Tête en l'ère, des chapeaux à en perdre la tête !

Publié le 22/10/2014 - 08:55
Mis à jour le 22/10/2014 - 14:24

En même temps que le tramway faisait traverser la ville aux Bisontins le 30 août dernier, un nouveau commerce peu commun a ouvert au 3, rue Proudhon à Besançon. Il s'agit de "Tête en l'ère", une boutique spécialisée dans les chapeaux… Ne vous fiez pas aux apparences, la patronne est loin d'être tête en l'air mais dans l'ère du temps !

PUBLICITÉ

Après avoir travaillé dans le secteur administratif pendant de nombreuses années, Marie, passionnée d’accessoires depuis toujours (elle possède plus de 130 paires de chaussures par exemple), a décidé de se lancer dans la création d’une boutique de chapeaux. « Le commerce m’a toujours interpellé, j’aime le contact avec les clients » nous confie-t-elle. 

Environ 500 chapeaux (français, italiens ou belges) ornent sa boutique pleine de charme et vintage, décorée d’anciens meubles ayant appartenu à sa grand-mère. « J’y passe la plupart de mon temps donc je voulais me sentir chez moi », précise la chapelière. 

« Je voudrais développer une gamme pour les enfants ! » 

En effet, Marie nous raconte que depuis l’ouverture de sa boutique, de nombreux clients lui demandent si elle vend des chapeaux pour les enfants. « Je me bats avec mes fournisseurs pour avoir ce type de produit, je suis sûr que ça marcherait ! » nous confie-t-elle. 

En attendant, les adultes peuvent trouver toutes sortes de couvre-chefs, de toutes les formes, toutes les matières. Et puisque Marie adore les accessoires, on peut même faire preuve de coquetterie en assortissant son chapeau à son écharpe ! 

Des parures de tête sur commande

Marie a suivi une formation pour fabriquer des parures de tête. Elle souhaite, dès qu’elle le pourra, devenir modiste et vendre ses propres créations. En attendant, elle propose de fabriquer ce qu’elle sait faire sur commande. Mais ne soyez pas trop pressés, cette passionnée aime prendre le temps de trouver l’inspiration. « Nous pouvons trouver la couleur et la forme générale avec le client, mais il faut qu’il laisse libre cours à mon imagination » précise-t-elle. Enfin, une parure de tête peut se réaliser entre deux jours et trois semaines selon l’inspiration de Marie. Mais ne vous inquiétez pas, Marie n’est pas tête en l’air ! 

Le petit truc en + 

Avez-vous déjà été confronté au problème hivernal du contact entre gant et smartphone tactile ? Problème résolu ! Le petit truc en plus qu’on trouve chez Tête en l’ère est la paire de gants (pour femmes) avec l’index permettant d’utiliser son téléphone sans enlever le gant ! 

Infos pratiques

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Le département de Côte-d'Or va envoyer deux bouteilles de Bourgogne au président américain Donald Trump pour tenter de le faire changer d'avis sur les sanctions douanières contre l'Union Européenne, qui doivent viser le vin français, a annoncé son président François Sauvadet le 14 octobre 2019 sur Twitter.

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Publi-infos • Le Crédit Agricole Franche-Comté a de bonnes raisons d’être présent au Salon de l’Habitat à Micropolis Besançon. D’abord, c’est un partenaire historique de cette manifestation. Et puis, c’est l’occasion de présenter son offre régionale à succès «?Mon 1er toit comtois?», un prêt Habitat à taux zéro %. C’est donc le moment idéal pour rencontrer les conseillers du Crédit Agricole Franche-Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.76
ciel dégagé
le 16/10 à 3h00
Vent
2.804 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
94 %

Sondage