Résultats du bac au lycée Pasteur : les réactions de Claire, Jérémy et Margaux

Publié le 05/07/2016 - 12:49
Mis à jour le 06/07/2016 - 09:01

Ce matin du 5 juillet 2016, les terminales du lycée Pasteur de Besançon ont pu découvrir leurs résultats au Baccalauréat. Se sont alors mêlés joie, soulagement, mais également déception et pleurs. 

Il est 10h00 au lycée Pasteur de Besançon. Les terminales attendent patiemment, sans montrer de signe d'excitation particulier, devant le bâtiment qu'on devrait bientôt leur ouvrir. Finalement, les grilles se déploient. Les élèves se dirigent calmement, sans précipitation, vers les panneaux d'affichage.

Après quelques secondes d'observation, les premières réactions surviennent. Plusieurs terminales sautent de joie en hurlant, se retournent et serrent dans leurs bras leurs amis. "Je l'ai, je l'ai !" s'exclament les premiers. Rapidement, c'est toute la foule qui s'agite frénétiquement. On distingue, parmi les cris et les pleurs de certains élèves, quelques jurons : la célébration n'en est pas une pour tout le monde. Beaucoup d'élèves s'éloignent de la masse, le téléphone portable à l'oreille. Ils préviennent les parents qui, impatients de connaître les résultats de leur enfant, n'ont malgré tout pas pu les accompagner.

Après quelques minutes de congratulations, câlins, pleurs ou mouvements rageurs, un certain nombre d'élèves se réunit autour des professeurs présents. Ces derniers félicitent chaleureusement leurs anciens étudiants, remontent le moral de ceux qu'ils verront au rattrapage. Ils ont les notes des élèves dans leurs bras : beaucoup d'entre eux s'amassent au coin de leurs épaules pour tenter d'apercevoir le détail de leurs résultats. "2 en philo ? Comment c'est possible, je n'ai même pas fait de hors-sujet!", "18 en maths alors que je croyais avoir totalement raté !". Les remarques des terminales trahissent leur étonnement à la vue de leurs notes. Bonnes surprises pour certains, mauvaises pour d'autres ; c'est la loi immuable des résultats du Baccalauréat.

Portraits

Claire, Terminale S, Mention Assez Bien

Claire résultats bac

De gauche à droite : Victoria (mention Bien), Claire (Mention Assez Bien), sa maman et sa soeur. 

"Je suis trop contente, hyper soulagée" dit-elle, pourtant relativement calme. Il faudra encore du temps pour réaliser le palier franchit. Sa mère, elle, l'a bien réalisé. Les larmes d'Anne-Sophie, qui est venue spécialement pour accompagner sa fille dans cette épreuve, emplissent ses yeux. Nul besoin d'être expert en psychologie pour détecter l'émotion de la maman : soulagement, joie, et surtout beaucoup de fierté. Pour son avenir, l'ex-lycéenne "envisage de faire une année de médecine à la rentrée prochaine".

Jérémy, terminale ES, Rattrapage

Jérémy résultats bac

"C'est clair, je suis déçu, j'aurais préféré l'avoir du premier coup … Ça met un coup de pression supplémentaire" explique le jeune homme. Il n'est cependant pas trop bouleversé. "Je pense quand même l'avoir. J'ai eu 9,55, je n'ai que 16 points à rattraper. Ce n'est pas comme si j'en avais 40" se rassure-t-il.  En septembre, et sous réserve de réussir les rattrapages, il voudrait s'essayer à la faculté de droit.

Margaux, Terminale S européenne, Mention Très Bien

Margaux résultats bac

"Je suis vraiment heureuse ! J'ai travaillé dur pour avoir ma mention. C'est un vrai soulagement de finalement l'obtenir !" se réjouit, tout sourire, la future étudiante. "C'est une belle récompense. Mes parents étaient autant stressés que moi pendant l'attente des résultats ! Pas pour le bac en lui-même, ce n'est qu'une formalité, mais pour la mention" précise-t-elle. "Je vais maintenant me diriger vers la médecine" informe la jeune fille sur son avenir, qui paraît aujourd'hui radieux. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Salaires des profs : 100 euros par mois de plus à partir de mai prochain pour les débutants

Le ministère de l'Education a annoncé ce lundi 16 novembre 2020 aux enseignants que le salaire des professeurs débutants allait augmenter de 100 euros nets par mois, versés sous forme de prime, à partir de mai prochain, et confirmé pour tous l'octroi d'une prime informatique de 150 euros par an.

Covid-19 et établissements scolaires : les chiffres donnés sont « une restitution fidèle et sincère de ce qui nous est transmis » (J-F Chanet)

Suite à la polémique des derniers jours (notamment Checks News dans Libération) sur les chiffres de contamination communiqués par le Ministère de l'Éducation, Jean-François Chanet, recteur de l'Académie de Besançon, s'insurge ce 13 novembre 2020. Il accuse un "très mauvais procès".
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.37
couvert
le 01/12 à 21h00
Vent
0.37 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
98 %

Sondage