Salaires, reconnaissances... Nouvelle mobilisation des orthophonistes à Besançon

Publié le 25/03/2017 - 09:02
Mis à jour le 25/03/2017 - 09:48

« Un gâteau pour chaque passant qui publiera un tweet ou passera un coup de téléphone au président de la République ! » Des orthophonistes se réuniront samedi 25 mars 2017 sur la place Pasteur à Besançon pour, une nouvelle fois, pour une reconnaissance de leur profession et de leurs formations. Une grève est prévue lundi 27 mars. 

 ©
©

"Nous offrirons à chaque passant 1 gâteau pour 1 tweet ou appel téléphonique au Président de la République !", précise Anne Julien, présidente du syndicat régional des orthophonistes de Franche-Comté.

Une mobilisation depuis près de 4 ans…

Depuis 2013, les orthophonistes se mobilisent pour demander la reconnaissance de leur profession. À travers des manifestations physiques et sur les réseaux sociaux, ils ont tenté à de nombreuses reprises d'interpeller la ministre de la Santé, le gouvernement et le président de la République. Quatre ans plus tard, peu d'avancées ont été constatées. Des orthophonistes et des étudiants francs-comtois ont été reçus à Matignon le 3 février dernier suite à une large mobilisation sur Twitter. 

"Nous craignons que le texte soit présenté à l’identique"

Le 16 mars dernier, lors du dernier Conseil Superieur de la Fonction Publique Hospitaliere, le projet de décret relatif au reclassement salarial des métiers de la rééducation a été rejeté à l’unanimité par les organisations syndicales FNO, GEOD et FO. "Le rejet de ce projet de décret impose la tenue d’un nouveau CSFPH, avec réexamen du texte. Or, comme cela a déjà été le cas, nous craignons que le texte soit présenté à l’identique lors de la prochaine séance, prévue lundi 27 mars 2017", indiquent les syndicats.

Les orthophonistes libéraux et salariés ainsi que les étudiants exigent la juste finalisation de ce dossier. "Nous requérons une juste reconnaissance de nos compétences, de notre qualification, à notre juste niveau Bac+5", est-il indiqué dans un communiqué.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

La ville de Dijon accueillera le Téléthon 2022

François Rebsamen, maire de Dijon, président de Dijon métropole, représenté par Nathalie Koenders, première adjointe au maire de Dijon, en présence de Stéphanie VacherotT, conseillère municipale déléguée en charge du handicap et de l’inclusion, et Laurence Tiennot-Herment, présidente de l’association AMF-Téléthon, a lancé lundi 14 novembre 2022 la mobilisation dijonnaise pour l’édition 2022 du Téléthon.

Doubs : deux " vendredis de la santé ", pilotés par l’ARS, se tiendront à Besançon et Pontarlier

Médecin traitant, continuité des soins, attractivité des métiers de la santé, prévention : autant de mots-clés évoquant les grands enjeux de la santé aujourd’hui pour les Français. Des défis qui sont aussi les points de départ d'une réflexion voulue par le président de la République dans le cadre du Conseil national de la refondation en santé. Ce CNR Santé ouvre une vaste concertation au plus près du terrain dans toutes les régions. En Bourgogne-Franche-Comté, elle se tient à partir du 18 novembre et jusqu’au 9 décembre.

Crise " sans précédent " au CHU de Besançon : le Collectif de défense de la santé du Doubs tire la sonnette d’alarme

Dans un communiqué du 13 novembre 2022, le CoDéS 25, Collectif de défense de la santé du Doubs, alerte la population et les pouvoirs publics sur "l’état de crise sans précédent" que subit le CHU de Besançon. Il affirme par la même occasion rejoindre l’appel lancé par Laurent Thinès, neurochirurgien et chef de service en Neurochirurgie et chirurgie de la douleur et du rachis au CHU de Besançon, membre des collectifs inter-hôpitaux, à "un sursaut citoyen pour ne pas accepter l’agonie du système de santé en France".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.45
couvert
le 28/11 à 9h00
Vent
1.05 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
98 %