Retrait de l’université de Bourgogne de l’UBFC : GBM dénonce "une perte de temps délétère"

Publié le 08/09/2022 - 07:45
Mis à jour le 08/09/2022 - 08:43

Plus tôt dans la semaine, l'Université de Bourgogne a acté sa décision de se retirer de l'UBFC. Ce mercredi 7 septembre, le Grand Besançon Métropole a souhaité réagir avec le Grand Belfort, le Pays de Montbéliard Agglomération et la Communauté d’agglomération de Vesoul en co-signant un communiqué intitulé "UBFC : une perte de temps délétère pour l’enseignement supérieur et la recherche".

 © D Poirier
© D Poirier

"Au moment où les collectivités de Franche-Comté investissent massivement dans l’enseignement supérieur régional, l’université de Bourgogne décide unilatéralement de démanteler l’écosystème de l’ESR de la Bourgogne Franche-Comté.

Ce n’est pas faute d’avoir alerté, nous les collectivités, sur le fait que l’exigence de l’uB de "bi-site" n’était qu’un alibi pour se défaire de son engagement dans UBFC.

Ceux d’entre nous qui siégeons au CA d’UBFC l’avaient dénoncé dès l’évaluation de l’ISITE en 2020. D’ailleurs l’UBFC l’a perdu pour des questions de gouvernance alors qu’il constituait une opportunité et une reconnaissance de la qualité internationale de notre recherche.

Nous remercions l’État d’avoir aujourd’hui statué sur l’impossibilité juridique d’un "bi-site", ainsi que d’avoir entériné à nouveau les accords sur les équilibres territoriaux de la réforme de 2015.

"Il est maintenant urgent de se mettre autour de la table"

En 2020, nous avions fondé l’espoir qu’avec les changements d’exécutifs, nous allions entrer dans une période constructive. Vincent Thomas, dès les premiers mois de son mandat de président à l’université de Bourgogne, le balayait d’un trait.

Il n’est pas question, dans un monde qui se transforme rapidement, d’attendre l’échéance de 2024 (fin du conventionnement) pour connaître l’avenir de l’ESR, d’autant que nous sommes spectateurs depuis 2016 d’une guerre fratricide.

Il est maintenant urgent que les acteurs de l’ESR régional, avec les collectivités et l’Etat, se mettent autour de la table, pour l’avenir de la recherche et la formation de nos étudiants.

Anne Vignot (présidente du Grand Besançon Métropole), Damien Meslot (président du Grand Belfort), Charles Demouge (président du Pays de Montbéliard Agglomération) et Alain Chrétien (président de la Communauté d’agglomération de Vesoul)"

1 Commentaire

Seulement l'université ? Le reste de la région Bourgogne aura-t'il aussi l'idée de rendre son indépendance à la Franche-Comté ?
Publié le 9 septembre 2022 à 06h47 par grlulu • Membre

Un commentaire

Laisser un commentaire

Education

Une équipe UTBM en finale nationale des Entrep’

L’équipe Modul’ de l’Université de Technologie de Belfort-Montbéliard (UTBM) a décroché la victoire au concours des Entrep’ de Franche-Comté face à 17 autres équipes de la région. En promouvant une nouvelle définition de la productivité axée non pas sur l'augmentation des heures de travail, mais sur leur optimisation, apprend-on mercredi 24 avril 2024.

Gabriel Attal appelle la Nation à se mobiliser contre la violence des jeunes

+ Nouvelles mesures • "Mobilisation générale" et "sursaut d'autorité", Gabriel Attal a promis une réponse rapide de son gouvernement, avant l'été, à l'"addiction à la violence" d'une partie de la jeunesse, lors d'un déplacement jeudi 18 avril 2024 dans la ville de Viry-Châtillon (Essonne) pour son centième jour à Matignon.

La CCI Saône Doubs encourage les entreprises locales à prendre des élèves secondes en stage

La Chambre des Commerces et de l'Industrie Saône - Doubs propose aux entreprises du territoire d'envoyer par le biais du site 1jeune1solution des offres de stage pour la période du 17 au 28 juin. Cette plateforme permet de répertorier les offres des entreprises, associations ou d'autres organismes où les élèves peuvent candidater.

Une quarantaine d’élèves du lycée Pergaud en voyage à Espagne…

Quarante-neuf élèves du lycée Pergaud de Besançon ont participé à un voyage culturel et linguistique à Valencia en Espagne du 7 au 12 avril 2024. Les élèves émanant de la section européenne espagnol et des classes technologiques ST2S, ont été accompagnés par leurs professeures Mesdames Mougenot, Lallemand, Jeanningros et Ferreira-Lopes.

Une vingtaine d’écoles bisontines reçoivent un arbre jumeau de la place de la Révolution

Dans le cadre de la végétalisation de la place de la Révolution, la Ville de Besançon a organisé jeudi 11 avril 2024 une cérémonie avec 476 enfants issus de 21 écoles bisontines. Un arbre, ayant son jumeau place de la Révolution, est ainsi remis à chaque école. Ils seront plantés à l’automne prochain.

Partiel blanc pour les premières années de médecine...

Comme chaque année, le Tutorat Santé Besançon organise un examen classant blanc le 4 mai pour les Pass (Parcours accès santé spécifique) et l’après-midi du 3 mai pour les Las (Licence à accès santé). Cet évènement, plus communément appelé “partiel blanc”, totalement gratuit et accessible à tous, se déroulera dans les locaux de la faculté de médecine.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 2.29
légère pluie
le 25/04 à 0h00
Vent
1.95 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
94 %