Stellantis embauche 200 ouvriers italiens à la place des intérimaires

Publié le 10/11/2021 - 10:23
Mis à jour le 10/11/2021 - 10:23

La décision du groupe Stellantis fait polémique depuis plusieurs jours depuis que 200 salariés italiens ont remplacé les intérimaires français.

 © Groupe PSA, Direction de la communication
© Groupe PSA, Direction de la communication

Le constructeur automobile a réaffecté ces employés ce mois de novembre 2021. Il a été décidé de faire venir sur le site de Vesoul 200 salariés de ses usines situées à Naples en Italie.

"Le site de Vesoul employait 500 intérimaires, parmi lesquels 200 arrivaient en fin de contrat. La direction a décidé de ne pas les renouveler, et de les remplacer par 200 employés de ses usines italiennes à l’arrêt", est-il indiqué dans les colonnes du Figaro.

Pourquoi cette décision ? Le groupe a choisi cette option suite à la pénurie mondiale de semi-conducteurs… La CGT a, quant à elle, parlé de "chantage à l'emploi" après avoir appris que les salariés auraient le même salaire, sans prime spécifique mais avec "une indemnisation du logement et des repas".

Voir ci-dessous le reportage sur TF1 :

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Nouvelle gouvernance et nouvelles ambitions pour la Vallée de l’énergie

Lundi 22 novembre 2021, le conseil d’administration de la Vallée de l’Energie a renouvelé ses instances de gouvernance. EDF prend la présidence de l’association qui a été confiée à Alain Daubas, d’EDF Bourgogne-Franche-Comté. Il succède à  Jean-Luc Habermacher, de General Electric. Le CA a ensuite élu au poste de vice-président Damien Delmont, dirigeant de la société 3DLM, ainsi que douze membres au bureau exécutif.

Noël à Besançon : des décorations lumineuses particulièrement écolo

Une entreprise qui a développé une matière 100 % biosourcée, fabriquée en circuit court en France, Greenfib, s'est associée à Leblanc Illuminations, concepteur d'éclairage et de décorations lumineuses, pour développer des décorations de Noël éco-responsables dans les villes de Besançon et Bordeaux, a-t-on appris ce mercredi 24 novembre.

La fondation Desperados commande 200 oeuvres à 4 artistes bisontins

Du 15 novembre au 12 décembre 2021, la Fondation Desperados pour l’Art Urbain reconduit son projet « Impressions partagées » pour une deuxième saison. L’opération, qui concerne Besançon du 29 novembre au 5 décembre, met en lumière le travail de quatre artistes : Justine Cadoual, Clown, Simone Découpe et Saturn, les invitant à créer une oeuvre originale, sérigraphiée en 65 exemplaires et offerts au grand public sur réservation, via le site web de la Fondation Desperados.

Restauration : le syndicat patronal des indépendants appelle à mieux contrôler le pass

Les restaurateurs qui ne contrôlent pas le pass sanitaire "mettent en danger" toute la profession "en l'exposant à une mesure de fermeture générale", s'insurge lundi le président du syndicat patronal des indépendants de l'hôtellerie restauration, face à un "rebond épidémique fulgurant" du Covid-19.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.33
légères chutes de neige
le 28/11 à 6h00
Vent
2.94 m/s
Pression
998 hPa
Humidité
98 %

Sondage