Suicide d'une directrice d'école : le SNUipp-FSU interpelle le recteur de Besançon dans une lettre ouverte

Publié le 05/11/2019 - 18:22
Mis à jour le 05/11/2019 - 18:13

Suite au suicide de Christine Renon et à la lettre qu’elle a laissée, les syndicats FSU, UNSA-Education, FNEC-FO, SGEN-CFDT, FERC-CGT et SUD-Education ont réclamé un comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) exceptionnel qui aura lieu le 6 novembre 2019. Dans le Doubs, le SNUipp-FSU s’adresse au recteur de l’académie de Besançon et à l’IA-DASEN du Doubs par une lettre ouverte…

Image d'archives ©Alexane Alfaro ©
Image d'archives ©Alexane Alfaro ©

Ce CHSCT du 6 novembre portera sur la connaissance des actes suicidaires, notamment des données chiffrées et la prévention de ces actes.

Ce même jour et en l’absence de réponse à un courrier intersyndical adressé le 8 octobre au Ministre de l'Education nationale sur le même sujet, les organisations syndicales s’adressent au ministère pour demander :

  • "une réelle amélioration des conditions de travail des directeurs et directrices d’école, des enseignant.es et de tous les personnels qui font vivre les écoles, les établissements et les services",
  • "une meilleure reconnaissance de leur professionnalité",
  • "des mesures pour garantir la santé, la sécurité et le bien-être au travail et le développement des services de médecine de prévention",
  • "une organisation moins verticale et moins injonctive des écoles, établissements et services. L’organisation d’un travail plus collectif et à des rythmes plus respectueux de la qualité de vie au travail",
  • "les moyens utiles indispensables au bon fonctionnement des écoles, des établissements et des services ainsi que les créations d’emplois nécessaires pour l’ensemble des personnels".

Enfin, ces organisations syndicales dénoncent, une nouvelle fois, "la suppression programmée des comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail qui aggravera la prise en charge de celles et ceux qui sont en souffrance".

Lettre ouverte au recteur de l’académie de Besançon et à l’IA-DASEN du Doubs

Le SNUipp-FSU s’adresse au Recteur de l’académie de Besançon et à l’IA-DASEN du Doubs par une lettre ouverte disponible ci-dessous.

©

©

©

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

UTBM : 50 heures pour créer un court-métrage lors du festival Film d’un jour

Organisé par les étudiants de l’université de technologie de Belfort-Montbéliard, la 19e édition du festival Film d’un jour revient cette année dans l’Aire urbaine pour une 19e édition du 9 au 11 mai 2024. Durant ce festival, les étudiants sont réunis autour d’un même objectif commun, parvenir à créer un court métrage de A à Z en 50h maximum.  

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 8.75
nuageux
le 25/05 à 6h00
Vent
0.5 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
97 %