Territoires de montagne : un plan d'aide de l'État de 650 millions d'euros

Publié le 27/05/2021 - 17:21
Mis à jour le 27/05/2021 - 17:22

Le gouvernement va consacrer 650 millions d’euros de fonds publics aux territoires de montagne, très affectés par la fermeture des remontées mécaniques l’hiver dernier, dont 331 millions alloués à un fonds qui financera des projets de diversification de l’économie touristique.

 © D Poirier
© D Poirier

Le Premier ministre Jean Castex a présenté jeudi lors d'un déplacement en Savoie le plan "Avenir Montagnes", en soutien à des territoires qui ont reçu 5 milliards d'euros d'aides d'urgence (Fonds de solidarité, aides spécifiques aux remontées mécaniques, aux moniteurs de ski...) depuis le début de la crise sanitaire.

Le but est d'investir pour "transformer" ces territoires, avec trois objectifs prioritaires : accompagner la diversification de l'offre touristique -afin d'attirer des clientèles jeunes et étrangères-, accélérer la transition écologique et dynamiser l'immobilier, a précisé Matignon. Il compte une quinzaine de mesures.

Dans le détail, le fonds "Avenir Montagnes" recevra 181 millions d'euros de crédits de l'État et 150 millions des six régions concernées, pour "accompagner massivement les investissements qu'engageront les acteurs de la montagne". Ces crédits nouveaux financeront par exemple, à hauteur de 20 millions d'euros, la restauration de 1.000 kms de sentiers de montagne et la valorisation de la biodiversité.

Et 31 millions d'euros, financés par l'Etat et ses opérateurs, permettront d'accompagner en ingénierie des projets dans 60 "territoires pilotes", pour y développer par exemple des "solutions de mobilité durables" (à hauteur de 10 millions d'euros) comme les ascenseurs valléens.

Pour "dynamiser l'immobilier de loisir" afin de résorber une partie des "lits froids", les hébergements qui ne sont utilisés que quelques semaines par an, la Banque des territoires investira 125 millions d'euros sur cinq ans, dans des foncières, aux côtés d'autres investisseurs, afin d'en racheter environ 5.000 par an.

Ces hébergements gérés par des opérateurs de résidences de tourisme (Odalys, Pierre et vacances...), une fois achevée la période de défiscalisation dont a bénéficié leur propriétaire-investisseur, sont souvent revendus à des particuliers qui les occupent peu. Les foncières devront investir pour les rénover, avant de les louer tout au long de l'année à des vacanciers.

Enfin 8 millions d'euros sur quatre ans financeront des campagnes de promotion de la montagne française, confiées à Atout France.

Au total, ce plan doit générer, espère l'Etat, 1,8 milliard d'euros d'investissements, par "effet de levier" avec les acteurs privés et des collectivités, pour le tourisme de montagne.

Celui-ci représente 20 milliards d'euros de retombées économiques par an dont 10,5 milliards pour les stations, tandis que 120.000 emplois dépendent de l'ouverture des domaines skiables.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Le stade Léo Lagrange bientôt équipé de 800 m2 de panneaux photovoltaïques

Le chiffre n’est pas négligeable. Si l’installation des panneaux photovoltaïques a un coût : 300.000 euros, elle permettra, à terme, d’économiser entre 30 à 35.000 euros par an, a précisé Anne Vignot, la maire de Besançon. Le projet sera soumis au vote des élus lors du Conseil municipal du 20 juin 2024.

La Région Bourgogne Franche-Comté lance une opération séduction pour attirer de nouveaux habitants

En ce premier semestre 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté préfigure une initiative inédite pour renforcer son attractivité résidentielle. Cette opération sans précédent vise concrètement à recruter dès le mois de septembre 2024 de futurs habitants. Prévu sur une première période de trois années, ce programme repose sur une dynamique collaborative initiée par la Région et de nombreux acteurs du territoire, et s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’attractivité globale initiée depuis 2017.

“Chambre d’hôtes référence” : six hôtes du Doubs récompensés

Le 4 juin 2024, certaines chambres d’hôtes du département du Doubs se sont vu remettre la qualification "Chambre d’hôtes référence". Cette action nationale a été déployée depuis 2023 par Doubs Tourisme dans le département permettant à l’époque de qualifier deux premières chambres d’hôtes.

Le sport au service de l’emploi pour recruter autrement à Montbéliard

Après le succès des précédentes éditions qui se sont déroulées sur plusieurs villes de la région, le Comité Olympique Paris 2024, l'Agence Nationale du Sport, la Fédération Française d’Athlétisme et France Travail, ont proposé l’opération "Du stade vers l’emploi" (DSVE) dans sa version "Athlétisme" ce jeudi 13 juin 2024 à Montbéliard. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 14.03
pluie modérée
le 22/06 à 9h00
Vent
2.66 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
96 %