Spécialiste du contrôle automatisé, TQS s'installe à Témis

Publié le 29/09/2020 - 18:44
Mis à jour le 29/09/2020 - 17:17

Installée depuis 2016 dans le Grand Besançon, Tri Qualité Service a déménagé de son site à Roche-les-Beaupés pour déménager sur Témis Besançon. TQS souhaite y poursuivre les innovations dans le contrôle des micropièces dans les secteurs de micromécanique, mais aussi de la connectique et du médical.

TQS, spécialiste du contrôle automatisé, installe son site franc-comtois au cœur de la Technopole  de Témis Besançon. © TQS
TQS, spécialiste du contrôle automatisé, installe son site franc-comtois au cœur de la Technopole de Témis Besançon. © TQS

Créée en 2004, Tri Qualité Service est une société spécialisée dans le contrôle automatisé de pièces mécaniques pour les secteurs de l’automobile, l’horlogerie, la connectique, l’aéronautique, la cosmétique et le médical.

TQS, dont le siège se situe à  Scionzier (Haute-Savoie) a été créé Pierre Lozes,  Olivier Labertrande M. Leroy pour offrir aux décolleteurs de la vallée de l’Arve un service de sous-traitance de tri automatique et de tri manuel.

Elle compte aujourd’hui trois autres sites :

  • Besançon Témis
  • Bienne (Swiss Innovation Park) : site dédié à l’horlogerie (manufactures et sous-traitants)
  • Milan

La stratégie affichée du groupe est de poursuivre un développement organique en créant de nouveaux sites au plus près des clients mais aussi de pe poursuivre la croissance de l’activité de vente de machines débutée en 2019.

"Nos quatre sociétés sont spécialisées dans le « zéro défaut », grâce à des processus très précis répondant aux exigences les plus strictes" indique la société TQS dans un communiqué. "Tous nos sites sont certifiés ISO 9001. Nos compétences sont : la vision industrielle, la robotique, l’automatisme, l’informatique, la métrologie, le management de la qualité, l’innovation, l’industrie 4.0. Grâce à notre référentiel Keepso, nous garantissons un résultat qualité 500 fois meilleur qu’un système qualité au standard automobile".

C'est en 2016 que TQS s'installe en Franche-Comté  et s'implante dans un bâtiment de 450 m2 à Roche-lez-Beaupré pour se rapprocher des acteurs mécaniques des métiers du découpage, du décolletage et de la frappe à froid. Aujourd'hui, TQS Franche-Comté a déménagé et s'implante au coeur de la technopole de Témis dans un bâtiment neuf de 1000m2

"La capacité actuelle pourra être multipliée par cinq grâce à ce site" TQS Franche-Comté

Le bâtiment est par ailleurs équipé d’un second quai dédié aux semi-remorques pour une manutention sécurisée rapide et au sec, "ce qui est fondamental pour le risque de corrosion des pièces que nous contrôlons (...) Cette construction neuve répond aux dernières exigences environnementales a été imaginée pour répondre aux impératifs de gestion des flux selon le référentiel Keepso développé par TQS. Cette implantation au sein du cluster technologique, soutenue par le Grand Besançon et la région Bourgogne Franche-Comté, correspond à la stratégie du groupe de proposer des machines toujours plus innovantes.... "

Pourquoi cette nouvelle implantation Témis ? Pour son accès facile à 3,5 km de l'autoroute, pour la surface de 1.000m2 et la réserve foncière permettant la poursuite de son développement dans le secteur. partager l’expertise de l’entreprise dans le « zéro défaut » et tisser des partenariats avec les spécialistes de la micromécanique. Pierre Lozes CEO de TQS compte s’appuyer sur le site de Témis pour partager l’expertise de l’entreprise dans le « zéro défaut » et tisser des partenariats avec les spécialistes de la micromécanique.

Dans la continuité des développements engagés par le groupe en Suisse pour l’industrie horlogère, TQS souhaite poursuivre les innovations dans le contrôle des micropièces notamment pour les secteurs de la connectique et du médical. "Nous imaginons déjà des synergies entre TQS Franche-Comté et le site TQS Suisse qui vient d’intégrer le Swiss Innovation Park de Bienne..."

https://youtu.be/HZfU209E72M

Allez + loin

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

La Bourgogne-Franche-Comté représentée au plus grand salon européen des nouvelles technologies…

L'intelligence artificielle (IA) règne en maître sur VivaTech, le plus grand salon européen sur les nouvelles technologies, qui s'ouvre mercredi 22 mai 2024 à Paris avec des têtes d'affiche internationales du secteur. La Bourgogne-Franche-Comté est présente avec un pavillon régional dédié…

Quoi de neuf pour le printemps et l’été 2024 chez BAUD

QUOI DE NEUF ? • Le printemps est déjà bien entamé et l’été se profile à l’horizon. Fête des mères, fête des pères, jeux olympiques, évènements personnels… la maison BAUD vous propose des desserts et créations adaptés à tout évènement de l’année, de même que nous ajustons notre offre en fonction des saisons. C’est le moment des communions, le début de la saison des mariages, bientôt des envies de glaces lorsque la température va augmenter…

Pour ses 50 ans, mignotgraphie ouvre ses portes le 24 mai 2024 !

PUBLI-INFO • Aujourd’hui, Mignotgraphie® compte une quarantaine de salariés et réalise des impressions à destination de toute la France, mais tout a commencé dans la boucle en 1974 de l’association de deux frères photographes, Yves et Alain Mignot. Récemment diplômés d’une école de photographie, fils d’un photographe installé à Pontarlier, ils décident de se lancer dans l’aventure photographique.

Effondrement rue de Vesoul : Laurent Croizier demande la mise en place “d’un mécanisme d’aide financière pour les commerces en difficultés”

Suite à l’effondrement de la chaussée survenu le 25 février dernier rue de Vesoul à Besançon, le député du Doubs alerte ce mois de mai 2024 sur l’avenir des commerces. A ce titre, il demande qu’une aide soit mise en place…

Installation du premier Comité régional pour l’emploi : quel sera son rôle ?

Le jeudi 16 mai 2024, au Conseil régional, Franck Robine, préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté et préfet de la Côte-d'Or et Marie-Guite Dufay, présidente du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, ont installé le premier Comité régional pour l'emploi, une instance opérationnelle de la loi pour le plein emploi de décembre 2023.

Pizza à la part, un nouveau concept proposé place du 8 Septembre à Besançon

Vendredi 17 mai 2024 à partir de 11h30, Slice Pizza situé place du 8 Septembre à Besançon accueillera ses premiers clients. C’est une première : la vente de pizza à la part ! Un concept porté par deux jeunes entrepreneurs, Luc et Louis, qui ont souhaité s’installer dans la capitale franc-comtoise, après le succès qu’à rencontré leur première boutique à Dijon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 11.32
légère pluie
le 22/05 à 21h00
Vent
1.63 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
93 %