"SNCF Spécial Exams" : une attention particulière portée pour les trains transportant des candidats

Publié le 07/06/2018 - 19:15
Mis à jour le 07/06/2018 - 19:15

Co-organisé avec le rectorat des académies de Dijon et Besançon, le dispositif national "SNCF Spécial Exams" est relancé cette année en Bourgogne-Franche-Comté du 6 au 29 juin 2018. Ainsi, une vigilance accrue sera portée aux trains acheminant les élèves aux sessions d'examens.

tgv-trains-258285_960_720.jpg
© inkflo via Pixabay
PUBLICITÉ

« SNCF Spécial Exams » est synonyme de « sérénité pour les étudiants », selon la SNCF qui portera son attention sur les trains transportant des élèves les jours d’épreuves des épreuves et  » information auprès des autorités académiques en cas de retard, suppression et incident. »

En cas de perturbation, des mesures exceptionnelles de substitution pourront être prises par SNCF et communiquées aux candidats concernés, afin de permettre l’acheminement le plus rapide possible vers les centres d’examen. En moyenne, 10 % des candidats au BAC utilisent le train. Ils seront près de 23000 bacheliers en Bourgogne-Franche-Comté cette année.

Le dispositif prévoit une mobilisation exceptionnelle les jours d’examens :

  • une attention particulière est portée aux trains acheminant les candidats vers leur lieu d’examen avec une signalisation ad hoc.
  • des agents portant le badge « SNCF Spécial Exams » seront présents dans les gares principales,

En Bourgogne Franche – Comté, pour tous les étudiants qui se rendent en TER aux épreuves du Bac, du Brevet, SNCF se mobilise pour un trajet dans les meilleures conditions. Du 6 juin au 29 juin, si leur train subit un retard, ils peuvent : se présenter au contrôleur à bord ou auprès d’un agent en gare.

Info +

  • SNCF invite également tous les candidats à anticiper et préparer leur itinéraire et à vérifier la liste des trains prévus, la veille de leurs examens à partir de 17h, auprès des agents SNCF, ou sur le site TER Bourgogne Franche – Comté ou sur l’application SNCF.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« La boussole des jeunes » : un site internet pour les 16 à 30 ans…

« La boussole des jeunes » : un site internet pour les 16 à 30 ans…

Plus de 80 offres centrées sur l'emploi et l'insertion du bassin Grand Besançon sont disponibles depuis le 15 octobre 2019 sur le site internet de la Boussole des jeunes :    https://boussole.jeunes.gouv.fr/. 18 partenaires participent à cette action (Région, Département, CAF, Rectorat, CIRFA, MFR…)

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

En prenant à partie une mère voilée accompagnatrice d'une sortie solaire, le conseiller régional RN Julien Odoul a relancé vendredi dernier à Dijon la polémique sur le voile islamique lors d'une séance du conseil régional Bourgogne Franche-Comté. Après les réactions au plus haut niveau de l'État, notamment du ministre de l'Éducation nationale, le Premier ministre Edouard Philippe a semblé vouloir clore le débat en déclarant ne pas vouloir de nouvelle loi sur les accompagnants scolaires.

Visite de Jean-Michel Blanquer dans le Doubs

Visite de Jean-Michel Blanquer dans le Doubs

Le ministre de l'Éducation nationale est en visite dans le Doubs lundi 7 octobre 2019. Il s'est rendu à l'école primaire Bourgogne dans le quartier Planoise de Besançon à 9h30. Après un accueil en musique, il devrait échanger autour d'une table ronde avec les enseignants sur le dédoublement des classes de CP et CE1 et l’école inclusive.

Un rassemblement en hommage à Christine Renon, la directrice d’école qui a mis fin à ses jours en septembre dernier

Un rassemblement en hommage à Christine Renon, la directrice d’école qui a mis fin à ses jours en septembre dernier

Les SNUipp-FSu du Doubs rejoint par le SE-UNSA et Sud éducation appellent les enseignant.es du premier degré à la grève et à se rassembler jeudi 3 octobre 2019 à Besançon, Montbéliard et Pontarlier pour rendre hommage à Christine Renon, une directrice d'école à Pantin (Seine-Saint-Denis) qui a mis fin à ses jours le 21 septembre dernier.

Besançon, 19e au classement des villes étudiantes

Besançon, 19e au classement des villes étudiantes

Cadre de vie, offre de formations, coût du logement, transport, accueil des étudiants : le Magazine l'Étudiant vient de dévoiler son classement 2019-2020 de 44 villes étudiantes en France sur la base de 16 indicateurs regroupés en cinq critères :  attractivité, formation, vie étudiante, cadre de vie et emploi. En 19e position, Besançon grimpe de deux places au classement.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements