Un Bisontin tourne un film humanitaire au Vénézuela

Publié le 04/10/2018 - 11:01
Mis à jour le 04/10/2018 - 11:01

Après avoir couvert, en temps que réalisateur, plusieurs crises humanitaires notamment à bord du navire l'Aquarius, le Bisontin Fabien Guillermont est à nouveau parti pour le tournage d'un film au Vénézuela. Afin de l'aider dans la réalisation de son projet, une campagne de crowdfunding a été créée sur "gofundme".  

© Go fund me Fabien Guillermont ©
© Go fund me Fabien Guillermont ©

Fabien Guillermont, réalisateur qui a marqué les esprits avec son documentaire Exodos a pour objectif de réaliser un film humanitaire témoin de la crise qui touche actuellement le Venezuela. Il est parti avec Natalia Albuquerque, professionnelle des relations internationales.

Le Venezuela traverse une crise, depuis la mort d'Hugo Chavez en 2013. Le manque d'accès aux besoins et aux soins médicaux, ainsi qu'une famine généralisée, ont conduit des millions de personnes à fuir le pays. On compte, entre Janvier et Juillet 2017, plus de 52 000 demandes d'asile. Les pays "d'accueil comme la Colombie, le Brésil, la Guyane, les îles Caraïbes, les USA, etc, font leur possible pour accueillir cette population dans le besoin. Le manque actuel d'informations et de communication sur la crise au Venezuela justifie l'intention de ce projet de donner la parole à ceux qui en sont victimes", explique-t-il sur la plateforme de financement participative.

C'est auprès de l'UNHCR (Comité aux réfugiés des Nations Unies) et de l'association Caritas, qui s'investit et propose son aide dans les pays en crise que Fabien et Natalia se rendent sur place afin de pouvoir interviewer des personnes dans leur quotidien.

"L'idée du projet est de réaliser un documentaire qui mette en avant la capacité d'action des individus locaux comme des travailleurs investis dans l'aide humanitaire, mais aussi d'offrir la parole aux premiers concernés, les réfugiés, afin que leur témoignage puisse être entendu et servir de plaidoyer dans les questionnements liés à la crise. Montrer comment des pays comme le Brésil et la Colombie, qui sont secoués eux aussi par des problèmes économiques et politiques, mettent en place des plans d'accueil et d'aide à grande échelle pour répondre à une crise Humanitaire de premier ordre. Soutenir l'idée qu'il est possible encore de réagir de manière humaine et intelligente aux tensions et difficultés liées aux mouvements migratoires", nous précise-t-on.

Info +

https://www.gofundme.com/changemaker-film

À propos de GoFundMe :

La plateforme de financement participatif GoFundMe a été fondée aux Etats-Unis en 2010. GoFundMe permet à chacun, individu, organisation ou association, de créer une campagne de collecte de fonds dans le but de venir en aide à une personne, de surmonter un moment difficile ou important dans sa vie ou encore d'accomplir un rêve.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

27 septembre 1944 : Étobon, massacre oublié de la Seconde Guerre mondiale

Il y a 77 ans, le 27 septembre 1944, 39 hommes, âgés de 17 à 58 ans,  ont été fusillés en Haute-Saône par les soldats de la Wehrmacht, qui entendaient ainsi se venger des attaques des Forces françaises de l’intérieur (FFI), dans les maquis alentours. Trois autres ont été exécutés un peu plus tard, et sept hommes sont morts en déportation.

Plan « 1 jeune 1 solution » : 100 à 150 emplois en CIE susceptibles d’être pourvus d’ici la fin de l’année dans le Doubs

La Préfecture du Doubs a invité 70 chefs d’entreprises ce 22 septembre 2021 afin de rappeler le dispositif "1 jeune 1 solution" dans le cadre du Plan France Relance (et PAQTE) et notamment des "contrats initiative emploi(CIE) qui leurs sont proposés.

Réduire ses déchets : et si on passait à l’action en Bourgogne Franche-Comté ?

PUBLI-INFO • La Bourgogne Franche-Comté regorge d’initiatives citoyennes inspirantes... C’est ce que révèle une web-série portée et conçue conjointement par sept structures locales* dont le SYBERT qui œuvrent pour la gestion des déchets. L’objectif de cette démarche est d’amener le public à se questionner sur ses pratiques et de proposer des solutions concrètes pour adopter des comportements plus vertueux.

Découvrez le nouveau projet des Vaites de la Ville de Besançon

La maire EELV de Besançon a présenté le nouveau projet des Vaites qui sera soumis au vote du conseil municipal le 30 septembre. Alors que le dossier suit son cours sur le plan judiciaire, la nouvelle version de l'écoquartier a été revue à la baisse avec près de 600 logements au lieu des 1.150 prévus, soit une emprise de 11,5 ha urbanisés contre 16,4 ha à l'origine du projet.

Agressions de soignants qui vaccinent : des maires de Bourgogne Franche-Comté signent une tribune dans Le Monde

Depuis l'ouverture de la vaccination au grand public en France, des agressions ont été signalées à l'encontre de médecins, pharmaciens et soignants dans plusieurs villes de l'Hexagone. Face à ces attaques, 466 maires, directeurs d'hôpitaux et professeurs de médecine, dont de Bourgogne Franche-Comté, ont signé une tribune parue dans Le Monde le 13 septembre dernier, appelant à "un sursaut républicain".

Un chercheur franc-comtois reçoit un financement du MIT pour savoir comment reconstruire une nouvelle ville durable

VIDEO • Né à Devecey, historien de profession et directeur de recherche au CNRS à l'université de Franche-Comté au laboratoire Chrono-environnement depuis 2018, Emmanuel Garnier a reçu un financement en juin 2021 de 30.000€ du Harvard - MIT pour son projet sur le climat de demain intitulé "Paris facing the climatic crises of the little ice age 15th-19th centuries". Objectif : savoir comment reconstruire une nouvelle ville durable…
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 21.56
ciel dégagé
le 24/09 à 15h00
Vent
1.12 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
20 %

Sondage