député de Seine-et-Marne Franck Riester et le président de la région Grand-Est, Jean Rottner, étaient également autour de la table. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Sénatoriales 2020 : Nicolas Bodin et la liste « À votre écoute pour agir » (LUG)

1.659 grands électeurs sont invités à voter dimanche 27 septembre 2020 dans le Doubs pour élire trois sénateurs.  Parmi les cinq listes en lice,  celle de l'union de gauche  "À votre écoute pour agir" (LUG), est menée par le socialiste Nicolas Bodin, actuel vice président en charge de l'économie à Grand Besançon Métropole.

Le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez en visite dans le Jura ce mardi

A l’occasion de la réunion décentralisée du Bureau Confédéral de la CGT en Bourgogne Franche-Comté, Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT et Catherine Perret, membre du Bureau confédéral, viendront à la rencontre de salarié-es des entreprises jurassiennes Jacob Delafon et SKF mardi 22 septembre 2020.

Agressions au couteau : « Nous refusons que Besançon devienne une ville coupe-gorge

Suite à trois agressions au couteau dans la nuit de samedi à dimanche au centre-ville de Besançon, les élus Les Républicains au conseil municipale de Besançon ont publié un communiqué dans lequel ils appellent la maire Anne Vignot et son équipe à "sortir de sa léthargie, soutenir plus activement notre police municipale et, surtout, enfin garantir la sécurité à Besançon."

Vivez en direct le conseil municipal de Besançon du 14 septembre 2020

Le conseil municipal de Besançon de rentrée se tient ce lundi 14 septembre.  Il s'agira pour les 55 conseillers municipaux de Besançon de faire un point sur cette rentrée sous le signe de la Covid et de désigner les  représentants du conseil municipal qui siégeront dans les différentes structures partenaires (syndicats, SEM, associations, etc.)

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     13.66
    couvert
    le 24/09 à 6h00
    Vent
    2.76 m/s
    Pression
    1010 hPa
    Humidité
    97 %

    Sondage