Alerte Témoin

TGV Rhin-Rhône : le Jura n'est toujours pas décidé à payer sa quote-part

Publié le 18/09/2011 - 09:42
Mis à jour le 18/09/2011 - 09:42

Dans une interview au quotidien Le Progrès, le président PS du conseil général du Jura affirme que pour l’instant sa collectivité n’est pas prête à payer les 13 millions d’euros promis à la Région pour la première tranche de la branche-est du TGV Rhin-Rhône qui sera mis en service le 11 décembre 2011. Rien de changé sous le soleil jurassien  malgré le changement récent de majorité...

photo_macommune_1316331972_0.JPG
Christophe Perny ©carvy

Le réponse du socialiste Christophe Perny, qui a fait basculer le conseil général du Jura il y a quelques mois, au quotidien Le Progrès :

« Pour l’instant, on ne paiera pas. Je place cette question-là dans une discussion globale à l’échelle de la Région, où le Jura doit revenir dans le jeu comme une véritable force de proposition. On doit cesser d’en être le parent pauvre. Je ne participerai plus à des réunions où le Jura n’est plus partie prenante. Je n’oublie pas la branche Sud, si importante pour le développement du département. Jusqu’ici, aucun député du Jura, sénateur ou président des maires de France, n’a su faire entendre sa voix dans ce dossier. Preuve qu’à Paris, le poids de ces gens-là est néant ».

Le coût de la première tranche de la branche-est, dont la ligne a été inaugurée récemment par Nicolas Sarkozy s'élève à 2,32 milliards d'euros. Toutes les collectivités franc-comtoises ont été sollicitées. La part du Jura se monte à 13 millions d'euros.

(source: Le Progrès)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez en visite dans le Jura ce mardi

A l’occasion de la réunion décentralisée du Bureau Confédéral de la CGT en Bourgogne Franche-Comté, Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT et Catherine Perret, membre du Bureau confédéral, viendront à la rencontre de salarié-es des entreprises jurassiennes Jacob Delafon et SKF mardi 22 septembre 2020.

Agressions au couteau : « Nous refusons que Besançon devienne une ville coupe-gorge

Suite à trois agressions au couteau dans la nuit de samedi à dimanche au centre-ville de Besançon, les élus Les Républicains au conseil municipale de Besançon ont publié un communiqué dans lequel ils appellent la maire Anne Vignot et son équipe à "sortir de sa léthargie, soutenir plus activement notre police municipale et, surtout, enfin garantir la sécurité à Besançon."

Vivez en direct le conseil municipal de Besançon du 14 septembre 2020

Le conseil municipal de Besançon de rentrée se tient ce lundi 14 septembre.  Il s'agira pour les 55 conseillers municipaux de Besançon de faire un point sur cette rentrée sous le signe de la Covid et de désigner les  représentants du conseil municipal qui siégeront dans les différentes structures partenaires (syndicats, SEM, associations, etc.)

Publiée par Jean Castex sur Vendredi 11 septembre 2020

Coronavirus : les annonces de Jean Castex à l’issue du conseil de défense

Dernier avertissement • À l'issue du Conseil de défense, le Premier ministre dévoile les nouvelles mesures de lutte contre le coronavirus  afin de "donner de la visibilité sur les prochaines semaines" comme le souhaite le président de la République  Emmanuel Macron au moment où les indicateurs de l'épidémie sont en hausse.

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     21.74
    légère pluie
    le 22/09 à 15h00
    Vent
    2.39 m/s
    Pression
    1008 hPa
    Humidité
    65 %

    Sondage