Rythmes scolaires à Besançon : retour à quatre jours à la rentrée 2018

Publié le 11/08/2018 - 14:39
Mis à jour le 16/04/2019 - 15:30

La rentrée prochaine sera marquée par le retour à la semaine de quatre jours dans les écoles publiques de Besançon. Ce changement a des répercussions sur les horaires d’écoles et sur l’organisation du temps périscolaire. La Ville de Besançon souhaite apporter plusieurs informations…

PUBLICITÉ

Ce qui ne change pas à la rentrée : la Ville de Besançon maintient une offre « de qualité » sur le temps périscolaire

L’accueil périscolaire démarre à 7h30 le matin et se termine à 18h le soir. Trois temps périscolaires sont proposés :

  • l’accueil du matin destiné à favoriser la transition entre la famille et l’école,
  • l’accueil du midi composé d’un temps de repas et d’un temps d’activités,
  • l’accueil de l’après-midi s’articule autour de temps d’activités adaptés à l’âge et aux besoins des enfants.

Le contenu des accueils reste construit en lien avec le Projet Éducatif de Territoire.

Ce qui change à la rentrée : les horaires d’école et l’organisation des accueils périscolaires

Le temps scolaire s’organise autour de quatre journées d’école : les lundis, mardis, jeudis et vendredis avec des matinées plus longues (3h30) que les après-midis (2h30).

A la rentrée de septembre, les horaires des écoles publiques bisontines seront les suivants :

  • 8h15-11h45 et 14h00-16h30 pour les écoles élémentaires.
  • 8h30-12h00 et 13h45-16h15 pour les écoles maternelles éloignées du site de l’école élémentaire,
  • 8h20-11h50 et 13h50-16h20 pour les écoles maternelles sur le site de l’école élémentaire.

Le découpage des temps périscolaires de l’après-midi est modifié ainsi que les heures auxquels les parents peuvent venir chercher leurs enfants.

En maternelle, un temps d’activité de ¾ d’heure est suivi d’un temps plus libre à compter de 17h30 ; les parents peuvent venir chercher leurs enfants entre 16h30 et 16h45 puis à compter de 17h30 et jusqu’à 18h.

En élémentaire, la durée du temps d’activité est variable : 1/2 heure les lundi / jeudi et 1 heure les mardi /vendredi. Le lundi et le jeudi, les enfants pourront également réviser leurs leçons.

Accueil du midi : dès la rentrée prochaine, 80 places supplémentaires seront ouvertes dans les restaurants scolaires

Consciente de ne pouvoir accueillir tous les enfants, la Ville de Besançon a engagé une réflexion pour mieux répondre aux besoins des familles sur le temps de midi.

Toutefois, les contraintes matérielles et réglementaires visant notamment à assurer la sécurité des enfants conduisent à limiter le nombre de places à l’accueil de midi.

Le mercredi, que se passe-t-il ?

Le mercredi désormais libre, les familles qui le souhaitent pourront bénéficier de l’offre des accueils de loisirs bisontins. Ces différentes structures proposent un accueil à la demi-journée ou à la journée entière (avec ou sans repas) sur le temps du mercredi dès la rentrée de septembre.

(Communiqué de la mairie)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Des ateliers d’aide à la parentalité à Planoise

Des ateliers d’aide à la parentalité à Planoise

La Ville de Besançon, avec le soutien du conseil départemental du Doubs et l''Éducation nationale, expérimente pour la quatrième rentrée scolaire des ateliers d'aide à la parentalité sur le quartier de Planoise. Les parents sont invités dix fois dans l'année à participer à ces réunions d'échanges.

Besançon Planoise et Montbéliard – Bethoncourt labellisées cités éducatives

Besançon Planoise et Montbéliard – Bethoncourt labellisées cités éducatives

Le gouvernement a dévoilé la liste des  80 "cités éducatives", inspirées du rapport Borloo. Ces quartiers vont se partager une enveloppe de 100 millions d’euros de crédits par an sur trois ans dans le but de mieux coordonner les actions au sein et en dehors des établissements scolaires. Le préfet du Doubs, Joël Mathurin, et le recteur de l’académie de Besançon, Jean-François Chanet, se félicitent de l’annonce de cette labellisation pour Besançon et Montbéliard Bethoncourt.

Rentrée 2019 : quelles ouvertures et fermetures de classes dans le Doubs ?

Rentrée 2019 : quelles ouvertures et fermetures de classes dans le Doubs ?

carte scolaire • Après la tenue du CTSD (comité technique spécial départemental) ce mardi suite au recomptage des élèves dans les classes, l'inspecteur d'académie du Doubs a fait le point sur les ouvertures et fermetures de classes dans le département pour cette rentrée 2019. 

Tutorat Santé Besançon : pour prendre un bon départ en première année commune aux études de santé

Tutorat Santé Besançon : pour prendre un bon départ en première année commune aux études de santé

Paces • Plus de 600 étudiants étaient réunis lundi 2 septembre 2019 dans le grand amphithéâtre de la faculté de médecine et pharmacie pour assister à la Tut’rentrée  : un rendez-vous pour rassurer les étudiants dans l'inconnu d'une filière sélective et pour leur donner les clés clés essentielles de la réussite

9.000 élèves ont fait leur rentrée dans les écoles de Besançon

9.000 élèves ont fait leur rentrée dans les écoles de Besançon

8.900 élèves (3.400 en maternelle et 5.500 en école élémentaire) ont fait leur rentrée dans les écoles de Besançon. Des effectifs stables et une rentrée sereine malgré le manque places toujours problématique dans les cantines de la ville. Des études sont en cours pour augmenter la capacité de production et d'accueil...

Lycée Condé à Besançon : une nouvelle formation crémerie-fromager, un restaurant d’application, de la vente directe de fromages…

Lycée Condé à Besançon : une nouvelle formation crémerie-fromager, un restaurant d’application, de la vente directe de fromages…

Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, les vice-présidents et les conseillers régionaux délégués, se sont déplacés dans huit lycées pour marquer le début de la nouvelle année scolaire. Ce lundi 2 septembre 2019, nous nous sommes rendus au lycée professionnel Condé à Besançon.

Annie Genevard soutient les employeurs d’apprentis du secteur agricole

Annie Genevard soutient les employeurs d’apprentis du secteur agricole

Au printemps dernier, la députée du Doubs et vice-présidente de l'Assemblée nationale avait alerté le ministre de l’Agriculture sur les limites de l’aide unique octroyée aux employeurs d’apprentis dans le secteur agricole. Didier Guillaume vient d'annoncer qu’il soutiendra une demande d’élargissement de l’enveloppe nécessaire au financement de l’aide pour les petites entreprises.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.43
ciel dégagé
le 16/09 à 0h00
Vent
1.02 m/s
Pression
1022.43 hPa
Humidité
87 %

Sondage