Restos du coeur Besançon-Chalezeule : hausse de la fréquentation et des besoins des plus démunis

Publié le 23/12/2021 - 12:23
Mis à jour le 24/12/2021 - 11:02

Ce 23 décembre 2021, les bénévoles des Restos du coeur Besançon-Chalezeule ont exposé les problématiques auxquelles ils étaient confrontés à Anne Vignot, la maire de Besançon. Bernard Preux, membre du centre, nous en parle…

Depuis trois semaines, le centre Besançon-Chalezeule a vu arriver de nouveaux profils à savoir les personnes impactées par le nouveau calcul de l’assurance-chômage.

"Nous avons eu entre 10 et 20 personnes touchées par la réforme. Ce sont principalement des étudiants", expliquent les bénévoles.

"Il y a plusieurs raisons à la hausse de la fréquentation du centre. Il y a eu beaucoup d’arrivées de demandeurs d’asile. On commence également à avoir les conséquences de la modification de l’allocation chômage", précise Bernard Preux, responsable du centre des Restos du coeur de Besançon-Chalezeule.

Un manque de couches et de vêtements chauds

Parmi les besoins urgents du centre, on retrouve plusieurs produits :

  • Les couches pour bébé
  • Lait maternisé
  • Les vêtements chauds (notamment pour les hommes) à savoir : écharpes, bonnet, blouson d’hiver…
  • Une diversification des produits en général

Le centre qui compte une centaine de bénévoles espère accueillir de nouvelles recrues. "Le problème, c’est qu’il faudrait au moins 30 bénévoles par jour pour que le centre fonctionne bien. Actuellement, nous tournons à 25 environ", nous précise-t-on.

Des marges de progression

La question du public concerné par la précarité énergétique a été posée par Anne Vignot aux bénévoles lors de la visite. "Nous avons du mal à avoir une visibilité sur les personnes en précarité énergétique. J’ai interpellé l’Etat à ce sujet. Il faut que nous identifiions ces publics".

La maire de la Ville a également évoqué sa volonté de constituer un budget pour valoriser la "valeur ajoutée des associations". Elle nous en parle dans la vidéo ci-dessous :

À propos de la distribution alimentaire à Besançon 

"Aux Restos du coeur, on retrouve des familles qui se trouvent dans un réseau de proximité et sont orientées par les services sociaux ainsi que les familles qui viennent directement", indique Hélène Bey-Bartram, cheffe de service de la direction des solidarités au CCAS de Besançon.

  • Quelques chiffres : 700 familles sont directement inscrites dans les campagnes des Restos du Coeur sur les deux centres de Besançon (450 à Besançon Chalezeule).

Les associations faisant bénéficier d’un soutien alimentaire à Besançon :

  • La Croix-Rouge
  • La banque alimentaire
  • L’association Les uns pour les autres à la Grette
  • Le Diaconat protestant à Battant
  • Potages et papotages à Palente
  • Croq’soleils à Clair Soleil
  • Montrapon distribution alimentaire
  • Ozanam à Saint-Claude
  • Restos du Coeur
  • Secours Populaire
  • L’épicerie solidaire AGORAé

Infos +

Centre des Restos du coeur Besançon-Chalezeule, 6 rue Vallières-Sud à Chalezeule

  • Horaires : le centre a avancé la distribution à ce jeudi suite aux soirées de Noël et Nouvel an. 
  • Le centre est normalement ouvert le mardi et le vendredi de 8h30 à 15h00.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

A Besançon, le portrait d’Emmanuel Macron goudronné pour ses bilans climatique et social

Pendant que Emmanuel Macron inaugurait la présidence française de l’Union européenne ce mercredi 19 janvier, des activistes d’Action non-violente COP21 ont souillé des portraits officiels du président pour dénoncer son bilan climatique et social. Ils pointent "le sabotage climatique" du quinquennat d'Emmanuel Macron et appellent à la mobilisation.

Féminicide rue Battant : la victime a reçu 18 coups de couteau

La vice-procureure de la République de Besançon, Christine de Curraize, a convoqué les journalistes locaux à une conférence de presse ce mercredi 19 janvier à 17h30 pour le point sur l'avancée de l'enquête du meurtre de Céline, 20 ans, morte sous les coups de son compagnon lundi dernier dans un appartement de la rue Battant à Besançon.

Worldskills : 8 Bourguignons-Francs-Comtois sélectionnés pour faire partie de l’équipe de France

Les finales nationales de la 46ème édition de la compétition des métiers WorldSkills France se sont déroulées du 13 au 15 janvier 2022 à Lyon. Près de 600 jeunes champions ont participé pendant trois jours à des épreuves pour chacun des 64 métiers représentés. Huit Bourguignons-Francs-Comtois sont sélectionnés pour faire partie de l’équipe de France. Cinq d’entre eux participeront aux finales mondiales qui auront lieu à Shanghaï, en octobre 2022.

En Bourgogne Franche-Comté, plus de 1 jeune sur 2 vit en zone rurale

INSEE • Selon une étude de Régine Bordet-Gaudin et Nicolas Bourgain, experts de l'Insee Bourgogne Franche-Comté, rendue publique ce mardi 18 janvier, plus d'un jeune sur deux vit dans le rural malgré des départs à 18 ans. Cette enquête révèle également des différences marquantes entre les jeunes habitant en zone urbaine et ceux vivant en zone rurale…
Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -2.91
partiellement nuageux
le 22/01 à 6h00
Vent
1.65 m/s
Pression
1035 hPa
Humidité
100 %

Sondage