Un Bourguignon-Franc-Comtois sur cinq vit dans une commune de moins de 500 habitants

Publié le 02/01/2016 - 09:16
Mis à jour le 23/04/2019 - 17:13

Selon les chiffres de l'Insee, sept communes sur dix comptent moins de 500 habitants en Bourgogne Franche-Comté. Ces petites communes, au nombre de 2 760, rassemblent 20 % de la population régionale, à peu près autant que les 12 grandes communes de Bourgogne Franche-Comté de 20 000 habitants et plus.

Démographie

Une région de petites communes

Elles sont très présentes dans la région, davantage qu’en moyenne en France métropolitaine où elles ne représentent qu’un peu plus de la moitié des communes (54 %) et ne regroupent que 7 % de la population. Les petites communes sont surtout localisées en zone rurale ou montagneuse, dans une bande qui traverse la France du nord-est au sud-ouest. 

Le Jura et la Haute-Saône en tête

Le phénomène est très marqué en Haute-Saône et dans le Jura, où plus de huit communes sur dix comptent moins de 500 habitants. En revanche, le Territoire de Belfort et la Saône-et-Loire sont moins concernés.

Les Bourguignons-Francs-Comtois dans les villages

La population de Bourgogne-Franche-Comté a augmenté de 17 300 habitants entre 2008 et 2013. Les petites communes de Bourgogne-Franche-Comté ont gagné des habitants. En 2008, elles rassemblaient 567 400 habitants. Ces mêmes communes en comptent près de 17 000 de plus en 2013, soit une augmentation de 0,6 % par an depuis 2008. La tendance nationale est au contraire à la baisse avec une diminution de 0,4 % par an en moyenne de la population de ces petites communes durant cette période.

Source : "Un Bourguignon-Franc-Comtois sur cinq vit dans une commune de moins de 500 habitants", Insee Flash Bourgogne n° 25, Décembre 2015.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Comment garder le moral et éviter la déprime en ce moment ?

Cette semaine, le lundi 18 janvier 2021 était le jour du "Blue Monday", soit le jour le plus triste de l'année... S'ajoute à cela l'épidémie de Covid-19, les confinements, le couvre-feu, la fermetures des salles de concerts, de spectacle et de tous les lieux culturels, l'actualité internationale peu réjouissante, nos problèmes de la vie quotidienne, sans parler du soleil qui se fait rare en ce moment, garder le moral n'est pas chose évidente pour tout le monde. Voici quelques idées pour éviter la déprime…

Covid-19 : la Bourgogne Franche-Comté affiche le meilleur taux de vaccination en France

Selon les derniers chiffres en date du 21 janvier de CovidTracker, le Bourgogne Franche-Comté est la région où le taux de vaccination est le plus élevé en France avec 1,88% de sa population, soit 52.195 habitants vaccinés. Rappelons que notre région est l'une des plus impactées par l'épidémie.

Université de Franche-Comté : « une profonde inquiétude » de la part d’enseignants sur la réussite et la santé de leurs étudiants

Le Département de Mathématiques à l'université de Franche-Comté a adopté une motion faisant part de sa "profonde inquiétude concernant les conséquences de l'enseignement à distance" et demandant la réouverture de l'université aux étudiants, apprend-on dans un communiqué du 20 janvier 2021.

Plus de 4 % d’inflation en 2021 des complémentaires santé : l’UFC Que choisir demande au gouvernement d’agir

Alors que ce début d’année est marqué par le déploiement du 100 % santé aux audioprothèses, l’UFC-Que Choisir dénonce dans un communiqué du 21 janvier 2021 une nouvelle forte hausse des tarifs des complémentaires santé en 2021, "difficile à justifier alors que la crise sanitaire leur a paradoxalement été favorable". Pour permettre aux consommateurs de tirer pleinement profit de la résiliation à tout moment, l’association demande au gouvernement d’agir "pour améliorer la comparabilité des offres, toujours défaillante."

Stations de ski, étudiants : le statu-quo

Ni restrictions supplémentaires, ni allégements: la France choisit le statu-quo des mesures déjà en place pour freiner l'épidémie de Covid-19, au grand dam des stations de ski, qui ne rouvriront pas le 1er février, ou des étudiants, qui protestent contre leurs conditions de vie.

Les autocollants sur les plaques d’immatriculation, c’est interdit !

Vous avez un autocollant représentant votre département, votre club de foot, une carte miniature de votre département, le drapeau à tête de Maure, ou tout autre symbole de votre lieu d'immatriculation ? Vous devez le retirer parce que c'est contraire au Code de la route… C'est ce qu'a confirmé la Cour de cassation dans arrêt du 16 décembre 2020.
Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.56
légères chutes de neige
le 25/01 à 12h00
Vent
4.91 m/s
Pression
1007 hPa
Humidité
97 %

Sondage