Un ancien résistant français sera inhumé dans le camp allemand où il avait été déporté

Publié le 09/04/2014 - 12:40
Mis à jour le 09/04/2014 - 15:39

Les cendres de Louis Bertrand, un ancien résistant français, décédé  le 13 juin 2013 à l’âge de 91 ans à Belfort, seront déposées vendredi à côté de la fosse commune du camp de Langenstein-Zwieberge (Allemagne), conformément à son souhait de rejoindre ses camarades de détention, a indiqué mercredi le fils du défunt.

Louis Bertrand a fait part, quelques années avant son décès, de sa volonté de retrouver ses camarades de déportation en étant inhumé à proximité de cette fosse commune, a précisé son fils, Jean-Louis Bertrand.

"La volonté de mon père correspond à sa démarche de transmettre le passé et d'être un passeur. C'est sa manière de dire: « je n'oublie pas les copains décédés sur place et je rends hommage à leur mémoire »", analyse le fils du déporté.

Pour accéder à sa demande, sa famille et les autorités allemandes ont travaillé pendant deux ans afin d'obtenir une extension du cimetière de la commune d'Halberstadt, dans le centre de l'Allemagne, où est situé le camp. Un espace près de la fosse commune est désormais officiellement réservé aux anciens déportés qui souhaitent être inhumés sur place. Louis Bertrand, décédé le 13 juin dernier, sera le premier, a expliqué son fils.

La cérémonie d'inhumation se déroulera dans la simplicité en présence de la famille et du président du Conseil Général du Territoire-de Belfort, Yves Ackermann, a précisé la collectivité.

Louis Bertrand : son portrait

Né le 3 janvier 1923 dans une famille de cheminots, Louis Bertrand est devenu responsable du scoutisme clandestin de la région de Belfort durant la Seconde guerre mondiale. En 1941, il contribua à la création du clan "Guy de la Rigaudie", une unité de résistance dont il devint chef des "équipes ville" en 1943.

Réfractaire au Service du Travail Obligatoire (STO), il est entré dans la clandestinité en avril 1944, avant d'être arrêté par les Allemands en août de la même année. D'abord déporté à Buchenwald, il a ensuite été transféré dans le camp de travail de Langenstein-Zwieberge, qui dépendait de Buchenwald. Survivant in extremis à une "marche de la mort" -l'évacuation des camps par les Allemand à l'approche des Alliés-, M. Bertrand a finalement été libéré par  les Américains en avril 1945.

(source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Des membres du CESER en visite au laboratoire Femto-ST

Les membres du conseil économique, social et environnemental régional (CESER) ont visité mardi 9 juillet 2024 le laboratoire Femto-St à Besançon. Ils ont notamment échangé avec le directeur, des chercheurs et un représentant de la délégation régionale académique à la recherche et à l’innovation.

Gros bug mondial Microsoft : chaînes TV, aéroports et entreprises subissent d’importantes perturbations

Mise à jour à 16h56 • Depuis vendredi 19 juillet 2024 au matin, de nombreuses entreprises et administrations rencontrent d’importants problèmes informatiques, comme des dysfonctionnements sur des terminaux de paiements our pour les règlements en ligne sur certains sites, des problèmes dans des aéroports et des chaînes télévisées perturbées comme Canal+ ou TF1.. D’où vient ce bug mondial ?

À quoi ressemble la nouvelle base nautique d’Osselle ?

La nouvelle base nautique d'Osselle, renommée Les lacs d'Osselle, entièrement rénovée, a été inaugurée jeudi 18 juillet 2024 en présence notamment d'Anne Olszak, maire d'Osselle-Routelle, d'Anne Vignot, présidente de Grand Besançon Métropole, Ludovic Fagaut, vice-président du Département du Doubs et Patrick Ayache, vice-président en charge du tourisme de la Région Bourgogne Franche-Comté.

Des congés menstruels pour "améliorer la qualité de vie au travail"

Alors qu’aujourd’hui, en France, 1 personne menstruée sur 2 déclare souffrir de dysménorrhée (règles douloureuses) et 1 personne menstruée sur 10 est atteinte d’endométriose (maladie chronique), la CGT propose de "lever le tabou" des règles douloureuses et réclame "le congé menstruel pour les personnes menstruées qui en ont besoin" pour les personnes travaillant à la Ville de Besançon, au CCAS et à Grand Besançon Métropole.   

En images : cérémonie, village des armées et défilé du 14 juillet

De nombreux Bisontins et Bisontines se sont donnés rendez-vous ce dimanche 14 juillet 2024 sur le parking Chamars pour assister à la dernière cérémonie de prise d’armes du Général Rondeau et visiter le village des armées. Les spectateurs ont également pu assister au défilé à pied et motorisé des forces armées avec la présence de blindés sur le Boulevard Charles de Gaulle.

La Biscuiterie Billiotte réintègre le centre-ville de Besançon

Autrefois situé place Pasteur, la Biscuiterie Billiotte revient cette fois au 56 Grande Rue à Besançon dans l’ancienne boutique d’habillement pour enfant Catimini. Après Valentigney, Montbéliard et Bart, l’enseigne spécialisée dans le biscuit en vrac vient d’ouvrir sa quatrième boutique le 28 juin 2024. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 20.77
légère pluie
le 21/07 à 21h00
Vent
1.38 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
79 %