Stellantis embauche 200 ouvriers italiens à la place des intérimaires

Publié le 10/11/2021 - 10:23
Mis à jour le 10/11/2021 - 10:23

La décision du groupe Stellantis fait polémique depuis plusieurs jours depuis que 200 salariés italiens ont remplacé les intérimaires français.

 © Groupe PSA, Direction de la communication
© Groupe PSA, Direction de la communication

Le constructeur automobile a réaffecté ces employés ce mois de novembre 2021. Il a été décidé de faire venir sur le site de Vesoul 200 salariés de ses usines situées à Naples en Italie.

"Le site de Vesoul employait 500 intérimaires, parmi lesquels 200 arrivaient en fin de contrat. La direction a décidé de ne pas les renouveler, et de les remplacer par 200 employés de ses usines italiennes à l’arrêt", est-il indiqué dans les colonnes du Figaro.

Pourquoi cette décision ? Le groupe a choisi cette option suite à la pénurie mondiale de semi-conducteurs… La CGT a, quant à elle, parlé de "chantage à l'emploi" après avoir appris que les salariés auraient le même salaire, sans prime spécifique mais avec "une indemnisation du logement et des repas".

Voir ci-dessous le reportage sur TF1 :

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Tarifs des péages d’autoroute en hausse : " La mobilité se transforme en luxe " pour " 40 millions d’automobilistes "

L’augmentation moyenne du tarif des péages d’autoroute à hauteur de 4,75 % entrera en vigueur à compter de ce mercredi 1er février 2023. Selon l’association 40 millions d’automobilistes, c’est "une hausse inadmissible qui s’ajoute au prix délirant des carburants et transforme la mobilité en luxe."

Inquiétude des boulangers dans le Doubs : " Je ne laisserai pas un boulanger fermer " (Préfet du Doubs)

À l’occasion de la traditionnelle cérémonie de la galette à la préfecture du Doubs ce jeudi 26 janvier, le président de l’Union patronale des boulangers du Doubs, Damien Vauthier, a tenu un discours rappelant l’inquiétude de la profession face à la crise énergétique, mais aussi la hausse du prix des matières premières devant un préfet du Doubs déterminé à aider la profession.

Bourgogne Franche-Comté : 3 millions d’euros pour soutenir les boulangeries et les boucheries

CRISE ÉNERGÉTIQUE • En raison de crise énergétique qui sévit actuellement en France comme dans de nombreux pays européens, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne Franche-Comté a annoncé mercredi 25 janvier un coup de pouce pour soutenir les boulangeries-pâtisseries et les boucheries-charcuteries à hauteur de 3 millions d’euros.

Région Bourgogne Franche-Comté : un budget à 2 milliards d’euros pour 2023

La présidente de Région, Marie-Guite Dufay, a réuni les élus du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté en session plénière mercredi 25 et jeudi 26 janvier 2023. Principal dossier à l’ordre du jour de l’assemblée : le vote du budget régional 2023 d’un montant de 1,967 milliard d’euros (hors gestion active de la dette) dont plus de 1,6 milliard d’euros est dédié au financement des politiques publiques, soit plus de 81 % du budget régional.

La Banque Populaire Bourgogne-Franche-Comté réaffirme ses ambitions pour 2023

Dans un contexte économique peu engageant, la Banque Populaire de Bourgogne-Franche-Comté (BP BFC) a tenu une conférence de presse présidée par son directeur général Jean-Paul Julia, afin de dresser le bilan de l’année écoulée et de faire le point sur les ambitions portées par la banque en 2023. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 1.54
couvert
le 01/02 à 6h00
Vent
3.09 m/s
Pression
1030 hPa
Humidité
95 %