U2P Bourgogne-Franche-Comté : "Sortir les petites entreprises de la précarité énergétique"

Publié le 21/10/2022 - 17:39
Mis à jour le 21/10/2022 - 17:08

Jeudi 20 octobre, par voie de communiqué de presse, l’Union des entreprises de proximité (U2P) Bourgogne-Franche-Comté, au nom des 120 organisations professionnelles qu’elle fédère, demande au gouvernement de prendre sans délais des mesures pour sortir les petites entreprises de la précarité énergétique.

 © U2P
© U2P

"C’est l’histoire d’un artisan boucher de Nevers qui a été informé par son fournisseur d’énergie habituel que son contrat proposant le coût du MW/h à 43 euros prendrait fin le mois suivant. Une quinzaine de jours plus tard le chef d’entreprise contractait avec EDF pour un coût de 168 euros le MW/h. Une nouvelle quinzaine de jours plus tard, le 17 octobre dernier, et après avoir subi une coupure de gaz, l’artisan boucher recevait un nouveau contrat établissant le coût du MW/h à 290 euros.

Cet exemple parmi tant d’autres est révélateur de l’extrême précarité dans laquelle se trouvent les petites entreprises, singulièrement celles qui sont en renouvellement de contrat avec les opérateurs d’énergie. Il y a urgence à agir pour éviter que ces chefs d’entreprise ne jettent l’éponge définitivement, sachant qu’ils sont souvent dans l’impossibilité de répercuter intégralement les hausses de tarifs sur leurs prix de vente, malgré les encouragements du gouvernement à le faire.

"Ouvrir le bouclier tarifaire à toutes les entreprises de moins de 20 salariés"

C’est pourquoi l’U2P, au nom des 120 organisations professionnelles qu’elle fédère, demande au gouvernement de prendre sans délais les mesures suivantes :

  • Ouvrir le bouclier tarifaire à toutes les entreprises de moins de 20 salariés quel que soit leur niveau de consommation d’énergie (le bouclier est aujourd’hui réservé aux entreprises de moins de 10 salariés consommant moins de 36KVa) ;
  • Simplifier radicalement l’aide qui permet de compenser les coûts énergétiques pour les entreprises dont les consommations d’énergie représentent au moins 3% de leur chiffre d’affaires, en commençant par ne plus se référer à l’année 2021 mais au mois ou au trimestre précédent.

De façon plus structurelle, l’U2P soutient le gouvernement dans sa démarche auprès de l’Union européenne en vue de décorréler les prix d’achat du gaz et de l’électricité."

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Sirops et limonades Rième, quoi de neuf pour l’été 2024 ?

QUOI DE 9 ? • Un siècle après la création, dans les montagnes du Haut-doubs, la Maison Rième n’a pas pris une ride. C’est avant l’arrivée des colas que Marcel-Alcide Rième invente dans les années 20 la pétillante "Mortuacienne". Elle a beaucoup voyagé jusqu’en 2024, accompagnée de sirops, y compris bio et gourmands.

Tiny Houses, tentes XXL, espace snaking… Le nouveau visage du camping Chalezeule

Installée depuis un mois, les 10 tiny houses (…) et les 5 tentes familiales complètent désormais l’offre du camping de Chalezeule qui comptait déjà (et encore) des espaces dédiés aux campeurs sous une tente personnelle. Repensé l’espace snacking a également été officiellement inauguré vendredi 19 juillet 2024.

Les Barbiers by l’Atelier, le nouveau salon de la rue de Belfort

À Besançon, le salon de coiffure L’Atelier, situé rue de Belfort a fait le choix de scinder sa clientèle autrefois mixte, pour désormais accueillir ces messieurs à quelques pas, au 63 de la rue de Belfort. Ouvert depuis le 2 juillet 2024, Les Barbiers by l’Atelier propose des prestations pour hommes dans un cadre masculin et élégant. 

Véhicules électriques : 50 points de recharge publics dans le Grand Besançon

Marie Zéhaf, vice-présidente de Grand Besançon Métropole chargée des mobilités, Catherine Barthelet, vice-présidente en charge des projets de territoire, Marie-Jeanne Bernabeu, maire d’Avanne-Aveney et conseillère communautaire déléguée à la commande publique ainsi que Nicolas Bardou, directeur général de la société Easy Charge Services, ont inauguré mercredi 17 juillet 2024, l’un des 50 points de recharge électrique actuellement disponibles dans le réseau public dans le Grand Besançon.

Bourgogne-Franche-Comté : les effectifs salariés du secteur privé se stabilisent au 1er trimestre 2024

Le niveau des effectifs salariés du privé continue de stagner ce premier trimestre 2024 en région avec une augmentation d’environ 300 postes, alors que le niveau national observe un léger rebond de +0.3 %, soit 65.000 postes, selon les analyses de l’Urssaf Bourgogne Franche-Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 18.83
légère pluie
le 22/07 à 09h00
Vent
2 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
88 %