Alerte Témoin

Sureffectifs à l'école Paul Bert : "Les conditions de travail des enfants sont catastrophiques"

Publié le 10/09/2015 - 11:38
Mis à jour le 10/09/2015 - 18:02

Une vingtaine de représentants de parents d'élèves de l'école Paul Bert a manifesté devant l'inspection académique de Besançon ce mercredi 9 septembre 2015. Les parents d'enfants inscrits en maternelle et en école élémentaire ont dénoncé les fermetures de classes et les effectifs des classes "surchargées".

paulbert.jpg
Image d'archive - En 2014, les parents d'élèves de l'école Paul Bert manifestaient déjà contre la fermeture d'une classe. ©F. Petit

Nathalie Vionnet, représentante élue des parents d'élèves, s'attriste de constater qu'à l'école Paul Bert, "les effectifs sont à peine en dessous pour ouvrir une cinquième classe en maternelle". "Il manquerait seulement 3 ou 4 élèves pour en ouvrir une nouvelle", précise-t-elle. Les quatre classes de maternelle accueillent chacune 30 élèves. 

Du côté de l'école élémentaire Paul Bert, une classe a fermé en 2014. Les élèves de CP sont aujourd'hui 28. Nathalie Vionnet rappelle que "la loi Chevènement qui parlait d'un maximum de 25 par classe en CP est bien loin, en sachant que si un élève rate son année de CP, c'est tout son cursus qui risque d'être difficile". 

Un entretien à l'inspection académique sans suite 

Une délégation de six représentants élus de parents d'élèves a été reçue par le directeur de l'inspection académique. "L'entretien se s'est pas très bien passé", conclut Mme Vionnet. "On reste bloqué à des effectifs donnés par l'Éducation nationale, des effectifs nationaux alors qu'il faudrait travailler au cas par cas. En dessous de 32 élèves, on considère que ça va, alors que sur le terrain, ça ne va pas". 

D'autres actions vont s'organiser ces prochaines semaines dans le but de "réveiller les consciences politiques" souligne la représentante de parents d'élèves. 

Un appel à tous les parents d'élèves 

Depuis la rentrée scolaire, chaque établissement se bat pour sa propre école, mais sur le fond, les problèmes sont les mêmes. "Les conditions d'accueil et de travail pour les élèves et les enseignants sont catastrophiques", observe Nathalie Vionnet. Elle appelle tous les représentants élus et les parents d'élèves à se regrouper pour "se battre ensemble".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

En Franche-Comté, des activités éducatives dans les écoles tout en respectant la distanciation physique

Dans le cadre de la reprise progressive des cours dans les écoles et les collèges, les contraintes de distanciation entraînent des conditions d’accueil très particulières, avec un nombre restreint d’élèves pris en charge simultanément par leur professeur. Avec le dispositif Sport-Santé-Culture-Civisme (2S2C) il est possible de proposer aux élèves des activités pendant le temps scolaire, complémentaires de leurs apprentissages, pendant qu’un autre groupe d’élèves est accueilli en classe. C'est le cas dans l’académie de Besançon...

Covid-19 : maintien des concours post-Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles et des Etudes de Santé

La situation sanitaire étant devenue plus favorable, la phase 2 du déconfinement se met progressivement en place. Ainsi, le calendrier des concours post-concours post-Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles (CPGE) et en santé prévus, après concertation avec les formations, pour être organisés entre le 20 juin et le 7 août, est confirmé.

Y aura-t-il des sessions de rattrapage du baccalauréat en Franche-Comté ?

Cette année, compte tenu de la situation sanitaire liée au covid19, des aménagements des examens nationaux comme le baccalauréat ont été décidés : l’ensemble des épreuves du diplôme national du brevet et du baccalauréat général, technologique et professionnel sont validées à partir des notes du livret scolaire. Pour celles et ceux qui n'auront pas leur baccalauréat de cette façon, des sessions de rattrapages seront programmées comme l'a déclaré ce vendredi 29 mai Jean-François Chanet, recteur de l'Académie de Besançon.

Réticences à la réouverture des écoles : « Cela fait partie des efforts de persuasion que nous avons à faire » (Recteur)

Des communes telles que Besançon ne souhaitent pas rouvrir toutes les écoles pour diverses raisons. Pour le recteur de l'Académie de Besançon, "il y a un effort à faire (…) aujourd'hui le département du Doubs est à 82% des ouvertures des écoles, il faudra que nous soyons à 100% au cours du mois de juin", a-t-il indiqué lors d'une conférence de presse vendredi 29 mai 2020.

Le Club lecture : « L’appel de la Forêt » (dernier chapitre)

La lecture du soir... • Durant le confinement, l'Académie de Besançon et maCommune.info vous invite à une lecture tous les soirs. Après le chapitre 5 de L'appel de la forêt de Jack London, la lecture se poursuit aujourd'hui, avec le dernier chapitre de l'histoire...        
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.29
légère pluie
le 05/06 à 12h00
Vent
6.93 m/s
Pression
1003 hPa
Humidité
49 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune