Un ancien chercheur du FEMTO-ST impliqué dans la découverte des ondes gravitationnelles

Publié le 05/03/2016 - 10:01
Mis à jour le 07/03/2016 - 21:27

L’institut FEMTO-ST (Franche-Comté Electronique Mécanique Thermique et Optique – Sciences et Technologies), est une unité mixte de recherche, née en 2004 de la fusion de cinq laboratoires francs-comtois. Il a accueilli dans son département d’optique Eric Genin, qui a participé aujourd’hui à la détection des ondes gravitationnelles. 

 ©
©

découverte

A l'origine, il y avait une prédiction d'Einstein vieille d'un siècle. Les ondes gravitationnelles ont longtemps intrigués de nombreux chercheurs dans le monde, dont Eric Genin, qui est passé par l'institut FEMTO-ST pour soutenir sa thèse en 2003 sous la direction de Laurent Larger, actuel directeur adjoint du laboratoire. Eric Genin est responsable de la partie "source laser et mise en forme du faisceau lumineux du projet VIRGO". Celui-ci a pour but de détecter des ondes gravitationnelles.

Qu'est ce qu'une onde gravitationnelle ?

En physique, les ondes gravitationnelles, sont des oscillations de la courbure de l'espace-temps. Albert Einstein en a prédit l'existence en 1916 en se fondant sur sa théorie de la relativité générale. Les ondes électromagnétiques sont produites par les particules chargées accélérées. De la même façon, les ondes gravitationnelles sont produites par des masses accélérées. La production efficace d'ondes gravitationnelles demande de très grandes masses et de très grandes accélérations. Ainsi, les sources d'ondes gravitationnelles sont principalement des systèmes astrophysiques impliquant des objets massifs et très denses comme les étoiles à neutrons ou les trous noirs pouvant supporter de telles accélérations.

Le 14 septembre 2015, les chercheurs du LIGO annoncent avoir détecté directement des ondes gravitationnelles à partir de la collision de deux trous noirs, annonce confirmée le 11 février 2016 lors d'une conférence de la national Science Foundation à Washington. 

(Source définition : wikipedia)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Evénements

Passage de la flamme olympique : Besançon se prépare aux festivités

Le 25 juin 2024, la ville de Besançon recevra la flamme olympique, portée par 50 personnes qui se relaieront sur un parcours de 5,8 km, entre le stade Léo Lagrange et le parc de la Gare d’Eau. Des animations prévues tout au long du parcours viendront rythmer cette journée. La Ville de Besançon a présenté le programme détaillé de cette journée festive jeudi 6 juin 2024.

Le Festival des Différences revient pour sa 7e édition à Labergement-Saint-Marie

Les vendredi 22 et samedi 23 novembre 2024, l’espace socio-culturel des Vallières du village de Labergement Sainte-Marie, accueillera le 7e Festival des Différences, organisé par l’Espace Mont d’Or. Au programme : des spectacles présentés par des artistes en situation de handicap, des concerts et un stand restauration-buvette.

60 ans de présence du 19e régiment du génie à Besançon : un programme jusqu’au 10 juin 2024

Cela fait 60 ans que le 19e régiment du génie est présent à Besançon. Pour l’occasion du 23 mai au 10 juin 2024 et en partenariat avec la Ville de Besançon, plusieurs temps forts sont prévus. Challenges sportifs, expositions, courses d’orientation et cérémonies, zoom sur ces festivités.

À quoi ressemblait la première Foire comtoise ?

QUOI DE NEUF À BESAC ? • Depuis plus de 100 ans, Besançon accueille la Foire comtoise. L’événement a bien évolué au fil des ans, si elle était d’abord une "foire aux bestiaux", elle a su évoluer pour s’adapter à la société et attirer toujours plus de monde. Didier Sikkink, le directeur de Micropolis, nous en parle…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 18.62
légère pluie
le 20/06 à 6h00
Vent
0.92 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
94 %