"Staying Alive" : l'application lancée en 2020 par les sapeurs-pompiers du Doubs 

Publié le 26/06/2020 - 08:05
Mis à jour le 07/01/2021 - 17:36

Afin d’augmenter les chances de survie suite à un arrêt cardiaque, le Service départemental d’incendie et de secours du Doubs (SDIS) a lancé au début de l’été 2020 l’application « Staying Alive« .   

Sapeurs-pompiers du Doubs (illustration) © Alexane Alfaro
Sapeurs-pompiers du Doubs (illustration) © Alexane Alfaro

À quoi sert l'application ?

À géolocaliser les "bons samaritains" soit les personnes qui sont en mesure d'apporter les gestes de premiers secours dans l'attente de l'arrivée des sapeurs-pompiers. Cette application est notamment destinée aux "zones les plus éloignées d’un centre de secours". 

Il existe deux types de profil pouvant être inscrit comme bon samaritain : 

  • Les citoyens formés aux gestes qui sauvent,
  • Des citoyens sans notion de secourisme qui seront envoyés en première intention vers un défibrillateur automatisé externe (DAE) avant de rejoindre la victime. Pour que ces derniers soient alertés, il faut obligatoirement qu’un bon samaritain avec notion de gestes qui sauvent, ait répondu favorablement au déclenchement effectué par le centre opérationnel d’incendie et de secours du Doubs (CODIS25)

Cette application propose également des tutoriels sur le comportement et les gestes de premiers secours à adopter en cas d’arrêt cardiaque. "Le déclenchement des bons samaritains dans notre département sera, dans un premier temps, réalisé uniquement pour les personnes présentant un arrêt cardiaque. À terme, d’autres types d’interventions pourront s’ajouter, notamment en fonction des retours d’expériences.

Lorsque le CODIS 25 reçoit un appel pour un arrêt cardiaque, il engage les secours nécessaires. Il alerte également après l’avoir géolocalisé, via l’application « staying alive », le ou les bons samaritains qui se trouvent à proximité de la victime", explique le SDIS 25.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Covid-19 : le radiologue et sénateur de Côte-d’Or Alain Houpert fait appel de sa suspension après avoir

Le radiologue Alain Houpert, également sénateur LR de Côte-d'Or, a annoncé lundi 5 décembre 2022 faire appel de sa suspension par l'Ordre des médecins, pour "fautes déontologiques", après avoir notamment défendu un traitement à base de miel, de vitamine D et d'hydroxychloroquine contre le Covid-19.

Cadeau #2 : la spiruline des Bassins fermiers

Du 1er au 24 décembre, maCommune.info vous propose une idée cadeau par jour pour Noël ! Pour vous aider à faire votre choix, nous sommes allés à la rencontre des commerçants bisontins. En ce vendredi 2 décembre, nous vous recommandons de faire le plein d’énergie à l’approche de l’hivers grâce aux Bassins Fermiers de Fontain. 

La Sophrologie comme rempart à l’ambiance anxiogène actuelle

Cette semaine, Maud Huot-Marchand, sophrologue bisontine et nouvelle contributrice pour maCommune.info, fait un tour d'horizon des bienfaits de la sophrologie en cette période qui peut être difficile pour certain(e)s dans un climat de guerre, d'inflation, avec le Covid, mais aussi les fêtes de fin d'année. Elle livre ses conseils pour bien respirer... et surtout y penser !

À Besançon, les Boucles Roses font don de 10.846€ à la Ligue contre le cancer

Le dimanche 2 octobre dernier, une marée rose de plus de 2.500 personne a envahi le Fort de Bregille de Besançon pour la bonne cause. À l'occasion du mois d'Octobre Rose, l'événement Trail et Rando des Boucles Roses s'est tenu avec au programme quatre parcours de 2, 6, 10 et 15 km, ce qui a permis de toucher un public de 0 à 99 ans.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 2.07
couvert
le 07/12 à 6h00
Vent
1.26 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
91 %