Un Bisontin lance un appel aux dons pour combattre la tumeur de sa mère

Publié le 05/08/2016 - 10:26
Mis à jour le 16/04/2019 - 09:30

Ludovic, jeune Bisontin, a pris l’initiative de créer une cagnotte sur le site de co-founding Leetchi, pour sa mère atteinte d’une tumeur cancéreuse derrière l’œil gauche et hospitalisée depuis maintenant 4 mois à l’hôpital Minjoz à Besançon. Elle ne peut plus voir de cet œil et la tumeur s’étend aujourd’hui jusqu’au sinus…

Appel aux dons

"La tumeur ne cesse de progresser et fait énormément souffrir ma Maman. Les médecins la soulagent juste avec des antis douleurs du type paracétamol et morphine. La seule solution est qu'elle parte à Nice pour être soignée par traitement de protonthérapie" explique Ludovic.

Le CHRU de Besançon, qui n'est pas en mesure d'apporter de commentaires sur la prise en charge et l’état de santé des patients en raison du secret médical, explique toutefois que la protonthérapie utilise des faisceaux de protons alors que la radiothérapie classique utilise des faisceaux de photons ou d’électrons. "C’est première technique permet de cibler au mieux la tumeur tout en épargnant les tissus voisins. Elle exige donc des indications très strictes. Orsay et Nice sont sont les deux seules villes de France possédant des Centres de lutte contre le cancer qui pratiquent la protonthérapie".

Ludovic explique que sa mère devrait donc être transféré à Nice par avion sanitaire avec une équipe médicale. Or, lorsque Ludovic a fait la demande, la réponse fut négative car les transferts sanitaires aériens ne sont pas remboursés par la sécurité sociale. "La prise en charge de certains transports de patients nécessite d’obtenir l’accord de l’Assurance maladie. Dans ce cas, le service de soins prescripteur adresse une « demande d’accord préalable » au service médical de l’Assurance maladie, qui accepte ou refuse la prise en charge du transfert, selon des critères médicaux précis au regard de l’état de santé du patient et de l’évaluation du bénéfice-risque du transfert” explique le CHU de Besançon, 

Ludovic, lui, continue d’essayer de regrouper la somme de 13.000 euros. Jusqu’à aujourd’hui, le montant de la cagnotte s’élève à 663 euros. 

Pour ceux qui souhaitent contribuer, voici le lien ici

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Don du sang : l’EFS appelle la population à se mobiliser, une « urgence vitale »

L’EFS publie pour la seconde fois de son histoire, et ce à moins de 6 mois d’intervalle, un bulletin d’urgence vitale. Le niveau des réserves de sang de la France est historiquement bas, une situation critique à la veille des départs en vacances, qui pourrait se révéler dangereuse à court terme pour soigner les patients, selon un communiqué du 29 juin 2022.

Explosion du nombre de demandes d’AMP : appel aux dons de spermatozoïdes et d’ovocytes en Franche-Comté

APPEL AUX DONS • Jusqu’au 30 juin, une grande campagne de sensibilisation au don de gamètes se déroule partout en France pour encourager la population à donner ses spermatozoïdes et ses ovocytes afin de répondre à une demande plus forte que jamais suite à la loi bioéthique votée en août 2021 pour l’assistance médicale à la procréation (AMP). Dr Oxana Blagosklonov, responsable du centre d’études et de conservation des oeufs et du sperme (CECOS) au CHU de Besançon nous en parle…

Allaitement : cachez ce sein ?

Le 2 juin dernier, une jeune maman qui voulait allaiter son enfant alors qu'elle se trouvait au musée du Louvres à Paris n'a pas été autorisée à le faire. Un agente de sécurité lui a indique que cela n'était "pas permis". Notre diéteticienne Chloé Vuillemin se penche sur cette question de l'allaitement en public, le fonctionnement de l'allaitement et ses bienfaits nutritionnels.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 25.78
ciel dégagé
le 02/07 à 18h00
Vent
1.13 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
38 %

Sondage