Surveillance des pollens : ça recommence…

Publié le 26/02/2017 - 06:45
Mis à jour le 17/04/2019 - 10:13

La saison 2017 de « surveillance allergo-pollinique » a démarré le 7 février dernier, avec la remise en fonctionnement des deux capteurs de la région, à Besançon et à Bart. Ce dispositif permet de déterminer quelles espèces affectent les allergiques. Les résultats d’analyse sont diffusés chaque semaine. Si vous êtes concernés, vous pouvez vous inscrire pour les recevoir gratuitement par mail.

L’ATMO Franche-Comté surveille les pollens présents dans l’atmosphère. Des analyses en laboratoire chaque semaine permettent de "déterminer quelles espèces affectent ou sont sur le point d’affecter les allergiques". Tous les vendredis, l’ATMO diffuse ainsi un bulletin allergo-pollinique, reprenant les résultats de ces analyses et des observations et conseils d’allergologues de la région. Ce bulletin permet notamment aux personnes allergiques de limiter les effets de l’allergie en prenant un traitement préventif au début du pic pollinique.

Les premiers pollens de la saison

Le premier bulletin allergo-pollinique de la saison a été diffusé vendredi 17 février. Ainsi, selon l’ATMO, "les premières espèces rencontrées cette année sont des arbres à fort potentiel allergisant : le noisetier, qui ouvre comme toujours la saison pollinique, accompagné de quelques grains de cyprès, aulne et frêne. Toutefois, peu de grains de pollen étant pour l’heure observés, le risque pour cette semaine est de 2 sur 5, soit un risque qui reste "faible" pour les allergiques. Le bouleau, particulièrement allergisant, devrait apparaître sur les capteurs dans le courant du mois de mars."

Où trouver les informations ?

Les résultats et prévisions de la surveillance des pollens sont diffusés de février à septembre (saison pollinique) sur le site www.atmo-franche-comte.org et via le bulletin allergo-pollinique.

Vous pouvez recevoir le bulletin directement dans votre boîte mail : il faut s’inscrire sur le site d’ATMO Franche-Comté et choisir ses abonnements (bulletin pollens, alertes pollens...)

  • Pour la période du 24 février au 2 mars, le risque allergie prévu est "moyen". Il est évalué à 3, sur une échelle de 0 à 5.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Allaitement : cachez ce sein ?

Le 2 juin dernier, une jeune maman qui voulait allaiter son enfant alors qu'elle se trouvait au musée du Louvres à Paris n'a pas été autorisée à le faire. Un agente de sécurité lui a indique que cela n'était "pas permis". Notre diéteticienne Chloé Vuillemin se penche sur cette question de l'allaitement en public, le fonctionnement de l'allaitement et ses bienfaits nutritionnels.

Avez-vous la solaire attitude ?

Le vendredi 17 juin 2022 a débuté à l’école primaire Jean Macé de Besançon, une campagne de prévention aux risques solaires. C’est une campagne mise en place depuis 2016 par la Ville de Besançon, associée à l’Asfoder, l’Association des Dermatologues de Franche-Comté. 

Journée nationale de réflexion sur le don d’organes : le CHU de Besançon veut libérer la parole…

A l’occasion de la journée nationale de réflexion sur le don d'organes et la greffe et de reconnaissance aux donneurs, qui a lieu chaque année le 22 juin, le CHU de Besançon met en lumière des témoignages vidéos de proches de donneurs et de receveurs, et rappelle ainsi l’importance de parler du don d’organes autour de soi.

Canicule ou intoxication : onze écoliers pris de maux de tête et de vomissements à Pin en Haute-Saône

mise à jour • En pleine vague de chaleur, dix écoliers se sont plaint de maux de tête et de vomissements vendredi après avoir joué dans la cour de leur établissement à Pin, des symptômes qui pourraient être liés à une insolation ou à une intoxication alimentaire, selon le maire et la préfecture.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.28
couvert
le 28/06 à 0h00
Vent
1.12 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
98 %

Sondage