Sécheresse: restrictions d’eau en Haute-Saône

Publié le 12/05/2011 - 18:48
Mis à jour le 12/05/2011 - 18:48

Comme les trois autres départements de la région, la préfecture de Haute-Saône a annoncé avoir pris jeudi un arrêté préfectoral de limitation provisoire des usages de l´eau dans tout le département en raison d´un «important déficit de précipitations depuis janvier» et de la baisse du niveau des cours d´eau et nappes.

PUBLICITÉ

«Les niveaux atteints cette semaine sont ceux habituellement observés en juillet-août» et les précipitations annoncées dans les jours à venir par Météo-France ne sont «pas susceptibles de modifier durablement l´état hydrologique des cours d´eau», explique la préfecture dans un communiqué.

 

Les quatre départements de la région Franche-Comté (Haute-Saône, Doubs, Jura, Territoire-de-Belfort) sont désormais sous le coup d´arrêtés limitant les usages de l´eau.

 

Une vingtaine de départements ont déjà pris des mesures de ce type. Les restrictions supposent en général des prélèvements, notamment agricoles, réduits d´au moins 50%, et des réductions voire des interdictions d´arrosage des espaces verts ou de remplissage des piscines.

 

Toute l´Europe du Nord est touchée par une sécheresse inhabituelle en ce printemps. Une situation qui pourrait durer encore «quelques semaines, ou même quelques mois», en raison d´un «front de hautes pressions atmosphériques très persistant», selon l´Organisation mondiale de la météorologie (OMM).

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Dans le cadre du plan national de lutte contre la maladie de Lyme et les maladies transmissibles par les tiques, la Ville de Besançon organise cette année encore, une campagne d’information et de prévention pour le grand public sur les morsures de tiques pour sensibiliser les Bisontins aux bonnes pratiques à adopter lors d’activités dans la nature.

Jardiniers, avez-vous vu la courtilière ?

Avec sa morphologie pour le moins déroutante et sa taille imposante, la courtilière peut en impressionner plus d’un ! Et pourtant, cet insecte étonnant est en réalité totalement inoffensif. On la trouve dans les jardins et cultures au sol meuble ainsi qu’aux abords de zones humides...le conservatoire botanique a besoin des jardiniers pour recenser l'espèce en Bourgogne-Franche-Comté !

Comment arrive-t-on à détecter les différents pollens dans l’air ?

Thème de la semaine : le printemps #2 • Tous les vendredis, Atmo Bourgogne Franche-Comté diffuse son bulletin de surveillance des pollens. Comment capte-t-on les pollens ?  comment sont-ils différenciés ? Comment fonctionne le capteur installé à Besançon ? Réponses.

Neige collante et chutes de branches : 5.000 foyers toujours privés d’électricité dans le Doubs et le Jura

jusqu'à 6.500 clients impactés • En raison des chutes de neige collante dans la nuit de mercredi à jeudi et dans la matinée et  les chutes de branches entraînant les fils électriques à terre , les équipes d'Enedis sont à pied d'œuvre pour rétablir l'électricité dans le Doubs et le Jura. Retour normal prévu dans la soirée.

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi
 12.15
ciel dégagé
le 20/04 à 21h00
Vent
2.49 m/s
Pression
1022.316 hPa
Humidité
78 %

Sondage