Alerte Témoin

Tramway : toujours des questions sur le financement, malgré les menaces…

Publié le 21/02/2012 - 07:51
Mis à jour le 21/02/2012 - 12:48

A la suite de la dernière réunion du conseil communautaire du Grand Besançon, deux élus de l’opposition municipale (Modem et UMP), ont écrit au président Jean-Louis Fousseret en posant des questions sur le financement du projet de tramway. Les menaces de poursuite en diffamation proférées par le maire lors de la même réunion n’ont visiblement que peu d’effet… 

tramway_perspective_revolution-e11b_rra.jpg
@cagb

ça tourne en boucle

C’est d’abord Philippe Gonon, conseiller municipal du Modem, qui revient sur le chiffrage du tramway. « Le chiffre de 228 est enfin abandonné au profit du chiffre plus réaliste de 261 millions d’euros, ce qui porte le kilomètre à 18 millions d’euros », écrit Philippe Gonon en estimant qu’il reste quelques « incertitudes ». « Les 20 millions portés par la Ville de Besançon sont-ils dans les 261 reconnus ? De même que le 1,3 million d’euros porté par le syndicat Lumière, de même que les xxxxx d’euros portés par le syndicat Besançon-Thise-Chalezeule ? », s’interroge l’élu du Modem avant de conclure.

« Si le président confirme ce que je subodore, le budget s’élèverait à 282 millions et 19 millions du km, pas très loin des 290/300 millions que j’ai toujours affichés, mais très très loin des 228 millions +ou- 5% défendus becs et ongles par le président ».

De son côté, Pascal Bonnet, conseiller UMP, pose « une question simple ». « Le plan pluriannuel d’investissement de la Ville faisait apparaître en 2011 environ 20 millions de subvention à la CAGB et 20 millions de travaux induits par le tramway, soit au total un tiers des investissements Ville sur 5 ans. Peut-on aujourd’hui estimer la part relevant de la Ville et la part qui sera remboursée par la CAGB car indiscutablement liée au tramway ? ».

A propos du tramway, Pascal Bonnet évoque également dans son courrier « l’inadaptation aux besoins de l’agglomération et l’opportunité qu’il y aurait eu à préférer un site propre bus performant sur le plan commercial et environnemental associé à une optimisation des ressources ferroviaires ».

Lors du même conseil communautaire, Jean-Louis Fousseret a menacé de poursuites tous ceux qui véhiculent « désinformation permanente et mensonge permanent» à propos du chiffrage du tramway. « Dire, faire dire, faire écrire que nous dépassons le budget est un mensonge que je ne supporte plus », a-t-il lancé.

Du coup, il va tenter d’obtenir par la justice « l’identification des personnes qui diffusent sur internet de fausses informations ».  

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Ludovic Fagaut : pour une vi(ll)e « plus durable » et une « écologie du bon sens »

Le candidat LR Ludovic Fagaut a choisi la journée internationale de l'environnement et s'est installé sur le toit de l'espace coworking l'Épicerie, place de la Révolution pour présenter son programme écologique. Face la candidate Anne Vignot (EELV - PS - PC - Génération.s), il a égrainé quelques une de ses idées : de "Terra Vesontio" aux Vaîtes à la promotion des producteurs locaux, mais également des 30.000 arbres plantés au doublement du nombre de kilomètres de voies cyclables.

Le Sénat vote d’une proposition de loi pour « faciliter les procurations pour lutter contre l’abstention »

Le Sénat a adopté mardi 2 juin 2020 la proposition de loi de Cédric Perrin, sénateur du Territoire de Belfort, tendant à sécuriser l’établissement des procurations électorales et l’organisation du second tour des élections municipales de juin 2020.

Municipale 2020 : la victoire de Ludovic Fagaut « semble possible » selon Jean-Philippe Allenbach

Le candidat du Mouvement Franche-Comté au premier tour de l'élection municipale à Besançon Jean-Philippe Allenbach, qui avait tenté de rassembler les listes des Républicains et de La République en marche la semaine dernière, n'a pas réussi son coup. Selon lui, voter pour Eric Alauzet au second tour "revient donc à tout simplement gaspiller sa voix" tandis que "la victoire semble possible" pour Ludovic Fagaut.

Liste identique pour Anne Vignot et campagne "sobre"

Municipale Besançon • Arrivée en tête au soir du 15 mars 2020, Anne Vignot  mène la liste "Besançon par nature" (EELV - PS - PC - Génération.s). Elle  sera face à Ludovic Fagaut et Éric Alauzet pour une triangulaire au second tour de l'élection municipale du 28 juin. La liste, identique à celle du premier tour, a été confirmée à la préfecture du Doubs vendredi dernier...

Ludovic Fagaut confirme sa liste « Besançon Maintenant ! » : ce sera une triangulaire

Ce sera donc une triangulaire. Arrivé en seconde position derrière Anne Vignot (EELV - PS - PC Génération.s) avec 23,59% des suffrages exprimés et 1.900 voix d'écart, le LR Ludovic Fagaut a déposé sa liste "Besançon Maintenant" pour le second tour du 28 juin. Il n'y aura donc pas d'alliance avec Éric Alauzet. Les Bisontins devront choisir entre trois listes.

Second tour des municipales : mode d’emploi

Un second tour est nécessaire dans 15 % des communes en France. Si tout va bien, les électeurs de près de 5.000 communes françaises seront invités à voter le dimanche 28 juin 2020 pour ce deuxième tour des élections municipales qui auraient dû se tenir le 22 mars si le Coronavirus n'était pas passé par là. Comment cela va-t-il s'organiser ? Réponses à toutes vos questions…
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.73
légère pluie
le 06/06 à 18h00
Vent
3.08 m/s
Pression
1006 hPa
Humidité
97 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune