SNES-FSU : les postes créés dans l’Académie de Besançon ne suffisent pas

Publié le 16/12/2016 - 17:46
Mis à jour le 16/12/2016 - 17:46

Le syndicat SNES-FSU dénonce le nombre trop faible de postes d’enseignants créés pour la rentrée 2017/2018 pour l’académie de Besançon. Selon lui c’est "une goutte d’eau dans la mer".

1-rentree_ecole_enfant_jean-louis_fousseret_education-066.jpg
Image d'illustration ©Alexane Alfaro

une goutte d’eau

PUBLICITÉ

Le Syndicat National des Enseignements du Second degré dénonce « la hausse des moyens alloués pour la rentrée 2017 aux établissements scolaires francs-comtois fait figure de goutte d’eau dans la mer : 82 postes pour 1200 écoles, 150 collèges et 65 lycées…« .

152 postes créés en tout contre 934 supprimés

Selon SNES-FSU il faut prendre un peu de recul et revenir sur les chiffres car il y a eu « la création de 152 postes en tout depuis 2013 est loin de compenser les 934 postes supprimés sur la période 2008-2012 ! Sur la période 2008-2017, nous arrivons à un solde de -782 postes pour -241 élèves ».

Stop au saupoudrage de moyens

Pour inverser cette tendance, indique le syndicat, « il faudrait cesser le saupoudrage de moyens et l’empilement de dispositifs hors la classe inefficaces, pour concentrer les efforts sur le cours. Un seul remède : diminuer le nombre d’élèves par classe de façon significative, notamment dans les établissements de l’éducation prioritaire« .

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Loi Blanquer : le SNUipp-FSU organise un apéro revendicatif devant la permanence de Jacques Grosperrin

Loi Blanquer : le SNUipp-FSU organise un apéro revendicatif devant la permanence de Jacques Grosperrin

"Non à l'amendement Grosperrin" • Mardi 14 mai 2019 le syndicat national unitaire des instituteurs, professeurs des écoles et PEGC (affilié FSU) organise une assemblée générale à partir 18h suivi d'un apéro revendicatif devant la permanence du sénateur LR Jacques Grosperrin au 34 rue Bersot à Besançon.

Éducation nationale : Planoise, bientôt une cité éducative ?

Éducation nationale : Planoise, bientôt une cité éducative ?

Le quartier de Planoise à Besançon fait partie des 80 territoires « prioritaires » sélectionnés pour accueillir un dispositif « cité éducative ». Ce dernier servira à coordonner les services d'Etat, les collectivités, les associations et les habitants pour accompagner l'enfant de 3 à 25 ans autour du cadre scolaire. Une enveloppe de 100 millions d'euros sur trois ans sera débloquée pour aider les collectivités dans leurs démarches.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.27
légère pluie
le 25/05 à 12h00
Vent
4 m/s
Pression
1016.39 hPa
Humidité
76 %

Sondage