Suppressions d’emplois chez General Electric : les élus du Territoire de Belfort interpellent le gouvernement

Publié le 23/01/2019 - 14:31
Mis à jour le 23/01/2019 - 14:42

Suite à l’annonce de la suppression de 146 postes dans la division Alstom Power Systems de General Elecric (GE) ce 23 janvier 2019, Damien Meslot, maire de Belfort et président du Grand Belfort, Florian Bouquet, président du Conseil départemental du Territoire de Belfort, Cédric Perrin, sénateur du Territoire de Belfort, Ian Boucard et Michel Zumkeller, députés du Territoire de Belfort interpellent le gouvernement.

GE belfort
© Google Maps
PUBLICITÉ

« GE s’était engagé à créer 1 000 emplois en France dans le cadre du rachat d’Alstom. Depuis fin 2018, nous savons que cette promesse ne sera pas tenue et que GE devra verser une pénalité de 52 millions d’euros pour ne pas avoir rempli ses engagements.

Les élus du Territoire de Belfort demandent au gouvernement que cette somme soit réinvestie sur le site de Belfort pour permettre une diversification des activités, nécessaire à l’avenir industriel du site. Ils demandent l’appui du gouvernement à l’opportunité d’une diversification dans le domaine de l’aéronautique, à la suite d’une rencontre avec un acteur du secteur.

D’autre part, les élus du Territoire de Belfort demandent au Ministre de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire, de les recevoir afin d’évoquer l’avenir du site GE de Belfort.

Enfin, ils rappellent que ce rachat a été permis par l’actuel président de la République, Emmanuel Macron, alors Ministre de l’Economie. Ils demandent donc au gouvernement de s’impliquer fortement à leurs côtés pour maintenir l’emploi sur le site de Belfort ».

(Communiqué)

Info +

Interrogée par l’AFP, la direction de la communication de GE à Belfort a confirmé l’ouverture de ces négociations, se refusant à tout autre commentaire. »GE procède actuellement à une revue de ses activités pour s’assurer qu’elles sont les mieux à même de répondre aux réalités du marché et permettre leur succès à long terme », a-t-elle déclaré.

 

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

RGIS recrute pour ses inventaires

RGIS recrute pour ses inventaires

Offre d'emploi • RGIS, société spécialisée dans la réalisation d’inventaires pour les acteurs majeurs de la grande distribution et la distribution spécialisée (hypermarchés, supermarchés, grandes enseignes de sport, prêt-à-porter, parfumerie…), recherche des inventoristes à Besançon.

Bourgogne-Franche-Comté : la production industrielle a progressé en août

Bourgogne-Franche-Comté : la production industrielle a progressé en août

Banque de France • Les derniers chiffres de la Banque de France concernant la conjoncture économique en Bourgogne Franche-Comté pour le mois d'août 2019. "La production industrielle a globalement progressé, mais les carnets de commandes restent faibles. Un recul de la production est attendu", est-il indiqué. Dans les services marchands, l’activité a été dynamique et les prévisions demeurent favorables.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.7
ciel dégagé
le 20/09 à 9h00
Vent
7.12 m/s
Pression
1023.9 hPa
Humidité
46 %

Sondage