Tunnels, accident... : conseils pour une route tranquille vers les vacances

Publié le 14/08/2020 - 09:55
Mis à jour le 14/08/2020 - 10:36

Quelques consignes et conseils sont donnés chaque année par la Direction interdépartementale des routes de l'Est pour circuler en toute tranquillité vers les vacances…

 ©
©

Avant de conduire dans un tunnel :

  • je vérifie mon niveau de carburant
  • je m'assure que mes feux fonctionnent bien si les barrières sont baissées, c'est qu'il y a une bonne raison (accident, incendie...) : en aucun cas je force le passage, et surtout, je ne pas faire demi-tour.

Dans le tunnel :

  • Je respecte le code de la route : vitesse, respect des distances de sécurité, allumage de mes feux de croisement...
  • Je respecte la signalisation : flèches lumineuses, panneaux à messages variables, feux tricolores...
  • Je ne m'arrête pas, il est interdit de s'arrêter ou se stationner même en cas d'intempéries à l'extérieur (grêle ou neige...)
  • Si l'arrêt est inévitable, j'actionne mes feux de détresse et je me serre le maximum à droite.

En cas d'incident - d'accident ou incendie dans le tunnel :

  • Je m'arrête sur le côté droit
  • Je mets mes feux de détresse
  • Je coupe mon moteur
  • Je rejoins un endroit (niche de sécurité ou issues de secours) dans lequel je peux appeler un poste d'appel d'urgence
  • Je contacte le PC sécurité par une borne orange
  • J'écoute et je respecte les consignes qui me sont données
  • Je reste calme

Pour les transporteurs routiers :

  • Je respecte le code de la route et consignes poids lourds (dépassement, vitesse...)
  • Je ne m'engage pas dans le tunnel si mon chargement dépasse la hauteur autorisée

NB : ma sécurité est engagée et celle des autres usagers peut se trouver en danger si je ne respecte pas la hauteur autorisée.

En dehors des tunnels :

En cas de panne de mon véhicule :     

  • je me stationne sur le côté droit de la route
  • Je mets mes feux de détresse
  • Je sors de mon véhicule avec mon gilet jaune
  • Je me mets, ainsi que mes passagers, en sécurité dans le bas côté de la route (derrière des barrières métalliques ou en béton si présentes à cet endroit)
  • Je rejoins une borne orange d'appel d'urgence ou je compose le 112

Et dans tous les cas :

  • Je ne m'arrête pas pour téléphoner sur le bas côté de la route
  • Je ne m'arrête pas ou ne stationne pas sur un lit d'arrêt d'urgence (damier rouge et banc)
  • Je ne circule pas sur la bande d'arrêt d'urgence quand je suis en moto
  • Je ne bloque pas la circulation en me mettant sur les 2 voies.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

bougez chez vous

Transports

Modernisation de la ligne des horlogers : des cars de substitution à partir de ce lundi

Huit mois de chantier • Pour des trains toujours à l'heure et toujours plus attractifs, la SNCF lance un vaste chantier de modernisation de la ligne des horlogers. Sur les 75 km de la ligne, 35 km de voies ferrées et 60.000 traverses seront remplacées. La circulation des trains est totalement interrompue pour huit mois à compter de ce 1er mars 2021. Cout des travaux : 55 ,5 M€

RN57 : deux associations bisontines démontent les arguments « écolos » de LR et du PS

Suite aux nombreuses réactions médiatisées sur le projet d'aménagement de la RN57 entre Beure et Micropolis à Besançon, en particulier de Ludovic Fagaut (LR), Jacques Grosperrin (LR) et Nicolas Bodin (PS) avec des arguments "écologiques", l'Association Vélo Besançon (AVB) et Alternatiba, "très énervées" appellent "au bon sens" dans un communiqué du 27 février 2021.

RN 57 Micropolis – Beure : les élus PS et Républicains de Besançon avancent les mêmes arguments… « écolos » !

Pour ! • C'est le débat politique du moment. Pour ou contre la réalisation de la 2 x 2 voies entre Micropolis et Beure ? Si pour les écologistes du Grand Besançon ou le parti Génération.s, des alternatives doivent être abordées, les élus socialistes au sein de la majorité de la maire EELV de Besançon, n'hésitent pas à soutenir le projet d'aménagement tout comme les élus LR de l'opposition.

RN 57 : Jacques Grosperrin demande à Anne Vignot d’avoir « le courage de ne pas abandonner le projet »

Micropolis - Beure • Alors que EELV et Génération.s s'opposent au doublement des voies sur le trait d'union entre le boulevard et Beure, le sénateur du Doubs Jacques Grosperrin (LR) s'empare  à son tour du débat et exhorte la maire EEELV de Besançon à ne pas remette en cause le projet routier.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 5.88
peu nuageux
le 07/03 à 18h00
Vent
0.99 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
87 %

Sondage