Restos du Coeur : la famille de Bernard Arnault informe verser 10 millions d'euros

Publié le 05/09/2023 - 09:16
Mis à jour le 07/09/2023 - 15:37

Une aide supplémentaire de l'Etat de 15 millions d'euros à venir • La famille de Bernard Arnault, propriétaire du numéro un mondial du luxe LVMH, a annoncé lundi 4 septembre 2023 verser une aide de 10 millions d'euros aux Restos du Coeur contraints de réduire cet hiver le nombre de bénéficiaires de leurs distributions alimentaires en raison de difficultés financières.

 © Hélène Loget
© Hélène Loget

"Cette contribution d'urgence répond à l’appel lancé par l'association, qui demeure à la recherche de fonds complémentaires pour finaliser son budget annuel", précise un communiqué de la famille Arnault. "Par ce don solidaire, la famille Arnault souhaite contribuer activement à aider une magnifique association d’intérêt général qui œuvre pour les plus fragiles, sans discontinuer depuis près de 40 ans", est-il ajouté.

"Ce don ne donne lieu à aucune contrepartie, ni aucune défiscalisation", a précisé à l'AFP un porte-parole de Bernard Arnault.

Une réduction du nombre de bénéficiaires

En raison de difficultés financières, les Restos du Coeur vont être contraints de réduire cet hiver le nombre de bénéficiaires et lancent un appel à l'aide auquel ont répondu dès dimanche soir des entreprises et le gouvernement, qui leur a promis un soutien immédiat.

Les Restos du Coeur, qui assurent 35% de l'aide alimentaire en France, se retrouvent dans le rouge en raison de la "hausse très importante" du nombre de personnes qui demandent de l'aide et d'une "augmentation de ses coûts de fonctionnement", due à l'inflation, a expliqué dimanche Patrice Douret, président de la célèbre association caritative créée en 1985 par Coluche.

Bientôt une aide de l'Etat ?

La ministre des Solidarités Aurore Bergé a promis dimanche une aide supplémentaire de l'Etat de 15 millions d'euros. Elle a en outre annoncé que 6 millions d'euros seraient par ailleurs dédiés à des associations venant en aide aux tout petits.

Outre cette "augmentation de la subvention", "notre objectif c'est de rassembler autour de nous aussi de la solidarité privée, parce que c'est la responsabilité de toutes et de tous", a expliqué Emmanuel Macron lors d'une interview lundi.

"Donc c'est simple : engagement de l'Etat avec l'argent du contribuable, et dons privés pour qu'on puisse obtenir ces 35 millions" dont les Restos du Coeur disent avoir besoin pour terminer l'exercice à l'équilibre, a résumé le chef de l'Etat.

Bernard Arnault (avec sa famille) est l'un des hommes les plus riches du monde. Il se dispute régulièrement la place de première fortune mondiale avec Elon Musk, selon le classement du magazine Forbes. Antoine Arnault, fils ainé de Bernard Arnault, se rendra mardi dans les locaux des Restos du Cœur pour concrétiser ce geste solidaire, en présence d’Aurore Bergé, Ministre des Solidarités et des Familles, selon le communiqué.

Ce geste de la famille Arnault a suscité plusieurs réactions au sein de la gauche. "Quelle contrepartie pour Bernard Arnault et sa famille ? On ne veut pas la charité, mais l'égalité ! Le rôle des ministres est de conduire des politiques publiques, pas de faire du mécénat", a régit sur X (anciennement Twitter) le député écologiste Aurélien Taché.

"+Vous voulez les misérables secourus, moi je veux la misère supprimée+. La charité de Bernard Arnault ne masquera pas l’injustice fiscale qui frappe les français. Il est grand temps de rétablir cette justice !", a réagi Fabien Roussel, le patron du PCF sur le même réseau social citant Victor Hugo.

La députée LFI Daniele Obono a pour sa part publié également sur X: "si Bernard Arnault payait sa juste part d'impôt et que vous aviez mis en place la taxation des ultra riches que nous proposons depuis 6 ans, vous n'auriez pas eu besoin d'en appeler à leur charité, ni de les en remercier, car il y aurait moins de bénéficiaires aux Restos du cœur".

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Quoi de neuf pour le printemps et l’été 2024 chez BAUD

QUOI DE NEUF ? • Le printemps est déjà bien entamé et l’été se profile à l’horizon. Fête des mères, fête des pères, jeux olympiques, évènements personnels… la maison BAUD vous propose des desserts et créations adaptés à tout évènement de l’année, de même que nous ajustons notre offre en fonction des saisons. C’est le moment des communions, le début de la saison des mariages, bientôt des envies de glaces lorsque la température va augmenter…

Pour ses 50 ans, mignotgraphie ouvre ses portes le 24 mai 2024 !

PUBLI-INFO • Aujourd’hui, Mignotgraphie® compte une quarantaine de salariés et réalise des impressions à destination de toute la France, mais tout a commencé dans la boucle en 1974 de l’association de deux frères photographes, Yves et Alain Mignot. Récemment diplômés d’une école de photographie, fils d’un photographe installé à Pontarlier, ils décident de se lancer dans l’aventure photographique.

Effondrement rue de Vesoul : Laurent Croizier demande la mise en place “d’un mécanisme d’aide financière pour les commerces en difficultés”

Suite à l’effondrement de la chaussée survenu le 25 février dernier rue de Vesoul à Besançon, le député du Doubs alerte ce mois de mai 2024 sur l’avenir des commerces. A ce titre, il demande qu’une aide soit mise en place…

Installation du premier Comité régional pour l’emploi : quel sera son rôle ?

Le jeudi 16 mai 2024, au Conseil régional, Franck Robine, préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté et préfet de la Côte-d'Or et Marie-Guite Dufay, présidente du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, ont installé le premier Comité régional pour l'emploi, une instance opérationnelle de la loi pour le plein emploi de décembre 2023.

Pizza à la part, un nouveau concept proposé place du 8 Septembre à Besançon

Vendredi 17 mai 2024 à partir de 11h30, Slice Pizza situé place du 8 Septembre à Besançon accueillera ses premiers clients. C’est une première : la vente de pizza à la part ! Un concept porté par deux jeunes entrepreneurs, Luc et Louis, qui ont souhaité s’installer dans la capitale franc-comtoise, après le succès qu’à rencontré leur première boutique à Dijon.

Le tourisme et le commerce bisontin au coeur du prochain conseil municipal de Besançon

Au coeur des sujets du prochain conseil municipal, le tourisme et l'activité commerciale de la Ville de Besançon seront abordés comme thème principaux ce jeudi 15 mai 2024. En conférence de presse, la Ville a dressé le bilan des derniers chiffres de la saison touristique et du commerce bisontin. 

Élections européennes : les candidats invités à débattre sur les questions agricoles dans une ferme du Jura

Dans le cadre des prochaines élections européennes qui auront lieu le 9 juin 2024, les Jeunes agriculteurs de la région Bourgogne-Franche-Comté et la FRSEA invitent les candidats à débattre de leur programme autour des questions agricoles au sein d’une exploitation située à Saint-Baraing. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 12.36
légère pluie
le 22/05 à 3h00
Vent
4.46 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
96 %