Alerte Témoin

Sécurité dans les établissements scolaires : de nouvelles mesures pour la rentrée

Publié le 10/08/2016 - 17:35
Mis à jour le 10/08/2016 - 17:35

Formation des élèves de troisième aux « gestes qui sauvent », sécurisation des « espaces vulnérables », exercices « attentat-intrusion »... Najat Vallaud-Belkacem et Bernard Cazeneuve ont donné de nouvelles instructions pour renforcer la sécurité des établissements scolaires à la rentrée.

dsc_5637.jpg
©damien poirier
PUBLICITÉ

"Les récents attentats et le contexte de menace terroriste imposent une vigilance renforcée", selon une instruction signée le 29 juillet, soit deux semaines après l'attentat djihadiste de Nice, et qui souligne la "priorité absolue" donnée à la sécurité des établissements scolaires.

Trois exercices pendant l'année scolaire

"Une attention particulière sera portée aux abords" des écoles pour "renforcer la surveillance sur la voie publique" et "éviter tout attroupement préjudiciable à la sécurité des élèves", ajoute le texte qui vient d'être rendu public. Dans le cadre de la prévention, "trois exercices seront organisés durant l'année scolaire", dont "un avant la Toussaint", et "l'un de ces exercices portera sur un attentat-intrusion

Pour améliorer les "capacités de résilience", c'est-à-dire "la capacité à ne pas se laisser surprendre et à avoir les bonnes réactions", le texte évoque aussi "une sensibilisation aux gestes qui sauvent de tous les élèves en classe de troisième" et la formation au brevet de secouriste "de tous les élèves délégués". 

 Concrétement…

 Des réunions de rentrée 

Il est notamment demandé aux directeurs d'école de tenir des réunions de rentrée avec les parents d'élèves pour leur exposer les mesures de sécurité prises, et, dans les collèges et lycées, d'informer élèves et parents dès la rentrée sur le sujet. 

Sécurisation des espaces

La sécurisation des espaces particulièrement vulnérables au sein des établissements doit faire l’objet de toutes les attentions, avec l'identification de travaux prioritaires à mettre en oeuvre. Une attention particulière sera portée aux abords des écoles pour renforcer la surveillance sur la voie publique et éviter tout attroupement préjudiciable à la sécurité des élèves.

Trois  exercices

Dans le cadre de la prévention, 3 exercices seront organisés durant l'année scolaire, dont un avant la Toussaint, et l'un d’entre eux portant sur un attentat-intrusion. L'alerte donnée dans ce type de situation doit être distincte de l'alerte incendie et doit être audible.

Alerte SMS aux écoles

Les académies devront tester l'envoi d'une alerte par SMS aux écoles le jour de la prérentrée ; Les cellules académiques de gestion de crise devront être opérationnelles avant la prérentrée et des correspondants destinés à intégrer les cellules de crise devront être identifiés ;

Les gestes qui sauvent

Une sensibilisation aux gestes qui sauvent de tous les élèves en classe de 3ème et la formation au brevet de secouriste de tous les élèves délégués sera engagée pour améliorer les capacités de résilience, à savoir la capacité à ne pas se laisser surprendre et à avoir les bonnes réactions.

Radicalisation

Une attention particulière est apportée au suivi des élèves et des personnels signalés comme entrés dans un processus de radicalisation :

  • Les préfets informent les inspecteurs d'académie des résultats et des suites des évaluations réalisées après signalement ;
  • Les chefs d'établissement concernés sont eux aussi informés pour les situations les plus sensibles, afin d'examiner les conditions de scolarisation et de suivi éducatif de ces jeunes. Le même dispositif est prévu pour les personnels exerçant dans les écoles, afin de prendre les mesures appropriées les concernant.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Cités éducatives : 1 860 000€ alloués à Besançon, Montbéliard et Bethoncourt

Selon un communiqué de la préfecture du Doubs samedi 22 février 2020, l'Etat accompagnera avec près de 1 860 000€ les cités éducatives mises en place dans les quartiers prioritaires du Doubs pour la période 2020-2022. Objectif : "faciliter la réussite des enfants et des jeunes des quartiers."

Harcèlement au collège Xavier-Marmier : « nous demandons au rectorat de revenir sur sa décision » (collectif AED)

Après la "journée blanche" de jeudi pour protester contre la modification par le rectorat de Besançon d'une sanction contre deux élèves après un cas de harcèlement scolaire, le collectif AED Besançon (assistant d'éducation) a souhaité réagir ce vendredi 21 février 2020 suite "aux propos tenus par les représentants du rectorat".

« Journée blanche » dans un lycée de Pontarlier après un cas de harcèlement scolaire

Mise à jour ce 21 février 2020 • Les enseignants d'un lycée de Pontarlier (Doubs) ont organisé ce jeudi 20 février 2020 une "journée blanche" pour protester contre la modification par le rectorat de Besançon d'une sanction contre deux élèves après un cas de harcèlement scolaire, a-t-on appris auprès des enseignants.

Collège Diderot : le recteur maintiendra « en partie » les moyens alloués aux enseignants référents

Après une opération "collège mort" lundi, puis une journée de grève ce mardi, au collège Diderot à Besançon, le recteur de l'académie a convoqué la presse mardi 18 février pour y répondre et annoncer le maintien "en partie" des moyens dans cet établissement du réseau d'éducation prioritaire (REP+).

Planoise : « Collège Mort » à Diderot

Les parents n'ont pas envoyé leurs enfants au collège Diderot lundi 17 février 2020 à Besançon pour protester contre la perte des postes d'enseignants référents en éducation prioritaire renforcée (Rep+) de Planoise. Mardi, ce sont les enseignants qui seront en grève avant une marche dans les rues du quartier en fin de journée. Dans le Doubs, la baisse des moyens dans les secteurs sensibles provoque également la grogne à l'école Mandela de Bethoncourt et au Collège Lou Blazer de Montbéliard.

Baisse des dotations horaires au collège Diderot : Anne Vignot apporte son soutien au personnel

Comme nous le dénonçait le Snes FSU dans un article en date du 6 février dernier, les moyens vont baisser pour la rentrée 2020 dans les collèges et lycée. Ce 16 février 2020, Anne Vignot, candidate à l'élection municipale de Besançon, souhaite apporter son soutien aux personnels du collège Diderot.

Orientation : programme 2020 des portes ouvertes des collèges, lycées et universités en Franche-Comté…

Futurs collégiens, lycéens et étudiants doivent penser à leur avenir notamment en visitant des établissements et choisir celui qu'ils considèreront comme le meilleur… Voici le calendrier 2020 des portes ouvertes en Franche-Comté. De nombreux rendez-vous sont au programme ce samedi 15 février 2020.

« Mise à pied » d’un professeur à Dole : une mobilisation prévue mardi 18 février

Le syndicat CGT du lycée Duhamel de Dole a tenu alerter l'opinion publique le 12 février 2020  dans le cadre de la "mise à pied" d'un professeur suite à sa "participation à la contestation des épreuves d'E3C". Les organisations syndicales, SNES-FSU, Snuep-FSU, CGT Educ’Action, SUD Education, Unsa Education et SNFOLC se mobiliseront le mardi 18 février à partir de 11h45 Avenue Charles Laurent Thouverey à Dole. Pour rappel,  Une pétition a été mise en ligne.

Station de Métabief

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.04
couvert
le 29/02 à 12h00
Vent
10.32 m/s
Pression
1003 hPa
Humidité
61 %

Sondage